Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-09-21T18:45:59+02:00

Découverte (2).

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Je vous parlais de Brézé hier. Je vous embarque pour une petite promenade dans ce lieu très particulier puisque sa construction s'est étalée entre le XI ème et le XIX ème siècle, avec des destructions,des reconstructions successives.

Plusieurs dizaines d'hectares de vignoble l'entourent.

Le domaine compte au total 1850 hectares.

Il a été durant des siècles la propriété des Dreux-Brézé avant d'appartenir, suite à un mariage, à

la famille de Colbert, descendante du ministre de Louis XIV.

Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.
Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.
Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.
Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.
Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.
Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.

Voilà le château vu de l'entrée et de la cour intérieure, du classique rien que du classique... joli, élégant et en bon état.

Maintenant que vous savez tout, place à la visite.

La particularité de Brézé est d'être la plus importante forteresse souterraine d'Europe : il s'agit donc d'un château sous un château.

La majeure partie de la visite se passe sous terre où 1 km 500 de galeries nous attendent.

A priori il y aurait encore au moins 2 km 500 non explorés.

Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.
Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.

Ce château troglodyte s'étendait au fur et à mesure des besoins. Hommes et animaux y vivaient et y travaillaient. Ils vivaient ainsi à l'abri des attaques ennemies. Le tuffeau y était creusé et les pierres ainsi détachées étaient remontées à la surface par des chevaux attelés à des charrettes et servaient à construire les premiers bâtiments de surface.

Ces souterrains débouchaient dans des douves sèches impressionnantes de largeur et de profondeur, classées parmi les plus profondes d'Europe.

La protection était donc double et les murs étaient truffés de meurtrières.

Dans les murailles s'ouvrent aussi des salles de tailles respectables : boulangerie, salle des pressoirs, carrières, magnanerie, glacière...

Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.
Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.

Pas de chemin de ronde en hauteur mais au fond des douves profondes de 18 mètres.

Seule 2 ailes du château aérien se visitent. Peu de pièces sont ouvertes, une chambre, un bureau, la chambre Richelieu et la Grande Galerie... Photos interdites !

Notre "séjour" au château se termine par la visite de la fuye, autre nom du pigeonnier, qui indiquait, de par sa taille, l'importance du domaine.

Jugez vous-même, celui-ci pouvait accueillir jusqu'à 3000 pigeons ! chacun ayant son nichoir.

Les échelles fixées sur le mât central tournant permettaient de nettoyer les alvéoles
Les échelles fixées sur le mât central tournant permettaient de nettoyer les alvéoles
Les échelles fixées sur le mât central tournant permettaient de nettoyer les alvéoles

Les échelles fixées sur le mât central tournant permettaient de nettoyer les alvéoles

On s'étonne d'un bout à l'autre de la visite.

Des animations ont lieu au cours de l'année, entre autres un marché de Noël qui se tient dans les souterrains et allie artisanat et gastronomie, la journée se terminant par l'illumination du château... peut-être l'occasion d'une nouvelle escapade en fin d'année !

Nous n'en sommes pas là.

J'aurai sans doute le temps de vous faire partager d'autres découvertes avant décembre.

Belle soirée à vous et à bientôt.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
E
C'est tout pret de chez moi, j'ai grandi tout à côté.
Si tu as l'occasion d'y retourner, n'hésite pas à t'arrêter au Puy Notre Dame, il y a une jolie collégiale .
bisous
Elisabeth
Répondre
S
Je epnse qu'on aura l'occasion de retourner par là, ce n'est pas très loin?
Bizzz.
Sylvie
M
Fontevreaux , un excellent souvenir aussi , j'ai beaucoup aimé
par contre Brezé nom totalement inconnu , dommage , c'est dans le 49?
merci pour la ballade
bise
Manel
Répondre
S
C'est dans le 49 à 10 kms de Saumur. Une belle découverte pour nous.
Bizzz et bonne soirée.
Sylvie
D
Quelle belle découverte, ton billet donne envie d'y aller et qui plus est à Noël. Bonne journée Sylvie
Répondre
S
Je pense que nous y retournerons à cette date, histoire de voir tout cela de nuit avec les illuminations.
Bon am.
I
Je ne connaissais pas avant ton joli reportage qui donne envie d'y aller.
Merci
bises
Bon WE
Répondre
S
On ne connait pas tout ce qui est tout près alors que l'on part souvent très loin...
Bizzz et bon we.
sylvie
M
On m'avait dit que ce château et ses souterrains étaient impressionnants mais c'est vraiment le cas. Pour moi une visite s'impose, tu me donnes envie.
Bonne fin de soirée ; bisous bisoussss
Nicole
Répondre
S
Il est encore temps et ça a l'avantage de ne pas être loin de chez nous.
Bizzz et bonne matinée.
Sylvie
D
incroyable château sous-terrain!!! la visite a du être extraordinaire!
j'aime beaucoup le pigeonnier,
très belle soirée
danièle
Répondre
S
C'est la première fois que je rentrais dans un pigeonnier. Etonnant, comme tout le reste.
Bonne journée.
Sylvie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog