Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-08-17T08:14:10+02:00

Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Dernier article de notre saison touristique.

Jeudi en fin d'am nous étions à Hendaye. Balade tout le long du front de mer et marché de nuit.

Ma photo préférée d'Hendaye, la plage et les les 2 Jumeaux à droite. A gauche la plage et le cap du Figuier en Espagne. Le coucher de soleil en prime.
Ma photo préférée d'Hendaye, la plage et les les 2 Jumeaux à droite. A gauche la plage et le cap du Figuier en Espagne. Le coucher de soleil en prime.
Ma photo préférée d'Hendaye, la plage et les les 2 Jumeaux à droite. A gauche la plage et le cap du Figuier en Espagne. Le coucher de soleil en prime.
Ma photo préférée d'Hendaye, la plage et les les 2 Jumeaux à droite. A gauche la plage et le cap du Figuier en Espagne. Le coucher de soleil en prime.

Ma photo préférée d'Hendaye, la plage et les les 2 Jumeaux à droite. A gauche la plage et le cap du Figuier en Espagne. Le coucher de soleil en prime.

Vendredi balade le matin jusqu'au port et balade l'am les pieds dans l'eau... la longueur de la plage aller-retour, soit 7 kilomètres.

Puis retour au port le soir pour prendre la navette maritime et faire une dernière incursion espagnole à Hondarrabia.

3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.
3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.

3 escalators géants successifs vous conduisent tout en haut de la ville nouvelle, vue superbe des alentours. Ensuite voyez pas vous-mêmes, maisons, rues, animation. Il est pourtant 23 heures.

Retour à l'embarcadère, il est minuit. La dernière navette vers la France est à 1 heure. Il est temps de rentrer d'autant que nous devrons attendre le bateau suivant... trop de Français à regagner l'autre rive ! Que ne ferait-on pou le dépaysement, l'ambiance et les tapas !

Finalement ce seront les dernières... suivies de chipirons frits !

Finalement ce seront les dernières... suivies de chipirons frits !

En bateau tout le monde, musique, ambiance et chansons sont au programme.

15 minutes de traversée... le port d'Hendaye, il est 0h45.

15 minutes de traversée... le port d'Hendaye, il est 0h45.

Samedi matin direction St Jean de Luz.

Le pèlerinage basque continue.

Au programme marche et plage. On connaît bien mais on ne lasse pas.

Dimanche on ajoute au programme le marché avec un groupe de chanteurs basques au port de Ciboure.

Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.

Dimanche soir fin de des épisodes maritimes. Nous filons vers Salies de Béarn qui est en fête le 15 août : métiers d'antan, produits du terroir, pipérade géante, concours de lancer d'espadrille, échassiers, chants basques, artisanat,...

28° à 10 heures, 38° l'après midi... L'ombre était la bienvenue.

Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.
Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles,  fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main  en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.

Forgeron, maréchal ferrant, chien gardien de troupeau... ici des oies, rempailleuse, facteurs de balais, de sabots ou d'espadrilles, fileuse et cadreur, compagnons couvreurs et ardoises taillées à la main en fonction de leur usage, girouettes et autres décors de faîtage. Je me suis arrêtée là mais j'aurais pu vous proposer encore de nombreuses autres photos.

Un petit mot du lancer d'espadrille, jeu typiquement béarnais voire saisie.

Il s'agit, espadrille au pied de lancer le plus loin possible.

Le record de l'an dernier, non égalé hier était de 39 mètres et des poussières... record du monde !

S'y essaie qui veut.

Des préposés à la longueur atteinte, un speaker pure souche, une table d'inscription et un préposé au ramassage, muni d'une échelle car nombre d'espadrilles atterrissent dans gouttière, jardinière ou autre rebord de fenêtre... Certains spectateurs ont aussi servi de terrain d'atterrissage !

Pas de spectateurs aux fenêtres dans cette rue... les volets restent fermés pendant le lancer.

L'espadrille est en haut et à gauche sur la dernière photo...
L'espadrille est en haut et à gauche sur la dernière photo...
L'espadrille est en haut et à gauche sur la dernière photo...

L'espadrille est en haut et à gauche sur la dernière photo...

Il est 21 heures, Salies a retrouvé son calme, notre charcuterie préférée a fermé ses portes après une journée fort chargée... la piperade était délicieuse, les grillades et les frites maison aussi...

Un peu de pub... ça ne peut pas faire de mal... le dos du chef ! Je rappelle aux Angevins qui le connaissent qu'il sera chez nous en novembre et décembre. Affaire à suivre.

Un peu de pub... ça ne peut pas faire de mal... le dos du chef ! Je rappelle aux Angevins qui le connaissent qu'il sera chez nous en novembre et décembre. Affaire à suivre.

Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.
Sud-Ouest entre Pays basque et Béarn.

Nous allons remonter tranquillement vers le nord de la Loire...

Il me reste à vous remercier pour votre fidélité tout au long de ces vacance

Je vous donne rendez vous un peu plus tard.

Bon après midi et restez à l'ombre.

Voir les commentaires

2016-08-16T07:54:41+02:00

Pays basque espagnol... suite et fin.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Après Bilbao, un joli port Lekeitio.

Stationnés à la limite de la sortie du village, partie surplombant les falaises, nous avons commencé par suivre les promeneurs et, après quelques grimpettes, avons découvert un panorama splendide. Le ciel était un peu changeant.

Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.

En redescendant une vue de loin sur la plage, puis le port bordé de jolies maisons.

Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier,  toutes proportions gardées bien sûr.
Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier,  toutes proportions gardées bien sûr.
Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier,  toutes proportions gardées bien sûr.
Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier,  toutes proportions gardées bien sûr.
Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier,  toutes proportions gardées bien sûr.

Une île qui ne peut s'atteindre que par un gué à là façon du Gois de Noir moutier, toutes proportions gardées bien sûr.

Le retour de la pêche en direct...

Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.

Quelques rues en repartant.

Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.
Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.
Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.
Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.
Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.

Il est 14h30, la vie s'arrête le temps du repas et du repos.

Cap sur l'étape suivante.

San Sebastian nous attend.

La plage est superbe mais envahie de même que las ramblas.

Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.

C'est donc un petit tour en ville que je vous propose.

San Sebastian apparaît partout comme étant la plus belle ville de la côte mais aussi la plus huppée avec des enseignes de luxe en veux-tu en voilà.

De superbes immeubles, de larges rues piétonnes, de jolis jardins comme celui de la place de la Constitution, et tout cela à 5 minutes de la plage.

Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.

A 20h30 la plage est encore très fréquentée, les escaliers transformés en plongeoir près de l'entrée du port connaissent la crise du logement et le soleil entame sa descente.

Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.
Pays basque espagnol... suite et fin.

 

Direction la vieille ville, ses rues étroites, ses belles surprises et ... ses bars à tapas.

Demain la France et finies les tapas !

Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.
Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très  raisonnable.

Une petite ardoise de jamón ibérico... accompagné de gressins et de cerneaux de noix après quelques petites tapas... un vino blanco et un tinto...rien que du très raisonnable.

Nos vacances espagnoles se terminent là et avec elles les photos.

Retour en terres connues, le Pays basque et le Béarn.

Je vous souhaite une belle journée après ceweek en prolongé.

Voir les commentaires

2016-08-15T07:59:44+02:00

Retour en Pays basque espagnol.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Si nous nous sommes arrêtés à Bilbao c'est principalement pour visiter le musée Guggenheim.

Les grandes villes n'étant pas forcément toujours faciles d'accès , c'est à 10h qu nous sommes arrivés, idéal pour circuler d'autant plus que nous étions dimanche.

Stationnés à 1km du musée et à même distance de la vieille ville, le programme de la journée était fait.

Guggenheim d'abord. Structure énorme et ne ressemblant, pour moi, à rien de déjà vu, de par la taille, les formes, les matériaux.

Le rez de chaussée permet au visiteur de prendre contact avec la structure elle-même, intérieure et extérieure, puis de visiter 2 expositions temporaires, l'une étant actuellement consacrée à Andy Warhol.

Pour vous donner une idée et de l'exposition et du gigantisme des salles d'expo, vous pouvez aller faire un tour ici.

http://warhol.guggenheim-bilbao.es/fr/exposition

Les 2 étages supérieurs sont consacrés à d'autres exposition temporaires, dont actuellement une expo sur l'école de Paris de 1900 à 1945, et à la collection du musée.

Voilà vous savez tout. Embarquement immédiat.

Je vais vous proposer aujourd'hui quelques vues dedans-dehors.

Mais avant cela je vous présente Puppy qui trône devant l'entrée du musée, oeuvre de l'artiste américain Jeff Koons.

West Highland terrier de 12,40 mètres il est constitué d'acier inoxydable. Terreau et mousse servent de support à des milliers de fleurs changées chaque saison.

Il est l'icône du Bilbao moderne et figure sur bon nombre de cartes postales ou autres supports destinés aux touristes.

Puppy de loin Puppy de près, Puppy de jour Puppy de nuit.
Puppy de loin Puppy de près, Puppy de jour Puppy de nuit.
Puppy de loin Puppy de près, Puppy de jour Puppy de nuit.

Puppy de loin Puppy de près, Puppy de jour Puppy de nuit.

Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.

Trois autres vues d'une exposition gigantesque et permanente.

Les 2 premières dans la salle-même, la 3 ème prise du premier étage.

Il s'agit de huit sculptures dans lesquelles on peut se promener.

Réalisées par Richard Serra, les spirales, ellipses doubles et autres formes improbables se succédent et semblent être un défi permanent à l'équilibre.

Il es impressionnant d'entrer au milieu de ces parois qui se resserrent par endroit et vous donnent un peu le tournis.

Une salle attenante est consacrée aux croquis, aux maquettes et photos des oeuvres de l'artiste présentes dans le monde.

Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.

Après une petite pause, nous sommes partis vers la vieille ville avant de traverser les quartiers plus récents pour rentrer.

Bilbao c'est aussi ça, un mélange des genres.

Les petites rues étroites, les maisons typiques, de très beaux immeubles, des tours ultra modernes, des bouches de métro visibles et jolies (à mon goût), la superbe verrière du marché couvert, l'ancienne gare reconvertie en restaurant, beaucoup d'espaces verts et de promenades.

Juxtaposition permanente de l'ancien et du moderne.

Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !
Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr !  Quelle sobriété !

Deux pauses tapas nous ont permis de me er à bien notre expédition sans risque d'hypoglycémie. .. vous remarquerez cependant qu'il s'agit d'eau dans un des verres au 2 ème arrêt buffet... Le mien bien sûr ! Quelle sobriété !

Les dernières photos du jour seront des photos de nuit.

Un peu décevant car je'pensais que le musée serait davantage éclairé.

Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.
Retour en Pays basque espagnol.

Au revoir Bilbao.

A bientôt à vous pour la suite et fin des vacances.

Bonne journée.

Voir les commentaires

2016-08-14T05:56:02+02:00

Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Le soleil est au rendez-vous et nous avons pu profiter d'une belle journée.

Première marche du jour, nous ne sommes pas déçus.

La mer tout d'abord, le long de la plage, sur la digue, vue d'en haut... de loin, de près...

Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.
Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.

Sur la dernière photo un escalier à l'issue indéterminée.

Castro Urdiales, village de pêcheurs aux origines romaines présente, comme beaucoup de villes espagnoles, un centre ancien très simple aux rues étroites et une partie plus moderne située en bordure de mer.

Ici la beauté de la plage a attiré fin XIXè début XXè les riches familles qui venaient en villégiautre et se sont fait construire des demeures somptueuses, maintenues dans un excellent état.

Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.

Un aperçu du château phare, de la très belle cathédrale et de l'ayuntamiento.

Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.

Pause tapas... c'est l'heure... il est 13h30 et il faut bien reprendre des forces avant de faire à pied le chemin à l'envers...

Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.

Un peu de marche en fin de journée ne pouvait pas nous faire de mal... avec quelques jolies photos à la clé.

Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.
Castro Urdiales, un saut en Cantabrie.

Demain est un autre jour. Bilbao nous attend.

Voir les commentaires

2016-08-13T05:56:32+02:00

Projet 52 - 32 - ARBRE

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Ma' nous propose cette semaine le mot ARBRE et à nous de trouver celui qui sort du lot pour nous.

Le "mien" trône dans le jardin de George Sand à Nohant-Vic, au coeur du Berry.
Il était encore un peu déplumé car il était trop tôt pour qu'il ait revêtu son manteau de printemps.

Mais je l'ai trouvé majestueux quand même sans apprêt et sans artifice.

Projet 52 - 32 - ARBRE

D'autres arbres chez Ma' et chez les autres participants au projet.

C'est ici que vous les trouverez http://manuelles.canalblog.com/

Je vous laisse, passez un bon week-end.

Voir les commentaires

2016-08-12T05:55:40+02:00

24 heures à Santoña.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Notre étape suivante, nous étions jeudi de la semaine passée : Santoña.

Nous avions projeté de nous arrêter à Santander mais la pluie nous a fait changé d'avis. Après une remise à flot de l'intendance dans un Corte Inglés, fridge et placards étant pleins, nous avons repris la route.

Vous constaterez par vous-mêmes que le temps n'était pas très clément à notre arrivée.

La pluie avait cependant cessé et nous avons pu sortir et longer le front de mer.

Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.
Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.

Beau camaïeu de gris... terre, mer, montagne et ciel ! De temps en temps, c'est joli aussi ! Même le pêcheur-statue est au diapason.

Dernière photo du jour avec un semblant de coucher de soleil...

24 heures à Santoña.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas... Vendredi matin en progrès.

La même balade mais très allongée sous de meilleurs hospices même si le départ se fait sous un ciel encore un peu mitigé.

Petite mise en jambes pour grimper, en pente douce il est vrai, sur cet édifice qui domine le port.

Il abrite un musée en bas et un restaurant au dessus, l'étage supérieur étant celui duquel sont prises les photos.

De là-haut on domine tout à 360°.

24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.

Des nuages encore en alternance avec le bleu du ciel et quelques vues de très haut, tout en haut du fort.

24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.

Santoña n'est pas une jolie ville en soi, c'est un port de pêche vivant principalement de la pêche aux anchois.

Les anciens hangars des conserveries sont restés debout tout au long du port. Leur ont succédé un peu plus loin des conserveries ultra modernes regroupées dans une même zone.

L'attrait principal reste le port et l'animation qu'il procure.

24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.

La route nous attend. Notre prochaine escale Castro Urdiales, les Asturies toujours.

Arrivée très tardive, nous ne verrons vraiment le paysage que demain. Une chose est sûre, nous sommes à quelques mètres de la plage !

En guise d'au revoir le coucher de soleil du jour...

24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.
24 heures à Santoña.

Voir les commentaires

2016-08-08T06:11:56+02:00

De Comillas à Sentillana del Mar.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous continuons à fréquenter les ports et autres petites villes typiques ou au cachet particulier.

Jeudi nous étions à Comillas.

Pas de plage mais visite de la ville et de la curiosité locale, la villa de Gaudí, le Capricho.

Je vous avais déjà fait découvrir la Casa Botines à Léon.

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/chemin-faisant-j-3.html

Gaudí a été un bâtisseur génial et très productif. Catalan d'origine, bon nombre de ses réalisations sont à Barcelone, dont la Sagrada Familia.

A Comillas, il s'agit donc d'une villa... construite entre 1883 et 1885. A cette époque elle portait le nom de palais.

Elle est considérée comme une oeuvre majeure de Gaudí.

Quelques photos pour vous rendre compte.

Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.

Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.

A l'intérieur pas de mobilier, des croquis au mur dans certaines pièces, réalisations de Gaudí ou inspirations.

A l'étage, quelques sièges, un miroir et un panneau mural muni de portes ouvrant sur des explications concernant chacun des sièges. Gaudí aussi.

On peut toucher et les bois sont superbes.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Quelques hortensias au jardin...

De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.

Comillas c'est aussi ceci... Les vieilles maisons, les rues pavées, les balcons vitrés...

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

C'est à Santillana del Mar que nous avons élu "domicile" pour la nuit.

Arrivée vers 20h... Beaucoup de monde partout.

Un village superbe, dans les terres, comme son nom ne l'indique pas !

Visite dans la foulée. Deux bonnes heures dans les petites rues pavées et pentues, pour changer.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Le soir qui tombe doucement sur les monts alentours.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Nous reprenons la route pour quelques kilomètres.

Des fleurs sur le chemin que je vous offre en attendant de nouvelles aventures... à Santoña , Castro Urdiales et Bilbao.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Belle journée à vous sous le soleil.

Voir les commentaires

2016-08-07T06:36:16+02:00

De Llastres à San Vicente de la Barquera.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

De Llastres non , enfin si ci-dessous...

http://http://www.cuentatuviaje.net/pueblo.asp?pueblo=115

En effet le mini guide que nous avons dit bien que toute la région est très fréquentée en saison... mais à ce point on n'y croyait pas !

Bref, l'entrée du village étant en haut des falaises et le bas les pieds dans l'eau, ayant loupé le seul et unique parking en haut, nous n'avons fait que passer par une rue principale en circulation alternée, qu'entrevoir des vues à couper le souffle et que se dire... nous reviendrons plus tard !

Un peu contrariés nous avons poursuivi notre chemin et fini la journée à Llanes.

Une ville très animée, il était 20h30, tout le monde est dehors pour le moment tapas et le dîner.

Un port tout en longueur, des maisons aux balcons vitrés, des rues commerçantes et de belles bâtisses.

De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.

Départ mercredi matin face aux Picos de Europa, un peu de nuages flottants.

De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.

Puis passage à San Vicente de la Barquera, la vieille ville se rejoint par un gué... rassurez-vous enjambé d'un pont !

Forts de l'expérience de la veille nous nous sommes stationnés en amont, très en amont de la ville... 1km5 !

Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.
Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.

Vus d'en haut, les effets de la marée se font sentir très loin dans les terres. Ensuite nous découvrons la vieille ville pavée, les ruines du château, les rues bien pentues, de belles demeures et, tout en haut l'église et la muraille. Bref un pêle-mêle au fur et à mesure de nos déambulations.

Pour finir cette journée, des paysages au fil de la route et des fleurs aussi... et mon tricot en alternance avec GPS, carte et guide !

De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.
De Llastres à San Vicente de la Barquera.

Je vous laisse pour aujourd'hui et vous dis à bientôt pour vous faire découvrir d'autres jolis endroits.

Passez un bon dimanche.

Voir les commentaires

2016-08-06T05:35:13+02:00

Projet 52 - 31 - COQUILLAGE

Publié par sylvie-creaetcompagnie

La mer n'étant pas au programme cet été, je vais avoir recours à des coquillages sédentarisés pour illustrer le thème de la semaine... Je sais que Ma' ne m'en voudra pas !

Ceux-ci ont été ramassés en Bretagne puis mis en scène au gré de ma fantaisie.

Ceux-ci ont été ramassés en Bretagne puis mis en scène au gré de ma fantaisie.

Ceux-ci viennent d'un peu partout et les toutes toutes petites étoiles au premier plan viennent même de Miami.

Ceux-ci viennent d'un peu partout et les toutes toutes petites étoiles au premier plan viennent même de Miami.

Si le coeur vous en dit n'hésitez pas à faire un petit tour chez Ma' pour découvrir certainement une grande variété de'autres coquillages.

C'est ici http://manuelles.canalblog.com/

Rien ne vous empêche non plus d'aller en ramasser ou... en manger en terrasse et au soleil !

Voir les commentaires

2016-08-02T14:35:36+02:00

Images de vacances.

Publié par sylvie-creaetcompagniee

Notre première semaine de vacances post-camino est terminée et nous remontons tranquillement les côtes ouest et nord de l'Espagne.

De Galice nous sommes passés en Asturies et ce matin c'est de Gijón que je vous écris.

Le soleil est au rendez-vous après un dimanche gris.

Mon but ce matin est de vous faire partager quelques belles photos sans beaucoup de discours.

En quittant Santiago nous sommes descendus un peu en direction de la mer, vers une région appelée les Rías Baxías où nous avons découvert de superbes paysages, des plages blanches aux eaux couleur de turquoise, des petits ports de pêcheurs...

Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.
Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.
Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.
Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.
Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.
Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.

Les paysages tout d'abord.. plus quelques fleurs, les bougainvilliers entre autres.

Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve
Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve

Des plages presque désertes et une mer aux couleurs de rêve

Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.
Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.

Le port de Ribeira, celui de Boiro, celui de Rianxo,quelques statues monumentales, le dieu des mers, la femmes-poisson ou encore ce monument dédié aux émigrants.

Passage à Fisterra, là où, antan, les pèlerins de Santiago venaient et brûlaient les vêtements leur ayant servi pendant la marche .

Plus personne ne brûle plus rien mais nous avons vu des pèlerins arrivant à pied, soit une bonne centaine de kilomètres depuis Santiago.

Quelques photos pour immortaliser le lieu et l'instant...

Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.

Nous avons dépassé La Coruña, immense ville que nous avons juste tutoyée pour entamer la côte nord et découvrir d'autres paysages.

Première belle découverte, Porto de Barqueiro, charmant petit port situé au bout du bout... il faut faire demi-tour pour repartir.

J'ai juste eu le temps de prendre les photos avant que le temps ne se gâte et que la pluie n'apparaisse.

Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.
Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.

Cette maison bleue est la plus ancienne du village. Toutes ces maisons un peu disparates semblent imbriquées les unes dans les autres. La vue au large était superbe malgré le ciel menaçant.

Arrêt avant Ribadeo, sur la plage As Catedraís.

Heureusement il était tard sinon nous n'aurions pu accéder... les réservations se faisant en ligne.

À 21 heures il y avait encore beaucoup de monde malgré le temps capricieux...

Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.
Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.

Impressionnant, énorme, le début de la côte nord très déchiquetée. Un soupçon de coucher de soleil.

C'est là que nous entrons dans les Asturies.

Premier arrêt à l'Isla de Pancha.

Un petit mieux côté ciel...
Un petit mieux côté ciel...
Un petit mieux côté ciel...
Un petit mieux côté ciel...

Un petit mieux côté ciel...

Mon coup de coeur : Cudillero.

Très joli port de pêche. La mer arrive au bas du village par le biais d'une cale . Nous avons vu des photos impressionnantes de tempêtes et des vagues recouvrant toute la partie plane que vous voyez occupée par les parasols !

Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?
Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?

Face au port la falaise couverte d'arbres. Les filets suspendus sur le mur et enfin les armes de la ville en haut de la cale..?

Hier nous avons renoué avec les grandes plages, nous étions à Salinas.

Énorme plage fréquentée par les surfeurs.

Nous nous sommes contentés de la longueur du remblais AR le matin et de la plage l'après midi avec marche dans l'eau... histoire de parfaire notre bronzage-randonneur un peu inégal !

Il y a tout au bout de la falaise un musée Cousteau à ciel ouvert où sont exposées des ancres données au musée par diverses villes espagnoles.

Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.
Une belle montée pour dominer la mer.

Une belle montée pour dominer la mer.

Le fin du fin hier soir était le passage au Cabo de Peñas, la partie la plus septentrionale de la côte.

10 kilomètres d'une petite route qui serpente pour découvrir un vrai beau lieu.

Une merveille.

V
V
V
V
V
V
V

V

Le soleil était encore trop haut, nous avons donc décidé de nous offrir quelques tapas avec vue sur mer...

Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.

Avant d'assister à ceci.

Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.

Ciel de fin de journée. Les montagnes dans la brume et le phare qui prend du service !

Images de vacances.
Images de vacances.
Images de vacances.

Aujourd'hui nous sommes à Gijón. Pas de plage pas de ville, mais le sport national espagnol, la marche sur le remblais d'un bout à l'autre... et la plage est longue !

Une descente de plage insolite... la cohabitation...
Une descente de plage insolite... la cohabitation...
Une descente de plage insolite... la cohabitation...
Une descente de plage insolite... la cohabitation...
Une descente de plage insolite... la cohabitation...

Une descente de plage insolite... la cohabitation...

Nous allons continuer notre périple côtier jusqu'à rejoindre la France. Quelques belles découvertes nous attendent encore certainement, que j'essaierai de vous faire partager la semaine prochaine.

Portez-vous bien et profitez de vos vacances si le temps est venu pour vous.

A bientôt.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog