Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-03-30T10:07:18+02:00

Les châteaux du samedi (2)

Publié par sylvie-creaetcompagnie

La météo qui nous était promise pour le week-end étant loin d'être souriante, nous avons décidé de profiter de ce samedi ensoleillé pour consacrer notre après-midi au château de Villandry, plus particulièrement connu pour ses jardins beaux en toutes saisons.

Il est vrai que ce n'est pas la meilleure période pour les découvrir, les fleurs y étant encore timides, mais les "tracés" restent et offrent de belles perspectives et donnent une idée du travail effectué à l'époque de la création de ces 6 jardins en terrasses datant de la Renaissance.

Le travail d'entretien nécessite à l'année une cohorte de jardiniers employés à plein temps.

Avant de vous faire découvrir au ras du sol quelques photos des lieux, prenons un peu de hauteur...

Photo prise il y a quelques années lors d'un survol en hélicoptère... pas toujours facile d'avoir un cliché net.

Photo prise il y a quelques années lors d'un survol en hélicoptère... pas toujours facile d'avoir un cliché net.

Puis le château tel qu'il nous apparaît à l'entrée.

Les châteaux du samedi (2)

Un petit tour aux jardins maintenant, au fil de nos déambulations...

Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.
Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.

Vous noterez les plants en godets attendant sagement d'être mis en place qu potager.

Le château est la propriété depuis 1906 de la même famille et est toujours habité par l'arrière petit fils de Joachim Carvallo, l'acquéreur du domaine qui a refait les jardins à l'identique de ceux existant au XVIème siècle.

De chaque pièce on a une vue différente sur les extérieurs.

Le château est magnifique et regorge d'oeuvres d'art acquises par les ancêtres de la famille.

Tout est dans un état excellent, du sol au plafond, les meubles, tentures et tissus y compris.

Je vous invite à traverser quelques pièces... rien que pour vous donner envie.

Cette fois-ci pas de coffres, nous sommes dans un château de résidence, mais ce sont de magnifiques bouquets et plantes fleuries que j'avais envie de vous faire partager au fil des pièces visitées.

Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.
Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.

Une incursion parmi les fleurs, le magnifique plafond mudejar du salon oriental. Il provient d'un palais de Tolède démantelé en 1905. Joachim Carvallo rapporta à Villandry l'un des 4 plafonds qui compte 3600 pièces et demanda 1 an de travail pour être reconstitué.

Voilà pour ce samedi.

Beaucoup de photos mais il m'a été difficile de choisir...

J'espère que cet aperçu vous donnera envie si, d'aventure, vous passez par là.

A demain pour découvrir deux autres châteaux.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

guilou 30/03/2016 13:16

Merci pour cette magnifique visite !!!!!

sylvie-creaetcompagnie 30/03/2016 23:27

De rien, c'est un plaisir.
Bonne nuit et à bientôt.

Miss Gleni 30/03/2016 12:32

Ces jardins sont grandioses, le travail de taille est colossal
comme j'aimerais avoir de beaux bouquets comme cela dans toutes mes pièces ♥♥♥
bisous bisous - Nicole

sylvie-creaetcompagnie 30/03/2016 23:25

Moi aussi... pas une fleur fanée et des bouquets en harmonie avec la pièce où ils trônent.
Bizzz et bonne nuit.
Sylvie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog