Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-04-27T06:05:00+02:00

Cartonnage en duo, année 2 acte 7.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Dans le calme de nos ateliers respectifs Nicole et moi avons bien travaillé et avons terminé la semaine passée notre dernière réalisation.

Nous sommes revenues aux formes arrondies avec une boîte prénommée Charlotte par sa créatrice, Nadine Conty. C'est à partir de sa fiche que nous avons oeuvré !

Nicole dans un premier temps puis moi, avons investi dans un super compas japonais qui ne demande qu'un peu "d'huile de coude" pour découper des ronds parfaits même dans les cartons de 3 mm.

Un vrai bonheur ! 

 

 

 

Un petit aperçu des ronds découpés !

Un petit aperçu des ronds découpés !

 

Comme d'habitude la boîte de Nicole est à découvrir sur son blog que je ne vous présente plus, qui allie toujours le plaisir des yeux à celui des papilles.

De belles découvertes, de jolies réalisations, des recettes gourmandes et bien d'autres choses, c'est très rapidement résumé ce que vous trouverez en allant passer un moment chez

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2021/04/27/38939965.html

Comme d'habitude aussi, la mienne, moins bien mise en scène... ou plutôt pas mise en scène du tout, est à découvrir tout de suite ici.

Boîte de base ronde donc, à laquelle on ajoute quelques épaisseurs de bandes-vagues qui lui donnent son effet gâteau... et sans doute son nom.

Le couvercle rond aussi et le bouton , toujours rond et habillé pour moi car il était en bois brut.

Les papiers que j'ai utilisés viennent de l'Eclat de Verre, Skivertex Nitrolin rouge et papier fantaisie Bertie.

Le bouton vient de chez Leroy Merlin.

Cartonnage en duo, année 2 acte 7.
Cartonnage en duo, année 2 acte 7.

D'un peu plus près : les vagues superposées et le bouton.

Cartonnage en duo, année 2 acte 7.
Cartonnage en duo, année 2 acte 7.

 

Et enfin ouverte...

Cartonnage en duo, année 2 acte 7.
Cartonnage en duo, année 2 acte 7.

 

Nous avons déjà craqué pour d'autres ouvrages... mais pas encore choisi celui par lequel nous allions commencer !

Ce sera donc la surprise pour le mois prochain;

Belle journée et à bientôt.

 

Voir les commentaires

2021-04-24T04:15:00+02:00

Projet 52 - 15 - PETALES

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Encore un thème bien à propos et en accord avec la saison pour cette 15 ème semaine du Projet 52. Ma' nous demande de lui parler de PETALES...

J'adore les magnolias quand ils commencent à fleurir mais je trouve désolant que tous leurs pétales tombent très vite.

Pour moi ce seront donc des pétales en place et non tristement tombés au sol. Les azalées sont en pleines fleurs et doivent être en bonne place pour le nombre de pétales... Elles ne volent pas pour autant la vedette aux rhododendrons et aux camélias ses voisins !

Projet 52 - 15 - PETALES

Je vous propose d'aller faire un tour du côté de chez Ma' pour faire le plein de couleurs et de jolies choses...

https://ducotedechezma.wordpress.com/

Bon weekend et à bientôt.

Voir les commentaires

2021-04-22T05:12:00+02:00

Trouvés dans mes tiroirs...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Trouvés dans mes tiroirs qui regorgent de tissus en tous genres, quelques coupons, entamés ou pas, achetés en prévision de... ou au cas où !

Aujourd'hui nous allons parler double gaze , coton et jersey.

De la double gaze bleue, déjà utilisée pour des sarrouels ou des bloomers, associée cette fois à un petit coupon fleuri trouvé chez Mademoiselle Tissus.

De la double gaze corail de chez Mondial Tissus, achetée pour une association avec un tissu tout léger aux couleurs d'été de la même provenance.

Du jersey enfin que vous allez reconnaître parce qu'utilisé récemment pour coudre des pyjamas, en provenance de chez Mademoiselle Tissus, de même que les biais utilisés..

Voilà vous savez tout. Place aux photos !

Double gaze et coton, des tons bien différents pour 2 robes identiques, destinées à deux demoiselles de presque 3 ans.

Recto avec deux poches, verso avec boutonnage triple... ne cherchez pas les 3 boutons sur la robe bleue... 2 sont restés sur la table de la mercière !

Patron Helsinki de chez Ikatee. Boutons de chez Verjad à Salies de Béarn.

Trouvés dans mes tiroirs...
Trouvés dans mes tiroirs...
Trouvés dans mes tiroirs...
Trouvés dans mes tiroirs...

Jersey pour deux combinaisons en 3 mois. 

Fermées par des pressions du haut en bas sous le biais,  pratiques à enfiler

Patron Belle-Ile-en -Mer de chez la Droguerie.

 

Trouvés dans mes tiroirs...
Trouvés dans mes tiroirs...

Les voici, déclinées précédemment avec d'autres tissus, en 3, 6 et 18 mois.

Quand on aime on ne compte pas !

Trouvés dans mes tiroirs...Trouvés dans mes tiroirs...Trouvés dans mes tiroirs...

 

Place maintenant à d'autres occupations dont vous verrez sans doute le résultat dans peu de temps.
Je vous souhaite une belle journée ensoleillée et enfin printanière.
A bientôt.

Voir les commentaires

2021-04-19T05:37:00+02:00

Légumes accompagnés

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Pour commencer cette nouvelle semaine je vous propose une recette à base de légumes avec un peu de gourmandise en plus.

Nous aurons le fenouil et les tomates cerises mais aussi... un petit, tout petit crumble et un peu de crème fouettée.

Recette tirée du Cookbook de Yotam Ottolenghi.

Aujourd'hui nous mangeons donc un Gratin-crumble au fenouil et tomates cerises.

Légumes accompagnés

 

Pas compliqué à préparer, il vous faudra juste compter sur une bonne heure de cuisson.

Il présente un autre avantage, il peut se préparer à l'avance et être cuit au dernier moment.

 

Les ingrédients pour 6 personnes :

1kg de fenouil
3 cs d'huile d'olive
1/2 cs de thym et une branche de romarin effeuillée
3 gousses d'ail écrasées
1 cs de gros sel
1 cc de poivre

20 cl de crème liquide fouettée

100 g de farine
30 g de sucre poudre
70 g de beurre doux bien froid
60 g de parmesan râpé

300 g de tomates cerises

Le mélange initial + la crème fouettée + le crumble parmesan.
Le mélange initial + la crème fouettée + le crumble parmesan.
Le mélange initial + la crème fouettée + le crumble parmesan.

Le mélange initial + la crème fouettée + le crumble parmesan.

 

Four préchauffé à 200°.

 

- Laver les fenouils, enlever feuilles et tiges (si elles sont dures).
- Couper les bulbes en tranches de 1 cm d'épaisseur dans le sens de la longueur.
- Dans un saladier, bien mélanger fenouil, sel, poivre, huile, ail écrasé, thym et romarin.
- Disposer dans un plat à gratin.

- Mélanger farine, sucre et beurre en petits cubes et réaliser le crumble.
- Ajouter le parmesan et bien mélanger à la main.

- Fouetter la crème qui doit épaissir suffisamment pour napper le fenouil mais sans trop !

- Napper régulièrement la crème sur le fenouil.
- Répartir dessus le crumble et couvrir d'un papier alu.
- Enfourner pour 45 mn minimum : j'ai laisser 10 minutes de plus, je ne trouvais pas le fenouil assez tendre.
- Enlever l'alu, disposer les tomates cerises à la surface du gratin.
- Enfourner pour 15 minutes, le gratin doit être juste doré.
- Laisser reposer quelques minutes et servir.
 

Légumes accompagnés

Délicieux ! Plat qui peut accompagner viande ou poisson mais aussi se manger tel quel.

Chaud ou tiède, je pense qu'il peut aussi se consommer froid... à tester ce midi !

 

Voir les commentaires

2021-04-17T04:31:00+02:00

Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Cette semaine j'ai essayé d'être une bonne élève et de penser à écrire mon article en temps et heure...

d'autant que j'avais ce qu'il fallait pour illustrer le thème de cette 15 ème semaine du Projet de Ma'.

Il est quelquefois bon de garder de vieilles choses et celles que je vous propose aujourd'hui datent des années 1937-1938, au temps où les photocopieurs n'existaient pas et où l'on faisait encore des cartes... je n'ai pas su choisir...

Je vous propose donc ma préférée quand même... en grand...

Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE

Et un diaporama des autres... un aperçu du monde d'avant !

Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE
Projet 52 - 15 - GEOGRAPHIE

Un tour du côté de chez Ma' pour découvrir les propositions géographiques des autres participants au Projet, c'est par ici

https://ducotedechezma.wordpress.com/

Bon weekend à tous et à la semaine prochaine.

Voir les commentaires

2021-04-16T05:43:00+02:00

Balades sans restrictions.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Je ne suis pas vraiment en avance pour venir partager avec vous nos dernières balades d'avant restrictions kilométriques...

Tant pis et ainsi vous aurez l'impression de partir un peu plus loin !

Nous avons bien fait de profiter du beau temps de fin mars pour faire quelques jolies balades, de petites randos entre 8 et 10 kms, une matin une après-midi.

Un peu de mer, beaucoup de campagne et un peu de petite montagne puisque le dénivelé ne dépassait pas 350 mètres, une mise en jambes pour monter progressivement plus haut... quand nous le pourrons... si ça continue nos jambes vont être à nouveau rouillées !

 

La mer entre Anglet et le phare de Biarritz.

La mer qui chahute, qui brille sous le soleil, au bout de la balade le phare et à ses pieds la baie de Biarritz.

Sur le chemin du retour, à nouveau le phare de loin puis une curieuse construction nommée Tadashi Kawamata, de bois et de métal, elle mesure 4,50 m de hauteur et de circonférence. Elle a créée par la ville d'Anglet pour la Biennale internationale d'Art Contemporain en 2018 et offre si vous grimpez sur la plateforme supérieure une vue magnifique à 360°.

Denière photo la mer autrement... vous avez reconnu des passages piétons matérialisés par des planches de surf...

Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.

Le lendemain, le soleil est toujours de la partie et nous avons emprunté la voie verte qui mène de la plage d'Uhabia à Bidart jusqu'au moulin de Bassilour, moulin encore en activité qui régale ses habitués et les acheteurs de passage de pains à l'ancienne, de gâteaux basques  et d'autres fabrications artisanales, dont la Méture, pain traditionnel à base de farine de maïs réalisé à l'origine dans les Landes et Pyrénées Atlantiques.

Pas de photo de l'intérieur du moulin dont l'entrée est en travaux... la prochaine fois !

La voie verte longe en partie la rivière de l'Uhabia et ne présente pas de curiosités particulières, elle permet seulement de faire une balade au calme, de déguster un petit gâteau basque à l'arrivée au moulin et de revenir par le même chemin... avec son pain ! A peine 9 kms... gâteau bien mérité quand même !

Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

Autre jour autre lieu. Villefranque et une balade en campagne. 

Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

Après midi au lac Mouriscot, en fait un quartier de Biarritz, lac et marécages occupant 15 hectares à seulement 15 minutes du centre ville. Les jardins des privilégiés habitant cet endroit paisible donnent directement sur le lac et ont le plus souvent leur ponton.

Quelques fleurs rencontrées sur le chemin.

Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

Retour à la mer avec au passage cette sculpture monumentale située juste face à la Cité de l'Océan et du surf.

Nommée la Dame de la Mer elle est en aluminium et offre des reflets changeants en fonction de la lumière et de la couleur du ciel. 

Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.

La mer encore à la fin du jour.

Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.

Dernières balades du week-end, je vous emmène autour d'Ahetz, puis sur les hauts de Saint Pée sur Nivelle et enfin autour d'Espelette.

Ahetz, la campagne et quelques vallons et les Pyrénées en toile de fond.

Des Primevères et des Arums.

Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

Saint Pée sur Nivelle, à partir du pont d'Amotz, belles vues sur les Pyrénées et dénivelé un peu plus conséquent.

Encore de nombreuses fumées dues aux écobuages sur les flancs des maontagnes alentours. Il s'agit d'une pratique ancestrale qui consistait à brûler une surface avant de la mettre en culture, actuellement on brûle aussi pour se débarrasser définitivement de la végétation nuisible.

On traverse les pâtures sans déranger leurs occupantes qui ne pensent qu'à profiter de l'herbe fraîche.

Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

Les alentours d'Espelette et quelques belles grimpettes.

La passerelle du départ, un gué où mieux vaut avoir bon pied bon oeil (merci les bâtons de marche ), des arbres qui ont fini par céder face aux tempêtes répétées de cet hiver.

Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.
Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.Balades sans restrictions.

 

J'espère pouvoir bientôt vous faire découvrir d'autres endroits comme ceux-là sous le soleil.

Pour l'instant le jardin est parfait pour s'aérer... je pourrais peut-être vous proposer un herbier vivant !

Je vous souhaite une belle journée au grand air et au soleil si possible et vous dis à bientôt.

Voir les commentaires

2021-04-14T06:00:00+02:00

Simple et goûteux.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

La petite recette de dimanche dernier.

En 45 minutes maxi tout est bouclé et il n'y a plus qu'à déguster. 
Tirée du Cookbook de Yotam Ottolenghi, elles marie ingrédients simple et épices classiques.

Nommé Kosheri, c'est un plat d'origine égyptienne. Accompagné d'une sauce à la tomate épicée, je l'ai servi avec du poisson, mais sans sauce, il peut aussi servir d'accompagnement à une salade de concombre et de tomates au yaourt... un peu tôt pour le tester de cette façon !

Il associe lentilles, riz et vermicelles.

Ordre de préparation : les lentilles, la sauce, le riz et les vermicelles.

Les ingrédients :

Pour la sauce tomate épicée
4 cs d'huile d'olive,
2 gousses d'ail écrasées,
2 piments rouges épépinés et coupés en petits dés*,
1 petite boîte de tomates entières,
37 cl d'eau,
4 cs de vinaigre de cidre,
1 cc de sel, 2 cc de cumin en poudre, de la coriandre ciselée (20 g).

* pas de piment ici... oubli ! donc bonne dose de Piment d'Espelette en poudre !

Pour le reste de la recette :
300 g de lentilles vertes,
200 g de riz basmati,
50 g de vermicelles,
40 g de beurre doux,
40 cl de bouillon de volaille,
1/2 cc de muscade, 1 cc 1/2  de cannelle, sel et poivre.

Simple et goûteux.

 

- Mettre le riz dans un grand saladier et le recouvrir d'eau froide.

 

- Rincer les lentilles à l'eau froide.
- Les transférer dans une grande casserole, les recouvrir largement d'eau froide.
- Porter à ébullition puis laisser cuire 20 mn environ à feu doux ( vos lentilles doivent être tendres mais pas en purée... ) 
- En fin de cuisson, égoutter et réserver.

 

Passons à la sauce.

- Dans une casserole, faire revenir ail écrasé et piment 2 mn dans l'huile chaude.
- Ajouter tomates en dés, eau, vinaigre, sel et cumin.
- Porter à ébullition puis faire cuire à feu doux pendant 20 mn : le mélange va épaissir.
- En fin de cuisson rectifier l'assaisonnement si besoin.

 

 Le riz et les vermicelles.

- Rincer et égoutter le riz.
- Dans un faitout faire fondre le beurre à feu moyen.
- Ajouter les vermicelles et bien remuer, les faire revenir jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
- Ajouter alors le riz et mélanger bien.
- Verser le bouillon, ajouter muscade et cannelle, sel et poivre, couvrir et réduire le feu au minimum.
- Laisser cuire environ 12 minutes ( à vérifier bien sûr selon vos goûts ).
- Eteindre, ôter le couvercle, poser un torchon sur le faitout et remettre le couvercle.
- Au bout de 5 minutes votre riz aura gonflé.

 

Simple et goûteux.

 

Il est temps de procéder à l'ajout des lentilles, de mélanger le tout délicatement et d'ajouter la coriandre ciselée...

Et voilà, le tout est joué !

Pour en avoir manger à nouveau hier au déjeuner, je peux vous dire que froid c'est très bon aussi, associé à des carottes râpées.

Bref, chaud ou froid nous nous sommes régalés avec ce plat riche en saveurs.

Je vous laisse à vos occupations et je m'en retourne aux miennes.

A bientôt et belle journée à tous.

Voir les commentaires

2021-04-12T05:25:00+02:00

En rouge et gris.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Ils sont terminé depuis plus d'une semaine, l'un est même déjà expédié, mais je n'ai pas pris le temps de vous les montrer.

S'il y a un patron bien amorti ce sera sans doute celui de ce pyjama... c'est en effet le 6 ème que je couds.

Vous avez vu celui-ci

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2020/12/dessus-dessous-coordonnes.html

puis celui-là

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2021/02/la-couture-est-de-retour.html

et encore ceux-ci

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2021/03/le-rose-au-programme.html

 

 

Je reste dans les mêmes tailles avec un  4 ans et un 3 ans, patron Sacha de chez Ikatee.

Deux jerseys fantaisie pour les hauts avec bandes de poignets et d'encolure du même uni que les bas qui ont, eux, les bandes de chevilles et la ceinture fantaisie. Le tout trouvé chez Mademoiselle Tissus juste la veille du confinement.

Rien de plus, simples et rapides à réaliser, je pense que vous n'avez pas fini d'en voir ici... le patron va du 3 au 12 ans...

Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !
Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !
Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !
Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !
Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !
Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !

Le 3 ans avec voitures et autres camions, en espérant qu'il plaira à son futur propriétaire ! Le 4 ans avec pirate, la passion du moment !

 

Pour l'instant retour à la couture-fille, puis garçon et enfin bébé ! et entre temps un nouveau cartonnage que Nicole et moi allons entamer cette semaine.

Je vous tiens au courant bien sûr.

En attendant passez une belle journée.

Voir les commentaires

2021-04-10T06:45:00+02:00

Projet 52 - 14 - POESIE

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

De "pas inspirée par le thème" à "oubli" il n'y a qu'un pas...

C'est donc un article-minute, écrit ce matin que je vous livre.

14 ème semaine du Projet 52 de Ma' : POESIE

Photos-minute aussi.

Projet 52 - 14 - POESIE
Projet 52 - 14 - POESIE

 

Je pense qu'à cette heure-ci, en allant chez Ma', vous trouverez déjà de nombreuses propositions pour illustrer le thème

https://ducotedechezma.wordpress.com/2021/04/10/projet-52-2021-semaine-14-poesie/

Je vous laisse et vous souhaite une belle journée.

Voir les commentaires

2021-04-09T05:28:00+02:00

La spécialité d'avril.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Ni un poisson ni du chocolat mais une spécialité du Béarn... et pour autant il porte un nom improbable par ici... il s'agit du Russe.

On en trouve en Béarn et pays Basque dans la plupart des pâtisseries.

Ce gâteau bien riche daterait du XIX ème siècle. A l'époque,  les amandes (base du biscuit ) venaient de Crimée.

C'est en 1923, quand il a ouvert sa première pâtisserie à Oloron Ste Marie, qu' Adrien Artigarrède propose ce gâteau constitué d'une alternance de biscuit et crème. Les amandes de Crimée et le saupoudrage de sucre glace lui faisant penser aux vastes étendues couvertes de neige lui auraient inspiré le nom de "Russe".

Aujourd'hui encore la famille est toujours aux commandes et la pâtisseire d' Oloron une référence en matière de Russe.

Bien sûr la recette est tenue secrète mais sur le net on trouve tout et les versions sont nombreuses.

J'ai retenue celle proposée par Stéphanie Le Quellec et reprise par Mercotte, qui me semblait plus proche de ce que nous avons ici.

Je vous parlais tout à l'heure de gâteau riche... sucre, beurre et praliné...

Point n'est besoin de prévoir de grosses parts et j'ai choisi de ne superposer que deux couches de biscuit et deux couches de crème... au lieu de trois.

C'est ce que l'on trouve maintenant le plus couramment. L gâteau est donc plat et ici, le plus souvent, Russe est inscrit dessus à la crème... Moi j'ai choisi de le saupoudrer de sucre glace et de pralin.

La spécialité d'avril.
La spécialité d'avril.

Assez parlé, venons-en aux ingrédients.

Deux préparations : le biscuit et la crème.

 

Commençons par le biscuit dacquoise.

Il vous faut : 60 g de poudre d'amandes
                     60 g de sucre glace
                     15 g de farine
                     1 gousse de vanille

et pour la meringue : 100 g de blanc d'oeufs
                                   70 g de sucre

 

La  dacquoise.

Four préchauffé à 180°.

- Récupérer les grains de vanille et les mélanger à la poudre d'amandes et au sucre glace.
- Tamiser le tout.
- Tamiser à part la farine.
- Confectionner la meringue en fouettant au quart de la puissance les blancs.
- Quand le mélange mousse ajouter le quart du sucre et fouetter un peu plus fort.
- Quand des vaguelettes se forment ajouter un autre quart de sucre et fouetter plus fort.
- Quand les blancs se resserrent autour du fouet, ajouter le sucre restant et fouetter à pleine puissance.
- Quand la meringue forme un bec d'oiseau elle est parfaite.
- Incorporer délicatement la farine et la moitié du mélange sucre-amandes.
- Quand le mélange est homogène, incorporer le reste du mélange délicatement.
- Etaler sur un sulfurisé de façon régulière ( à la douille ou à la spatule )
- Enfourner pour 12 minutes. La dacquoise doit être souple au toucher.
- Laisser refroidir avant de monter le Russe, mais par contre, emporte-piècer le gâteau avant refroidissement complet.

La forme classique est carrée ou rectangulaire...
Si d'aventure vous êtes nombreux et gourmands il vous faudra revoir les proportions à la hausse !

Avec cette quantité j'ai fait ce que vous voyez en photo soit un demi cercle de 24 cm de diamètre et deux individuels de 10 cm de diamètre.
 

La spécialité d'avril.

 

Venons-en à la crème pralinée.

Il vous faut : 80 g de jaunes d'oeufs à température ambiante
                    200 g de sucre et 60 g d'eau
                    150 g de beurre pommade en dés( sorti la veille ici )
                    du praliné ( quantité à adapter à ce que vous recherchez, plus vous ajoutez de praliné plus le goût de votre crème sera prononcé... j'ai donc ajouté goûté, ajouté goûté... ) J'ai utilisé du praliné tout près de l'Atelier des Chefs. Sinon Mercotte vous explique comment le réaliser ici
https://www.mercotte.fr/2014/10/15/le-russe-deuxieme-epreuve-technique-le-meilleur-patissier-saison-3/

La crème.

- Mettre les jaunes dans la cuve du robot et les fouetter pour les faire mousser.
- Pendant ce temps porter sucre et eau à ébullition et cuire à 121°.
- Verser délicatement sur les jaunes( le long de la cuve pour éviter les projections ) sans cesser de battre.
- Continuer à fouetter à grande vitesse jusqu'à complet refroidissement.
- Incorporer petit à petit le beurre et continuer à battre pour obtenir une crème homogène.
- Incorporer enfin le praliné et fouetter jusqu'à homogénéité complète.
- Réserver au frais.

Le montage pour terminer.

- Laisser l'emporte-pièce en place pour monter le gâteau.
- Première couche dacquoise.
- Deuxième couche crème et pralin.
- Troisième couche dacquoise.
- Quatrième couche crème.
- Réserver au moins une heure au fridge avant dégustation.
- Avant de servir saupoudrer de sucre glace et de pralin.

 

La spécialité d'avril.

 

Il a été apprécié mais inutile de vous dire que c'est un gâteau pour bec sucré qui se déguste avec parcimonie.

Le lendemain bien frais, il est encore très bon !

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog