Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-06-14T05:26:00+02:00

Spécialité de juin.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Un nouveau mois qui vient de commencer et c'est l'heure de vous présenter la spécialité de juin.

Je vous propose une Tarte Tropézienne.

Spécialité de juin.

Ce gâteau doit son origine à un pâtissier polonais, Alexandre Micka, arrivé à St Tropez au début des années 50.

Il décide d'ouvrir sa pâtisserie en 1955 et met à l'honneur un gâteau brioché à la crème que faisait sa grand mère.

Lors du tournage de " Et Dieu créa la femme", il est chargé de réaliser le repas pour l'équipe du film, sert son gâteau brioché et Brigitte bardot lui suggère de l'appeler Tarte de St Tropez.

Il optera finalement pour Tarte Tropézienne.

C'est aussi le début de la renommée de Saint Tropez.

On la trouve partout sur la côte d'Azur... et est fabriquée artisanalement par la maison Dufrêne.

 

Regardons d'un peu plus près ce gâteau mythique. 

La recette originale est une brioche recouverte de grains de sucre, coupée en deux, éventuellement imbibée de sirop de fleur d'oranger, et garnie d'un mélange de crème pâtissière et crème au beurre

 

Comme la plupart du temps avec les gâteaux hyper connus, on trouve de nombreuses recettes...

J'ai choisi de réaliser celle proposée par Cyril Lignac.

 

Encore un gâteau que se prépare à l'avance puisqu'il faut prévoir le temps de pousse.

Venons-en aux ingrédients.

Pour la brioche :
280 g de farine 45
30 g de sucre poudre
6 g de sel fin
12 g de levure de boulanger fraîche
186 g de jaunes d'oeufs
225 g de beurre doux
3 cs de sucre en gros grains

Pour la dorure avant cuisson :
1 oeuf et un jaune
1 cs d'eau

Pour la crème diplomate :
440 g de lait
de la vanille en poudre
80 g de sucre poudre
80 g de jaunes d'oeufs
40 g de maïzena
4 g de gélatine en poudre ou 2 feuilles
30 ge beurre doux froid et coupé en morceaux
150 g de crème liquide entière

Pour le sirop d'imbibage :
100 g d'eau
50 g de sucre poudre
1 bonne cs de fleur d'oranger

 

 

La pâte à brioche à préparer la veille.

- Mettre la farine dans la cuve du robot muni du crochet.
- Ajouter sucre, sel et levure émiettée.
- Battre à petite vitesse.
- Faire un puits au centre et y verser les oeufs battus.
- Battre jusqu'à obtenir une pâte homogène qui se détache de la paroi.
- Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et battre jusqu'à incorporation complète.
- Quand la pâte se détache de la paroi, former une boule, couvrir d'un torchon et laisser pousser à température ambiante, la pâte doit doubler de volume (chez moi un peu plus de deux heures ).
- Après le temps de pousse, poser la pâte sur une feuille silicone et poser un cercle de 20 cm autour : comme il faut abaisser la pâte à 1,5 cm d'épaisseur c'est beaucoup plus simple.
- Filmer au contact et mettre au fridge pour la nuit.

- Le lendemain, 1 heure à température ambiante puis la badigeonner avec le mélange oeuf-eau.
- Saupoudrer de sucre en grains et enfourner pour 25 mn dans le four préchauffé à 165°.
- La brioche doit être dorée.

Par contre ne faites pas comme moi... je n'ai pas changé de cercle à la cuisson et la brioche a un peu débordé...

Le sirop d'imbibage.

- Faire bouillir eau et sucre, le sucre doit être fondu.
- Une fois refroidi ajouter la fleur d'oranger.

J'ai regretté de ne pas avoir ajouté un peu de Cointreau... pour rehausser le goût.

 

 

La crème diplomate, composée d'une crème pâtissière et d'une crème montée, peut être en partie faite la veille aussi.

Je ne vous donne pas la recette de la crème pâtissière...
Les seuls ajouts sont la gélatine et le beurre en fin de cuisson.
- La gélatine est à réhydrater dans 20 g d'eau froide, elle s'ajoute hors du feu quand la crème est cuite.
- Le beurre froid en petits morceaux s'ajoute en dernier lieu quand la crème est tiède.
- Réserver au frais dans une poche à douille  jusqu'au moment du pochage.

 

Spécialité de juin.

L'assemblage.

- Couper la brioche froide en 2.
- Imbiber chaque moitié avec le sirop.
- Etaler une couche de crème sur chaque moitié et pocher le reste sur la partie basse.
- Poser le dessus de la brioche... et vous pouvez déguster.

Vous remarquerez que chez moi il n'y a pas de pochage... 

Je vous explique, gâteau initialement prévu pour le midi... changement de programme... pour le soir !

J'ai laissé la crème dans la poche à douille et je pense qu'il aurait été préférable de la pocher tout de suite !!!
 

Moins jolie mais bonne, selon l'avis général.

Nous avons juste trouvé que le goût de fleur d'oranger était trop discret d'où l'idée, la prochaine fois, d'ajouter un peu de Cointreau.

Certaines recettes suggèrent même d'utiliser du rhum !

Cette recette de brioche est très bonne, il restait un peu de pâte, juste de quoi faire deux petites brioches parfaites pour le petit déjeuner !

Je vous laisse, vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt .

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
C
Une belle et bonne façon de "passer" les brioches de la veille ! Gros bisous et merci pour cette recette que je garde précieusement. Gros bisous
Répondre
S
Tu as raison, je n'y avais pas pensé !
Bisous et bon am.
C
Encore une recette qui donne envie... Est ce bien raisonnable ? ????????????????
Répondre
S
Je ne suis pas sûre mais j'avais une excuse... les enfants étaient là !
Bisous et bon am. Sylvie
R
Alors çà j'adore !
Lors de mes sejours a Port Grimaud, je manque pas d'en manger.
Mais la vraie.
D'ailleurs beaucoup de copie existe, avec de la peu près..car la recette est bien gardée ils disent même qu'elle est gardée dans un coffre .
Notoriété oblige, le prix s'envole !!!!
Belle journée
Répondre
S
Je n'ai jamais goûté l'originale ! Un jour peut-être...
Bonne journée.
N
Quelle belle gourmandise qui me plaît ; je suis d'accord forcément pour l'ajout de Cointreau !!!! belle semaine ; profitez du soleil ;
bisous bisoussssssssssss / Nicole
Répondre
S
Je me doutais bien que le Cointreau te parlerait !
Bisous et bon am.
Sylvie

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog