Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-02-03T07:41:00+01:00

La spécialité de février.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Pour cette deuxième spécialité régionale, je vous invite à me suivre en Alsace pour déguster l'incontournable et indémodable Kougelhopf.

Que dire de ses origines ?

Un légende veut qu'un potier de Ribeauvillé nommé Kugël ait accueilli les Rois Mages et que ceux-ci, en remerciement, aient confectionné ce gâteau et son moule dans la nuit... ce serait le premier Kougelhopf.

Mais d'aucuns disent aussi que ce gâteau a été importé d'Autriche par Marie-Antoinette.

Si vous allez en Alsace vous pourrez bien sûr en déguster de succulents... les recettes sont variées... des plus riches aux plus "légères"ou plus simples.

Les Potiers d'Alsace fabriquent toujours ces moules si particuliers et les décors et couleurs sont multiples.

 

En voici des vrais, des beaux photographiés dans une pâtisserie à Strasbourg il y a quelques années au moment de l'Avent. 

La spécialité de février.

Venons-en maintenant aux miens. Vous avez bien lu... aux miens au pluriel !

Deux essais à une semaine d'intervalle... une chose est sûre le 2 ème est mieux que le premier...

Première recette j'ai suivi la recette de Stéphane Vandermeersch trouvée dans la revue Fou de Pâtisserie.

Un peu compliqué car les proportions sont données pour 4 ou 8 gâteaux avec des tailles de moules bien précises... une fois les calculs faits ça aurait dû aller mais c'était sans compter sur la levure utilisée. La recette stipulait X grammes de levure... et je n'ai pas pensé qu'il s'agissait de levure boulangère puisqu'il y a un temps de pousse !

Bref en résumé, après une nuit au fridge, pâte idem... après pousse au chaud idem... après cuisson pas grand chose de spectaculaire...

La preuve en image... ceci dit une fois badigeonné de beurre et imbibé de sirop Bostock, c'était bon quoiqu'un peu "étouffe-chrétien" !

La spécialité de février.
La spécialité de février.

 

Deuxième essai : recette de Christophe Felder mais sirop d'imbibage de la première recette... car trop bon.

Les proportions ont l'avantage d'être faites pour un moule de la taille du mien...

Vous devrez, pour ce gâteau, prévoir 2 temps de repos, un au frais et un au chaud plus une bonne heure de cuisson.

 

La spécialité de février.
La spécialité de février.

Les ingrédients : pour un moule de 22 à 24 cm

Pour la pâte :

500 g de farine
- 100 g de raisins secs... à faire macérer la veille dans de l'eau chaude
- 8 g de levure boulangère sèche
- 65 g de sucre
- 15 g de miel (acacia pour moi)
- 10 g de sel
- 100 g d'oeufs
- 22 cl de lait 
- 175 g de beurre très mou
- 15 g de Kirsch ( pour moi rhum)

Pour le moule :

- Autant d'amandes que de cannelures dans votre moule
- 50 g de beurre (approximatif, je n'ai pas pesé)

 Pour le sirop à Bostock : les proportions données étaient le double de celles-ci, je pense que celles -ci sont suffisantes, il me reste du sirop mais il peut se conserver au fridge.

- 25 cl d'eau
- 350 g de sucre
- 35 g de poudre d'amandes
- 15 g d'eau de fleur d'oranger

Pour les finitions :

- 50 g de beurre fondu
- sucre vanillé ou sucre glace
 


 

La spécialité de février.
La spécialité de février.

Commençons par le sirop. Il s'utilise tiède. Moi j'ai préféré le faire la veille et le réchauffer le réchauffer. 

- Porter eau et sucre à ébullition.
- Hors du feu ajouter la poudre d'amandes et la fleur d'oranger.
- Bien mélanger et réserver.

La spécialité de février.
La spécialité de février.

 

La pâte.

- Avant tout faire tiédir le lait, y ajouter la levure, mélanger et laisser agir 15 mn.
- Egoutter les raisins et les mettre à macérer dans le kirsch le temps de la recette.
- Badigeonner généreusement le moule de beurre fondu du haut en bas.
- Disposer à la base de chaque cannelure une amande.
- Réserver au fridge.
- Battre les oeufs en omelette.
- Dans la cuve du robot, mettre farine, sucre, miel, et sel.
- Faire tourner doucement en incorporant petit à petit le mélange lait-levure et les oeufs.
- Lorsque la pâte se détache des parois, ajouter petit à petit le beurre.
- Laisser tourner 10 mn au moins pour que la pâte devienne lisse et élastique.
- Quand elle n'adhère plus aux parois, ajouter les raisins et faire tourner pour les incorporer.
- Déposer la pâte dans un saladier fariné, couvrir et laisser reposer 5 heures au fridge.

- La pâte doit avoir doublé de volume.

- Préchauffer le four à 30°.
- Transférer la pâte dans le moule en formant une couronne et enfourner pour 2 heures.

- Préchauffer le four à 150° en chaleur tournante.
- Enfourner pour 1 h à 1h10... lame de couteau sèche.

- Démouler au sortir du four et laisser tiédir sur une grille environ 10 minutes.

- Badigeonner très généreusement le gâteau sur toutes ses faces à l'aide d'un pinceau alimentaire... attention ce n'est pas un baba au rhum non plus ! mais n'hésitez pas il n'en sera que plus moelleux.

- Enfin badigeonner de beurre fondu et saupoudrer de sucre.

Maintenant vous pouvez déguster et vous régaler.


 

La spécialité de février.

Deuxième essai plus abouti, il manquait juste la couronne en haut du moule...mais je pense que je referai une tentative avec la levure boulangère que j'utilise pour faire le pain... et qui me semble mieux réagir au contact du lait.

Bonne journée et à bientôt.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
C
ah, le kugelhopf, gâteau de mon enfance, et que j'adore. J'en fait souvent et j'ai bien ri de voir ton premier essai.... ça m'arrive encore de bien le rater, la levée étant le moment le plus délicat.... La t° ambiante influe énormément. Un tel régal à peine sorti du four et refroidi... bisous, Claire
Répondre
S
Tu nous en as fait quelques uns... toujours délicieux.
Bisous et bonne soirée.
Sylvie
C
Superbe et appétissante comme toujours mais recette trop longue , je n'ai pas la patience ! mais elle donne envie d'en manger............
Bonne soirée bises
Martine
Répondre
S
Recette longue à écrire et à lire mais travail réduit.
Moi qui te croyais un modèle de patience !
Bizzz et bonne soirée.
Sylvie
N
voilà qui est bien appétissant ! j'en ai fait un une fois, pas la même recette que la tienne, voilà donc un motif pour retenter l'expérience.
Bonne soirée ; bisous bisoussssss / Nicole
Répondre
S
C'est un bon gâteau d'hiver... crème, confiture, café, thé... ou tout en même temps... Il y a très longtemps que je n'en avais fait moi aussi.
Bisous et bonne soirée.
Sylvie
C
A voir sur les photos, ton deuxième essai me fait plus envie que ta première brioche, mais pour moi, cela me semble trop longue la préparation donc je laisse la recette à celles qui sont plus patiente que moi. Bisous
Répondre
S
La recette est plus longue à écrire qu'à réaliser ! Ce sont les temps de pose et de cuisson qui sont longs, pour le reste c'est vite fait.
Bisous et bonne soirée.
S
Bonne dégustation.
Sylvie
Répondre
S
Vu le temps mis à répondre... il n'y a plus rien à déguster depuis longtemps !
Bonne soirée.
Sylvie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog