Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-08-08T06:11:56+02:00

De Comillas à Sentillana del Mar.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous continuons à fréquenter les ports et autres petites villes typiques ou au cachet particulier.

Jeudi nous étions à Comillas.

Pas de plage mais visite de la ville et de la curiosité locale, la villa de Gaudí, le Capricho.

Je vous avais déjà fait découvrir la Casa Botines à Léon.

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/chemin-faisant-j-3.html

Gaudí a été un bâtisseur génial et très productif. Catalan d'origine, bon nombre de ses réalisations sont à Barcelone, dont la Sagrada Familia.

A Comillas, il s'agit donc d'une villa... construite entre 1883 et 1885. A cette époque elle portait le nom de palais.

Elle est considérée comme une oeuvre majeure de Gaudí.

Quelques photos pour vous rendre compte.

Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.
Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.

Le rez de jardin était réservé au propriétaire du lieu, l'étage à la domesticité. La pièce maîtresse du bas étant le jardin d'hiver, les pièces étaient disposées dans le sens de la marche du soleil, du matin au soir, afin que celui-ci soit toujours présent selon l'utilisation de la pièce et le moment de la journée où l'on s'y tient le plus. Les pièces du haut ouvraient toutes sur une terrasse présente tout autour du toit du jardin d'hiver.

A l'intérieur pas de mobilier, des croquis au mur dans certaines pièces, réalisations de Gaudí ou inspirations.

A l'étage, quelques sièges, un miroir et un panneau mural muni de portes ouvrant sur des explications concernant chacun des sièges. Gaudí aussi.

On peut toucher et les bois sont superbes.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Quelques hortensias au jardin...

De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.De Comillas à Sentillana del Mar.

Comillas c'est aussi ceci... Les vieilles maisons, les rues pavées, les balcons vitrés...

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

C'est à Santillana del Mar que nous avons élu "domicile" pour la nuit.

Arrivée vers 20h... Beaucoup de monde partout.

Un village superbe, dans les terres, comme son nom ne l'indique pas !

Visite dans la foulée. Deux bonnes heures dans les petites rues pavées et pentues, pour changer.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Le soir qui tombe doucement sur les monts alentours.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Nous reprenons la route pour quelques kilomètres.

Des fleurs sur le chemin que je vous offre en attendant de nouvelles aventures... à Santoña , Castro Urdiales et Bilbao.

De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.
De Comillas à Sentillana del Mar.

Belle journée à vous sous le soleil.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Miss Gleni 08/08/2016 21:01

Voilà un parcours très riche en belles découvertes,
un voyage culturel qui enrichit aussi mes connaissances
bisous bisous
Nicole

sylvie-creaetcompagnie 09/08/2016 09:33

C'est aussi le but des vacances : ni trop ni trop peu... et donner éventuellement envie à ceux qui me lisent.
Bizzz et bonne journée.
Nous partons ce matin pour San Sebastian que n'avions qu'entrevue la dernière fois.
Sylvie

danièle 08/08/2016 14:22

un très beau billet! la villa de Gaudi est superbe, quel talent! et le village est également magnifique!
très belle journée
danièle

sylvie-creaetcompagnie 08/08/2016 14:31

Nous n'avions pas pu visiter la Casa Botines et je ne connais les chefs d'oeuvre de Gaudí que par ce que j'en ai lu.
Je pense que quand nous irons à Barcelone, nous devrions en prendre plein les yeux !
Bel am.
Sylvie

Martine 08/08/2016 11:10

Merci je serai partie un peu en vacances grâce à toi, c'est beau, apaisant... les fleurs les maisons, merci à toi. Bisous

sylvie-creaetcompagnie 08/08/2016 14:32

Je suis contente que cela te plaise et c'est un plaisir pour moi de partager.
Bizzz et bon am.

Madynla 08/08/2016 08:38

Toujours d'aussi belles photos qui montrent que l'Espagne est un très beau pays!
Et ces bougainvillées.... Ouaouhhh, j'adore!
Bises, belle journée ensoleillée à toi aussi

sylvie-creaetcompagnie 08/08/2016 14:34

Je n'avais pas vu autant de bougainvilliers depuis ceux de la Réunion.
Magnifique et il y en a partout.
Bizzz et bon am.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog