Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-07-14T12:50:59+02:00

Repas soirée match.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Dimanche soir donc.

Pas de dessert en vue, il restait un peu de pêches, un peu de gâteau basque aux abricots et un peu de cheesecake...

Au menu salade verte et Croq'membert de campagne de Philippe Conticini, trouvé chez "C'est ma fournée !"

Je ne sais pas vous mais moi je pensais que Philippe Conticini ne faisait, et fort bien d'ailleurs, que du sucré.

La première chose à faire est une vinaigrette tomate, ail, miel.

- 1 très petite gousse d'ail

de la coriandre

2 belles tranches de tomate

2 cs d'huile

1/2 jus de citron vert

1 cc de miel liquide

une pincée de fleur de sel

- Râper ou écraser l'ail, ajouter la coriandre ciselée.

- Ajouter les tomates non pelées en dés et leur jus, le jus de citron, l'huile, le miel et le sel.

- Mixer avec blender ou mixeur plongeant.

- La sauce devient onctueuse.

Les proportions pour 1 croque sont :

2 tranches de pain de mie complet

1 cc de beurre mou

un peu de fleur de sel

2 tranches de tomates de 1/2 cm d'épaisseur

3 rondelles fines d'oignon rouge

3 tranches d'un bon camembert de campagne de 1/2 cm d'épaisseur

1 cornichon coupé en rondelles

6 demi cacahuètes Perso noix de cajou

- Beurrer une face de chaque pain.

- Ajouter un peu de fleur de sel à moins que votre beurre n'en contienne déjà.

- Retourner les tranches.

- Tartiner une tranche de vinaigrette.

- Poser dessus tomate, oignon, camembert, cornichon et cacahuètes.

- Tartiner la 2ème tranche de vinaigrette.

- Mettre à cuire.

- Le pain doit être grillé et le fromage coulant.

Et n'allez pas croire au vu de la photo que c'est un croque comme tous les autres... J'aurais pu vous le présenter aussi coupé en 2 mais il était trop tard quand j'y ai pensé.

Et n'allez pas croire au vu de la photo que c'est un croque comme tous les autres... J'aurais pu vous le présenter aussi coupé en 2 mais il était trop tard quand j'y ai pensé.

Bon et super moelleux. Aurait mérité un peu plus de sel sur le pain...

Voir les commentaires

2016-07-13T12:35:50+02:00

Dessert fruité... et un peu sucré.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Pas de dessert prévu pour samedi soir, un petit coup d'oeil dans ma collection de "Saveurs" à la recherche de rapide et pas compliqué.

Ce seront des Pêches rôties et crumble de pain d'épices.

Pour les ingrédients ce n'était pas gagné car il me fallait du pain d'épice rassis et des pêches mûres ! Oups ! A 19h pour le soir même !

Finalement le pain d'épices était frais et les pêches, bien que souples en apparence, m'ont donné du fil à retordre pour en lever les noyaux sans trop massacrer les fruits !

Bref, ça l'a fait quand même.

Pour 5 personnes :

10 pêches jaunes

70 g de farine

70 g de sucre roux

75 g de beurre très froid

5 tranches de pain d'épices

- Mixer le pain d'épices finement... Perso je l'ai coupé et recoupé en grosses miettes.

- Mélanger farine, sucre, pain d'épices et beurre.

- La pâte doit être sableuse... du crumble quoi !

- Mettre au fridge.

- Couper les pêches en 2, enlever les noyaux.

- Disposer dans un plat beurré.

- Recouvrir de pâte et enfourner pou 30 mn.

Dessert fruité... et un peu sucré.

Très bon tiède mais encore meilleur froid le lendemain.

Tiède s'accommoderait bien d'une boule de glace.

Voir les commentaires

2016-07-12T12:19:44+02:00

Entrée fraîche : Tartare de melon

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Au menu de samedi midi, une entrée fraîcheur, entrevue sur A2 et proposée par Carinne Teyssandier.

Le thème de la semaine était le melon qu'elle déclinait ce jour-là en entrée.

Si vous avez des cercles, c'est parfait pour la présentation, sinon les verrines peuvent convenir aussi.

Les proportions sont calculées larges mais bien sûr cela dépendra de vos contenants.

Pour ce Tartare de melon pour 4 il vous faut donc :

1/2 melon

1/2 concombre épluché et épépiné

1 belle tomate

1/2 pomme Granny non épluchée

1 cs d'huile d'olive

1/2 jus de citron

basilic ou coriandre

sel

FACULTATIF : pour la déco, 4 tranches fines de jambon de Parme ou de saumon.

4 tranches très fines de melon

- Les 4 ingrédients doivent être coupés en petits dés.

- Les mettre dans un saladier, ajouter basilic haché ou coriandre, huile, citron et sel.

- Mélanger.

- Dresser le tartare. Un poil de déco et le tour est joué.

Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon
Entrée fraîche : Tartare de melon

Voir les commentaires

2016-07-11T07:04:46+02:00

Tarte salée début de week-end.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

A nouveau une recette trouvée ici http://http://www.cestmafournee.com

Toutes celles que j'ai essayées se sont avérées concluantes et de plus il y a des conseils, de l'humour, un peu long parfois pour moi qui suis adepte du rapide mais j'adapte.

De plus il y a toujours de belles photos et la chef-bloggeuse est une fan des recettes de grands chefs.

C'est donc d'une recette de grand chef dont il s'agit.

D'origine israélienne, Yotam Ottolenghi est apparemment le pape de la cuisine végétarienne.

Il s'agisait aujourd'hui d'essayer sa Tarte à l'ail caramélisé.

Commençons par les ingrédients : 1pâte feuilletée

3 TETES d'ail

1cs d'huile d'olive

1 cc de vinaigre balsamique

un peu de sel

220g d'eau

1 petite cs de sucre

1petite cc de romarin haché et 1 de thym

120 g de chèvre frais

120 g de tomme de chèvre typée (pas la chèvre... la tomme)

2 oeufs

20 cl de vraie crème épaisse bien riche...

poivre

Four préchauffé à 160°

- Foncer une moule à tarte de 28 cm avec la pâte.

- Couvrir d'un sulfurisé et de haricots et enfourner pour 20 mN.

- Retirer papier et haricots et poursuivre la cuisson 5 mn, pâte dorée.

- Déposer sur une grille.

- Eplucher les 3 têtes d'ail.

Soit avec une couteau, à l'ancienne...

Soit à la japonaise avec ceci...

Un petit tube en caoutchouc dans le quel vous mettez votre gousse d'ail et à l'aide de votre main vous le faites rouler tel un rouleau à pâtisserie. La peau de l'ail se détache... et vous n'avez plus qu'à la retirer en une seule fois.

Un petit tube en caoutchouc dans le quel vous mettez votre gousse d'ail et à l'aide de votre main vous le faites rouler tel un rouleau à pâtisserie. La peau de l'ail se détache... et vous n'avez plus qu'à la retirer en une seule fois.

- Remplir à moitié une casserole d'eau froide et y plonger les gousses.

- Porter à ébullition et maintenir pendant 3 mn.

- Egoutter les gousses.

- Dans la casserole séchée, verser l'huile d'olive et faire revenir les gousses à feu vif pendant 2 mn en remuant : l'ail ne doit pas brûler.

- Ajouter eau et balsamique.
- Laisser mijoter pendant 10 mn à feu moyen.

- Ajouter sucre, romarin, thym et sel.
- Laisser l'eau s'évaporer pendant environ 10 mn: les gousses doivent être enrobées d'un sirop caramel foncé.

- S'il le faut finir à feu vif en remuant.

Au départ dans l'huile et presque à l'arrivée dans le sirop.
Au départ dans l'huile et presque à l'arrivée dans le sirop.

Au départ dans l'huile et presque à l'arrivée dans le sirop.

- Tapisser le fond de tarte avec les fromages.

- Ajouter l'ail et son sirop.

- Mélanger oeufs et crème, saler.

- Verser sur la tarte.

- Enfourner pour 30 mn, la tarte doit être dorée.

Tarte salée début de week-end.

Nous l'avons mangée tiède avec une salade.

Super bon, de l'avis général.

Voir les commentaires

2016-07-09T05:25:39+02:00

Projet 52 - 27 - LEGER

Publié par sylvie-creaetcompagnie

La plume, le tulle, l'air, le vent...

Pour moi ce seront les nuages qui s'accrochent tel du coton au flanc des montagnes par un après-midi d'août 2015... qui serviront à illustrer cette 27 ème semaine deu projet de Ma'.

Nous étions en route en direction de la Haute-Savoie.

Projet 52 - 27 - LEGER

C'est sur la pointe des pieds que je vous laisse.
Nul doute que vous aurez envie d'aller voir chez Ma' ce que LEGER lui a inspiré.
Rendez-vous la semaine prochaine.

Voir les commentaires

2016-07-08T15:58:10+02:00

Mardi couture.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

J'avais imaginé être beaucoup plus efficace et avais coupé mes tissus pour faire 2 "hauts"...

C'était bien sûr dans le cas où tout irait bien, dans le cas où le tissu se travaillerait bien... mais quand on choisit du voile pour réaliser les manches, ça se complique !

Mais faire et défaire c'est travailler, j'ai donc travaillé mais n'est terminé le premier modèle qu'hier... Fini et porté !

Cela va sans dire que le 2 ème sera au programme du retour de vacances juste avant l'automne !

J'avais reproduit le patron d'un haut acheté qui me convenait, celui-ci

Mardi couture.

Pour faire celui-là.

Mardi couture.

Corps et revers de manches en viscose, manches et bordure d'encolure en voile.

Je ne suis pas sûre de retravailler un jour ce type de tissu qui se déforme, se marque mal au fer et ne se tient pas : tout pour plaire.

Gros plan sur la bordure d'encolure et le revers de manche.
Gros plan sur la bordure d'encolure et le revers de manche.

Gros plan sur la bordure d'encolure et le revers de manche.

Il est donc fini et déjà porté : très agréable par le chaleur actuelle.

Il faut quand même bien qu'il y ait du positif.

J'ai l'air de ronchonner un peu mais c'est histoire de...

L'avantage lorsque l'on coud ensemble est qu'on passe une excellente journée et que l'on se sent moins seule quand ça ne va pas comme on veut.
C'était le cas mardi après-midi pour chacune d'entre nous... l'occasion d'en rire et de se moquer les unes des autres.

Heureusement que nous avions une "chef" d'une grande patience, l'après-midi étant nettement moins studieuse et moins productive que le matin.

Je m'en retourne en cuisine pour quelques essais que je vous ferai partager d'ici peu.

Passez une bonne soirée.

Voir les commentaires

2016-07-07T18:10:59+02:00

Gâteau basque... aux abricots !!!

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Avant de vous montrer ma réalisation de mardi en journée-couture-copine je vous transmets une nouvelle recette de dessert car, qui dit couture, dit aussi pique-nique, et chacune d'entre nous y est allée de sa recette sucrée ou salée.

Cette recette m'a tentée quand Michèle m'en a parlé.

Elle l'avait vue sur TF1 dans la rubrique "Petits Plats en Equilibre" présentée par Laurent Mariotte.

J'avais prévu un autre essai... qui sera réalisé finalement le week-end prochain.

Gâteau basque.. aux abricots donc !

Les points de suspension car jamais vu de gâteau basque sans confiture de cerises noirs ou crème !

Les proportions pour un moule à manqué de 24 cm de diamètre (et 8 parts) sont :

- 370 g de farine

-1 oeuf entier et 2 jaunes

- 1 sachet de levure

- 170 g de sucre

- 1 pincée de sel

- le zeste d'un citron

- 170 g de beurre mou (sorti la veille)

- 8 beaux abricots et un peu de sucre pour les saupoudrer

- 1 jaune d'oeuf et une cuillère de lait pour la dorure

Dans un saladier verser la farine.

Faire un puits et ajouter oeufs battus, sucre, levure, zeste et beurre en petits morceaux.

Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse ( d'abord à la cuillère de bois puis à la main.

Former une boule et la laisser reposer à couvert 2 h au fridge.

Pendant ce temps, dénoyauter les abricots, poser les moitiés côté creux vers le haut et saupoudrer de sucre.

Four préchauffé à 180°

Séparer la pâte en 2 tiers un tiers.

Abaisser les 2/3 et foncer le moule (beurré fariné si non silicone) en formant un bourrelet sur le bord.

Poser dessus les abricots et leur jus.

Abaisser la pâte restante, la poser sur les abricots.

Faire adhérer les 2 parties de pâte en appuyant avec les doigts de façon régulière.

Dorer au pinceau le dessus avec oeuf et lait.
Faire un quadrillage avec les dents d'une fourchette et enfourner pour 35 mn.

Attendre le refroidissement complet avant de démouler.

Gâteau basque... aux abricots !!!

J'aurais pu prendre une phot du gâteau une fois coupé... mais bien sûr j'ai oublié !

J'essaierai de faire mieux ce week-end.

Un mot pour vous dire qu'il a été apprécié, même en fin de repas. Le côté acidulé de l'abricot lui donne une petite touche de fraîcheur très agréable.

Bon appétit si vous vous laissez tenter.

Voir les commentaires

2016-07-06T18:00:13+02:00

Nouveau sac de vacances.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Je vous avais promis la finition des en-cours avant les vacances.

Voici le dernier.

J'arrive au bout des tissus achetés en février à Biarritz et de la toile enduite recyclée...

Nouveau sac de vacances.

Il compte 4 poches intérieures dont une zippée, un fond amovible pour lui donner une assise plus solide, est entièrement doublé, moitié toile enduite moitié tissu, et seules 4 petites pattes agrémentent l'extérieur.

Nouveau sac de vacances.
Nouveau sac de vacances.
Nouveau sac de vacances.
Nouveau sac de vacances.

Il n'est pas encore en service mais cela ne saurait tarder...

Je vous donne rendez-vous jeudi pour vous montrer ma réalisation faite hier en journée couture-copines.

Voir les commentaires

2016-07-05T17:56:30+02:00

Zen soyons zen...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Cet avant-dernier week-end avant vacances aurait pu être consacré à la préparation des sacs de rando... à la mise à jour du jardin, à quelques voyages moins "fun" il est vrai à la déchetterie ou à la ressourcerie... mais que nenni nous avons décidé d'aller prendre l'air autrement.

Pour cela pas de longues distances, seulement une soixantaine de kilomètres d'Angers, direction sud, à Maulévrier, pour aller visiter le Parc Oriental, plus grand et un des plus anciens jardins japonais d'Europe.

Maulévrier est un gros bourg situé à la frontière du Maine et Loire et des Deux -Sèvres.

La deuxième curiosité du lieu est son château, le château Colbert, transformé en hôtel haut de gamme, flanqué d'un potager superbe,

La particularité du Parc est qu'il se visite de jour et/ou de nuit.

Nous avons choisi la version jour et nuit et ne regrettons en rien cette journée au vert.

Le Parc s'étend sur 29 hectares, de quoi ne pas se sentir oppressé par les visiteurs;

Fondé à la fin du XVII ème siècle par le frère de Colbert, il a été la propriété du château jusqu'en 1977.

Détruit pendant les guerres de Vendée puis reconstruit, le château est agrémenté en premier lieu à l'arrière d'un jardin romantique.

Puis le château est racheté à la fin du XIX ème siècle par un industriel choletais qui demande à un architecte parisien de réaménagé intérieur et extérieur.

C'est entre 1900 et 1913 que ce jardin japonais voit le jour.

L'architecte épouse la fille du propriétaire et continue son oeuvre jusqu'à sa mort en 1930.

A la mort de son épouse en 1945 le parc se transforme en exploitation agricole et forestière pour être abandonné jusqu'en 1980.

Racheté par la commune, il va reprendre vie grâce aux bénévoles d'une association.

A ce jour les bénévoles oeuvrent toujours mais une équipe permanente de professionnels ainsi que des stagiaires font de lieu un endroit remarquable.

Avant le parc je vous emmène au château et au potager.

Le château vu du parc.
Le château vu du parc.
Le château vu du parc.

Le château vu du parc.

La façade du châteauet la pelouse agrémentée d'une jolie sculpture.
La façade du châteauet la pelouse agrémentée d'une jolie sculpture.
La façade du châteauet la pelouse agrémentée d'une jolie sculpture.
La façade du châteauet la pelouse agrémentée d'une jolie sculpture.

La façade du châteauet la pelouse agrémentée d'une jolie sculpture.

Et maintenant le potager.

Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.
Un pêle-mêle... de ce potager à la française.

Un pêle-mêle... de ce potager à la française.

Si ce petit tour côté histoire ne vous a pas trop ennuyés je vous propose de me suivre pour découvrir quelques jolis spécimens en tous genres.

Avant tout franchissons le Torii portique qui marque l'entrée de tout lieu particulier, le plus souvent un sanctuaire à l'origine.

Zen soyons zen...

J'avais le choix entre classer mes photos en catégories ou vous les dérouler selon notre cheminement.

C'est cette deuxième solution que j'ai choisie, la première s'avérant trop compliquée, les genres se mélangeant la plupart du temps : l'eau, les reflets, les arbres, les sculptures, les constructions...

On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.
On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.

On devine la pagode entre les arbres, puis l'embarcadère puis à nouveau la pagode qui se dévoile, de superbes reflets, des arbres bluffants, le temple kmer et son bouddha, les lions montant la garde le long de l'escalier montant au temple,les poissons qui "accourent" en quête d'une possible nourriture, un joli pont japonais, un autre européen et enfin la Corne du Naja, recouverte de losanges de verre doré qui était posée à l'extrémité de la toiture d'un temple thaïlandais, elle symbolise l'esprit protecteur des eaux.

J'ai gardé pour la fin quelques photos des lanternes qui ornent le bord du bassin.

De trois formes différentes elles sont toujours présentes dans les jardins particuliers ou publics.

En granit, la lanterne des 3 lumières aux astres lumineux, la lanterne à piedestal dont l'abat-jour est en forme de lotus épanoui et enfin la lanterne de la contemplation de la neige avec ses à piliers.
En granit, la lanterne des 3 lumières aux astres lumineux, la lanterne à piedestal dont l'abat-jour est en forme de lotus épanoui et enfin la lanterne de la contemplation de la neige avec ses à piliers.
En granit, la lanterne des 3 lumières aux astres lumineux, la lanterne à piedestal dont l'abat-jour est en forme de lotus épanoui et enfin la lanterne de la contemplation de la neige avec ses à piliers.

En granit, la lanterne des 3 lumières aux astres lumineux, la lanterne à piedestal dont l'abat-jour est en forme de lotus épanoui et enfin la lanterne de la contemplation de la neige avec ses à piliers.

Un petit tour de nuit pour cloturer cette journée au grand air.

Peu de photos, je ne suis pas une pro des prises de nuit...

Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes
Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes

Entrée dans le parc à partir de 21h45, chaque visiteur est équipé de son lampion et peu à peu la nuit tombe et les lampions se posent en rang d'oignons pour écouter les contes

Fin de week-end et dernière escapade avant le grand départ sur les sentiers espagnols la semaine prochaine.

Passez une bonne soirée.

Voir les commentaires

2016-07-02T05:59:07+02:00

Projet 52 - 26 - DANS LA RUE

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Dans la rue, je vous y ai emmenés il y a 15 jours pour le thème du divertissement...

Vous avez déjà vu bon nombre de rues dans mes billets "escapade".

Je pense que je ne vous ai jamais montré ces deux-là.

Octobre en Andalousie.

Séville sous la pluie : nous étions tip-top avec nos capes "spécial touriste".

Cadiz sous le soleil le lendemain.

Projet 52 - 26 - DANS LA RUE
Projet 52 - 26 - DANS LA RUE

D'autres rues et d'autres photographes du côté de chez Ma'

http://manuelles.canalblog.com/

Et bon week-end à tous.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog