Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-15T19:04:07+02:00

Fin de vacances.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Hier matin c'était ceci à 10h en gare de León...

Fin de vacances.
Fin de vacances.

Puis l'arrivée à Sahagún...

Fin de vacances.

Nous avons donc retrouvé notre "home", mangé quelques tapas puis repris la route vers la France via Burgos, Logroño, Pamplona puis Behobia.

La pluie nous a accueillis à l'arrivée et ce n'est que vers 22h que nous avons pu aller faire une grande balade le long de la plage à St Jean de Luz... notre point de chute préféré habituel en Pays Basque.

Aujourd'hui marché et halles , histoire de faire le plein de quelques produits locaux, puis grande balade le long du front de mer, déjeuner face à la mer et cet après-midi, visite de Ciboure dont je vous ai rapporté quelques photos.

Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.

Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.

Autre curiosité , l'église que je vous ai déjà montrée prise depuis le port de St Jean de Luz.

Cette fois nous sommes allés la voir de beaucoup plus près.

Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.

Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.

Pour vous j'ai même monté quelques marches de plus pour être tout près du clocher.

Fin de vacances.
Fin de vacances.

De là-haut la vue sur le port de St Jean de Luz est splendide.

Fin de vacances.
Fin de vacances.
Fin de vacances.

Une volée de marches et nous retournons au ras de l'eau pour une dernière balade en ville et un petit gâteau basque pour le goûter dans une des plus vieilles pâtisseries-salon de thé de la ville.

Pas de photo du gâteau basque... mais une photo typique quand même !

Fin de vacances.

Cette fois c'est fini n i ni ni !

Ce soir nous sommes à Salies de Béarn et à ce propos je m'adresse plus particulièrement aux Angevins : nos amis de Bergouey (à 15 kms de Salies) sont à Angers pour la Foire exposition.

Si d'aventure vous allez y faire un petit tour n'hésitez surtout pas à aller leur rendre visite : SUPER STAND DE SUPER PRODUITS DU BÉARN, le porc gascon dans tous ses états.

Leur nom Anne-Lise et Daniel Oyarçabal... ils ne sont que 2 à élever et à cuisiner...

Retour à Angers lundi.

Prochain départ pour l'Espagne et la dernière partie du parcours aux alentours du 12 juillet, le but étant d'arriver pour la fête de Santiago le 24 juillet.

Il nous reste 169 kms à parcourir. Nous en avons fait 201 pendant ces derniers jours.

Encore quelques difficultés et dénivelés nous attendent mais cela devrait aller !

Merci de nous avoir suivis et à bientôt pour les réponses à vos commentaires.

Passez un bon week-endroit.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Manel 18/04/2016 02:00

un circuit qui ne m'a pas fatigué mais fort interessé !
maintenant que tes pieds vont avoir besoin de repos , je pense que tes mains vont entrer en action ! LOL
merci pour ces jolies balades
bon retour 'at home"
Manel

sylvie-creaetcompagnie 20/04/2016 22:52

Pour l'instant je n'ai pas fait grand chose à part de la patisserie pour une soirée copines... premiers cours en cadrement aujourd'hui, demain toute la journée et lundi atelier cartonnage toute la journée avec mes collègues de couture qui avaient envie de découvrir le travail du carton.
Pour l'instant pas le temps de commencer autre chose.
Bizzz et bonne nuit.
Sylvie

Madynla46 17/04/2016 20:47

Merci pour ces photos du pays Basque: un endroit qui m'est cher au cœur et où je reviens toujours avec bonheur!
Bon retour après cette semaine si particulière.
Bises

sylvie-creaetcompagnie 20/04/2016 22:54

Idem pour moi. J'y ai passé nombreuses vacances et je découvre pourtant toujours de nouveaux coins.
Le retour s'est bien passé et c'est reparti pour le dernier trimestre.
Bizzz et bonne nuit.

Claude 16/04/2016 14:53

Bonjour Sylvie,
La Glycine n'a peut-être pas 250 ans mais elle n'est sûrement pas de la première jeunesse, à voir l'épaisseur de son tronc. Elle a dû en voir du monde défiler devant cette maison.
J'adore le Pays Basque, ma fille, Marie, y a vécu pendant une bonne dizaine d'années et tous les lieux que tu nous montres, je les connais par coeur, ils sont splendides.
Dommage que ce soit déjà fini, j'aimais bien, chaque jour faire de nouvelles découvertes de paysages, de monuments et d'habitants qui me permettaient de m'évader par ton intermédiaire.
Bon, alors on va donc attendre la mi-juillet pour repartir pour de nouvelles et charmantes aventures.
A bientôt, je te souhaite un bon retour et surtout, car tu dois en avoir besoin, un bon repos.
Bises, Claude

sylvie-creaetcompagnie 20/04/2016 22:58

Le Pays Basque a l'avantage de rassembler mer, montagne et campagne. Beaucoup de variété donc en plus d'un climat clement la plupart du temps... il faut juste ne pas avoir peur de la pluie... Quand on connait un peu on sait pourquoi tourt est aussi vert !
Le dernier trimestre est entamé et désormais on attend juillet.
Bizzz et bonne nuit.
Sylvie

danièle.b 16/04/2016 07:27

très beau billet de fin de vacances! le clocher est superbe et j'aime la vue sur ce joli port!
merci pour ce beau billet et très bon retour
danièle

sylvie-creaetcompagnie 20/04/2016 23:02

Merci. Des découvertes toujours dans une région que je connais pourtant bien.
La reprise est faite... on attend juillet pour repartir !
Bonne nuit et à bientôt.

Miss Gleni 15/04/2016 22:45

J'aime ce billet car St Jean de Luz j'adore. J'ai souvenir d'avoir entendu chanter une belle chorale d'hommes dans ces étages -les femmes doivent rester au rez-de-chaussée et ne peuvent pas chanter dans ces chorales-.
Pour l'achat à la Foire c'est prévu depuis que j'ai fait le plein au Salon de l'Habitat en suivant tes conseils
Profitez bien de la fin de vos vacances et c'est sûr je serais au rv en Juillet.
Bises - Nicole

sylvie-creaetcompagnie 20/04/2016 23:03

C'est drôle car jeudi soir il y avait justement un choeur d'hommes qui chantait à l'église. Trop tard pournous, ce sera pour la 0rochaine fois.
Bizzz et bonne nuit.
Sylvie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog