Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #escapades catégorie

2016-07-21T14:58:02+02:00

Chemin faisant - J 8

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Me revoilà pour notre rendez-vous quotidien.

Les 19 kilomètres de ce matin nous ont rapprochés encore un peu plus du but.

Départ matinal, 5h40, la météo s'annonçant, aujourd'hui encore, plus clémente en terme de températures, il n'y avait pas urgence.

Notre lot quotidien était au rendez-vous et à 7h, malgré 14 petits degrés, nous avions déjà bien chaud.

Au lever du jour, autour de nous, c'était comme ci...

Chemin faisant - J 8

Ou comme ça...

Avec en prime un nouvel horreo, plus grand et avec la partie basse fermée. Nous en avons  vus plusieurs ressemblant à celui-ci malgré la présence prédominante des plus petits que vous avez déjà vus.

Avec en prime un nouvel horreo, plus grand et avec la partie basse fermée. Nous en avons vus plusieurs ressemblant à celui-ci malgré la présence prédominante des plus petits que vous avez déjà vus.

Ou encore comme ça...

La brume tombant sur une forêt d'eucalyptus ou noyant les champs de blé.
La brume tombant sur une forêt d'eucalyptus ou noyant les champs de blé.

La brume tombant sur une forêt d'eucalyptus ou noyant les champs de blé.

Le chemin s'étire, nous traversons des hameaux endormis ou inhabités par des ruelles pavées,

Si vous regardez de près cette photo, au bout de la rue pavée, près du petit homme qui marche il y a une sorte de portique : il s'agit en fait de traverses qui supportaient il y a bien longtemps sans doute un horreo qui en jamais la rue.

Si vous regardez de près cette photo, au bout de la rue pavée, près du petit homme qui marche il y a une sorte de portique : il s'agit en fait de traverses qui supportaient il y a bien longtemps sans doute un horreo qui en jamais la rue.

Nous quittons le hameau en passant devant la Casa Tía Dolores..., haut lieu de pèlerinage-plaisir qui atteste, s'il en était besoin, que le pèlerin de nos jours ne rafraîchit pas uniquement son gosier à l'eau des fontaines...

Aucun historique pour nous dire combien  de flacons de cette boisson pèlerine ont échoué sur le muret ! Parfois des messages, parfois des dates...
Aucun historique pour nous dire combien  de flacons de cette boisson pèlerine ont échoué sur le muret ! Parfois des messages, parfois des dates...

Aucun historique pour nous dire combien de flacons de cette boisson pèlerine ont échoué sur le muret ! Parfois des messages, parfois des dates...

Enfin le soleil nous apparait et nous prenons le temps de le regarder avant de pénétrèrent en sous-bois.

Chemin faisant - J 8
Chemin faisant - J 8
Chemin faisant - J 8

Il est déjà 8h et je me sens très faible... Il est temps de faire une pose en terrasse près d'un horreo superbe et d'un "lave-pieds" très rafraîchissant.

Chemin faisant - J 8
Chemin faisant - J 8

C'est l'heure sacro-sainte des tostadas et du café con leche.

Contrairement à la France,  en Espagne les tasses sont très pleines et arrivent souvent sur la table un peu débordantes.

Contrairement à la France, en Espagne les tasses sont très pleines et arrivent souvent sur la table un peu débordantes.

Nous reprenons notre route entre sous-bois et chemins bordés de fleurs.

Des eucalyptus à perte de vue.
Des eucalyptus à perte de vue.

Des eucalyptus à perte de vue.

Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?
Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et  de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?

Je ne vous reparlerai pas des hortensias car vous pourriez penser que je radote...Néanmoins ils sont magnifiques. Et que dire de ce fuchia-arbre ? et de ces géraniums insérés dans le tronc d'un palmier-dattier ?

Laurent 7 balade d'aujourd'hui nous a conduits à O Pedrouzo que nous allons maintenant aller découvrir.

Je vous dis à demain pour la der des der...

Il risque d'y avoir du nouveau photographiquement parlant...

A demain peur-être et bonne soirée bien sûr.

Voir les commentaires

2016-07-19T17:07:08+02:00

Chemin faisant - J 6

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Le soleil et moi sommes au rendez-vous en cette fin d'après midi.

Il fait encore bien chaud mais nous avons perdu quand même 10 degrés...

Nous sommes à pied d'oeuvre pour poursuivre le Chemin demain matin.

Ce matin nous avons battu notre record en partant à 5 h 20.

A 6 heures, après quelques petites montées sympathiques, nous étions déjà en débardeur...

L'étape d'aujourd'hui nous promettait des sous bois et ce fut le cas jusqu'à une heure de l'arrivée où le soleil était omniprésent.

Pas de paysages exceptionnels mais seulement quelques jolis clichés pris au fil des kilomètres.

Tout d'abord les premières lueurs du jour après une pleine lune superbe.

Chemin faisant - J 6

Le lever du soleil... pour ne pas changer !

Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6

Une borne jacquaire, elles sont légions en Galicie et nous tiennent informés de notre cheminement.

Chemin faisant - J 6

Les premiers horreos de la journée, encore plus nombreux qu'hier.

Je ne vous montrerai que celui-ci situé près d'une église et de son cimetière ainsi que son ancêtre qui n'est autre bien sûr qu'une copie.

Faits d'osier et couvert de chaume, appelés "canastros", ils ont donc laissé place aux ouvrages plus pérennes rencontrés hier et aujourd'hui.

Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6

Sur notre chemin aussi de vieilles pierres disposées savamment pour donner ceci : deux ponts en dos d'âne, corredoiras, qui relient entre eux les hameaux.

Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6

Quelques vues de la campagne du jour, beaucoup de champs de maïs, des arbres et des prés, des moutons au sortir d'un village, curieux au point de s'approcher, et quelques fleurs.

Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6

Les sous bois étant les omniprésents du jour, en voici quelques uns : chênes, châtaigniers, pins ou eucalyptus, ils nous protégés du soleil et nous ont offert leurs parfums.

Bordant des pistes larges, des chemins pavés ou des chemins creux... ils semblaient nous inviter au repos... Semblaient seulement !

Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6
Chemin faisant - J 6

Voilà pour cette journée sans histoire et sans grosses difficultés.

Demain 17,5 kms nous attendent. Nous aurons bon pied bon oeil pour avancer et vous faire partager notre journée.

Avant cela passez une belle soirée.

Voir les commentaires

2016-07-18T17:50:06+02:00

Chemin faisant - J 5

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous étions d'attaque ce matin et les 38° prévus aujourd'hui ont fait que nous étions sur la route à 5 h 25... avec déjà 20°.

Au bout de 15 mn de marche le débardeur était de rigueur, d'autant plus que les 5 premiers kilomètres étaient en montée constante.

Une heure plus tard le soleil n'était pas encore levé mais le ciel prenait déjà de belles couleurs.

Chemin faisant - J 5

Un peu plus loin encore, vue au sortir d'un chemin creux.

Chemin faisant - J 5

Et enfin le soleil tant attendu, non pas pour sa chaleur mais pour sa beauté.

Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5

Quelques écharpes de brume s'étirent un peu en contrebas, donnant un côté flou au paysage.

Superbe en vrai !
Superbe en vrai !
Superbe en vrai !

Superbe en vrai !

Les hameaux que nous traversons se ressemblent et nous retrouvons dans la plupart des fermes ou maisons une particularité galicienne : los horreos.

Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5

Tous ces horreos ont en commun leur forme allongée, leur toit à 2 pentes, leurs 2 pignons et leur position surélevée.

Pour le reste,vous constaterez qu'ils peuvent avoir des façades en bois pour les plus anciens et en briques alvéolées pour les autres.

Les extrémités des toits sont le plus souvent surmontées d'une croix et d'une colonnette.

Ils peuvent être très proches de la maison ou un peu plus éloignés, dans le jardin, dans la cour de ferme ou même sur le mur de clôture...

Voilà vous savez tout... comme si vous y étiez !

Nous avons d'abord pensé que cela pouvait avoir une signification religieuse de par la présence de la croix, puis nOus nous sommes renseignés auprès des gens du cru.

Il s'agit finalement de ce que nous appelions autrefois chez nous des silos à maïs mais beaucoup plus sophistiqués.

Ils étaient surélevés pour éviter que les rongeurs ne mangent les grains, les alvéoles des briques ou les interstices des planches permettaient la circulation de l'air et le séchage.

La croix, quant à elle, pouvait consister en une protection des récoltes mais ce point précis est apparemment sujet à contreverses.

Les épis de maïs étaient enfilés sur des cordes et suspendus sur les parois intérieures.

Ces séchoirs pouvaient aussi servir pour conserver les viandes et autres charcuteries.

Après cette leçon d'histoire locale quelques hortensias, ils sont magnifiques ici, et une petite chapelle à l'ombre des arbres.

Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5
Chemin faisant - J 5

Comme prévu l'après midi a été chaud et consacré principalement au repos.

Bientôt le dîner afin de nourrir nos sors d'athlètes...

Dernière photo du jour il y a quelques minutes devant l'abreuvoir... l'attraction ! Une photo terroir pour les pèlerins de tous horizons !

Chemin faisant - J 5

Belle soirée à vous et à demain peut-être pour vous conter par le menu les 20 kms qui nous attendent.

Voir les commentaires

2016-07-15T12:07:32+02:00

Chemin faisant - J 2

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous nous étions quittés hier à O Cebreiro et je ne résiste pas au plaisir de vous montrer ces 2 dernières photos prises à 21h30 puis à 22h45.

Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2

Il était déjà bien tard pour dormir, le lever étant programmé à 4h30...

Nous reprenons nos habitudes de matinaux de la rando.

Départ 5h40, les lampes frontales ont repris du service.

Les premières lueurs du jour nous ont gratifiés d'un ciel aussi joli que celui d'hier soir.

Chemin faisant - J 2

Nous sommes dans une région montagneuse, le seul village que nous avons traversé avait une jolie église au clocher de pierre.

Il faisait tout juste jour...

Chemin faisant - J 2

Le soleil a fait son apparition alors que nous recommencions à grimper un peu.

Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2

Les hameaux se succèdent, les petites églises aussi.

Celle de Hospital de la Condesa, toute en pierre avec son clocher dôme en pierre.

Chemin faisant - J 2

Mon dieu que la montagne est belle. Où que le regard porte, les genêts sont en fleurs et leur parfum nous accompagne.

Nous sommes remontés à 1337 m, à l'Alto do Pio : il nous reste 12 kms de descente pour atteindre Triacastela, le terme de cette journée.

Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2

Nous traversons Fonfrîa, une autre jolie chapelle.

Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2

Et Filloval, mini hameau avec auberge et une superbe palloza.

Chemin faisant - J 2

Mes pieds et mes genoux sont mal en point.

Triacastela est en vue.

Rien dans ce village si ce n'est l'église de Santiago... mais j'avais oublié ma tablette et le température avoisinant les 35°, je n'ai pas eu le courage de retourner la chercher.

C'est à une randonnée-tracteur que vous aurez droit... Original vous en conviendrez !

Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2
Chemin faisant - J 2

Après douche à l'eau froide et sieste mes orteils ressemblent toujours à des petites saucisses-apéritif... Nous verrons demain matin.

21 kms nous attendent.

Je vous souhaite une belle soirée et vous dis à bientôt.

Voir les commentaires

2016-07-14T17:30:23+02:00

Chemin faisant - J 1

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Revoilà un titre que vous connaissez maintenant depuis un certaine temps et que vous retrouvez en juillet et aux vacances de Pâques.

Nous avons ressorti les chaussures, les sacs et les bâtons et aujourd'hui nous avons fait une petite mise en jambes de 13 kms.

Partis mardi en début d'après midi nous sommes arrivés tout juste à Anglet pour voir un restant de soleil.

Chemin faisant - J 1

Départ dès mercredi pour l'Espagne, en longeant la côte entre San Sebastian et Bilbao avant de "plonger" vers l'intérieur.

Arrêt minute pour admirer la côte.
Arrêt minute pour admirer la côte.

Arrêt minute pour admirer la côte.

Ce matin nous étions là où nous nous étions arrêtés aux vacances dernières.

Chemin faisant - J 1
Les viaducs au dessus de la vallée, la campagne environnante et une petite montée sympathique...
Les viaducs au dessus de la vallée, la campagne environnante et une petite montée sympathique...
Les viaducs au dessus de la vallée, la campagne environnante et une petite montée sympathique...

Les viaducs au dessus de la vallée, la campagne environnante et une petite montée sympathique...

Bon dénivelé de 660 à 1300 m et 27°.

Pour une première journée nous sommes contents d'être arrivés.

Ô Cebreiro nous accueille avec une ligne de crêtes superbes et des maisons curieuses, les pallozas, ovales ou rondes, couvertes de chaume.

Les autres maisons du village sont elles en granit... un petit air de Bretagne.

La ligne de crêtes. Nous sommes rentrés en Galicie.
La ligne de crêtes. Nous sommes rentrés en Galicie.
La ligne de crêtes. Nous sommes rentrés en Galicie.
La ligne de crêtes. Nous sommes rentrés en Galicie.

La ligne de crêtes. Nous sommes rentrés en Galicie.

Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1
Chemin faisant - J 1

Voilà pour ce premier "Chemin faisant" de l'été.

Si je le peux je vous retrouverai chaque jour jusqu'à notre arrivée à Santiago.

Je vous souhaite une belle soirée.

Voir les commentaires

2016-06-30T16:07:48+02:00

Virée en Allier.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Il y a quelques semaines nous avons profité d'un week-end pour aller visiter Vichy, ville thermale réputée surnommée la "Reine des villes d'eaux".

Stationnés sur les bords de l'Allier, nous avons pu bénéficier d'une vue superbe sur la rivière et les berges entièrement aménagées pour le repos, la promenade, les jeux, la restauration.

Le soleil était de la partie...

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

La ville offre une architecture très riche, des maisons superbes datant de l'époque napoléonienne.

Nous avons passé une partie de notre matinée dans le quartier thermal qui s'étend autour du Parc des Sources, créé en 1812 et ceinturé dès 1900 d'une galerie couvert en fer forgé.

Virée en Allier.

Un peu plus loin le Hall des Sources construit en 1903 autour du jaillissement de 2 sources a gardé toute sa majesté.

Toujours en service il regroupe actuellement les 5 sources prescrites en cure de boisson.

Les 2 sources autour desquelles a été construit le Hall.
Les 2 sources autour desquelles a été construit le Hall.

Les 2 sources autour desquelles a été construit le Hall.

Le Hall et son architecture très particulière.
Le Hall et son architecture très particulière.
Le Hall et son architecture très particulière.
Le Hall et son architecture très particulière.

Le Hall et son architecture très particulière.

A quelques pas de là trône le Grand Etablissement Thermal, à l'allure orientale, et la Galerie Napoléon III.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Un petit tour au Parc Napoléon III pour admirer quelques belles villas occupées à l'époque par Napoléon III lui-même et certains de ses dignitaires.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Je finirai cette visite vichyssoise par 2 beaux spécimens de l'architecture de l'époque, un très bel immeuble du centre ville et le Casino-Théâtre.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Et 2 curiosités : les Thermes de Vichy et quelques jolies baignoires d'antan en marbre ou pierre volcanique et l'église Saint Blaise avec ses bulbes.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Pour le fun et parce que c'est l'incontournable de Vichy...

Un peu flou certes mais une belle collection de boîtes de la fameuse pastille !
Un peu flou certes mais une belle collection de boîtes de la fameuse pastille !

Un peu flou certes mais une belle collection de boîtes de la fameuse pastille !

Qui dit week-end dit 2 jours.

Ce fut donc dimanche à Moulins avec une visite incontournable au Centre National des Costumes de Scène.

Installé dans une ancienne caserne le Centre propose une exposition permanente consacrée à Rudolph Noureev. Les objets, costumes et photos exposées ont été légués au Centre par le danseur lui-même.

Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.
Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.

Des costumes portés par Nourrevet les danseuses qui ont partagé la scène avec lui, quelques uns de ses fameux couvre-chef, sn appartement en trompe-l'oeil, quelques objets lui ayant appartenu, ce n'est là qu'un aperçu.

Les autres expositions sont temporaires.

Actuellement le thème est Barockissimo.

Au fil des différentes salles se succèdent des costumes créés et réalisés pour différents opéras.

Devant chaque "vitrine" sont annotés tous les détails concernant l'opéra présenté.

L'ensemble a été restauré à l'identique.
L'ensemble a été restauré à l'identique.
L'ensemble a été restauré à l'identique.
L'ensemble a été restauré à l'identique.
L'ensemble a été restauré à l'identique.

L'ensemble a été restauré à l'identique.

C'est un diaporama que je vais vous proposer car je n'ai pas su choisir...

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Des dessins et des croquis ornent aussi les murs, des échantillons de tissus.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Une malle et des déguisements proposés aux visiteurs...

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

La dernière salle nous présente les costumes et éléments de décor de l'opéra de Jean-Philippe Rameau, les Indes Galantes.

Riches en couleurs, d'une originalité extraordinaire, les costumes sont superbes, vous n'entendrez pas la musique qui complète ce tableau

Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages
Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages

Les personnages et leurs costumes et 4 éléments de décors correspondant aux 4 entrées : le croissant de lune symbolisant le Turc Généreux, le soleil pour les Incas, la fleur et le papillon pour les Fleurs et enfin l'épi de maïs pour les Sauvages

C'est fini.

Nous passons par l'incontournable boutique dont je vous montre le mur du fond... des idées d'encadrement peut-être.

J'ai craqué... j'en ai rapporté quelques unes.
J'ai craqué... j'en ai rapporté quelques unes.
J'ai craqué... j'en ai rapporté quelques unes.
J'ai craqué... j'en ai rapporté quelques unes.

J'ai craqué... j'en ai rapporté quelques unes.

Enfin un aperçu du restaurant attenant, éclairé de mille feux et décoré par Christian Lacroix.

Virée en Allier.
Virée en Allier.
Virée en Allier.

Notre week-end s'est achevé par une visite du centre historique de Moulins.

Juxtaposition de photos au fil de nos déambulations.

Jolis clochetons, vieilles demeures devenues musées, cathédrale néo gothique, vieille boutique dans son jus, donjon, vieille rue et superbe beffroi carillonnant, le Grand Café datant de 1899, voilà le pêle-mêle que je vous propose.

Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...
Désolée pour les voitures parasites...

Désolée pour les voitures parasites...

Je vous dis à bientôt pour une prochaine escapade.

Sinon rendez-vous sur les routes d'Espagne dans une petite quinzaine.

Voir les commentaires

2016-05-05T08:31:09+02:00

Week-end parisien (2)

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Je vous avais donné rendez-vous hier mais la journée n'a pas été assez longue...

Me voici donc pour une rétrospective rapide de mes samedi et dimanche dernier.

Notre samedi après-midi a été consacré à la visite de l'expo Jardins d'Orient à l'Institut du monde arabe.

Les seules gouttes d'eau de la journée sont tombées alors que nous attendions pour entrer...

J'ai donc eu le temps de prendre en photo la façade de cet énorme bâtiment.

Week-end parisien (2)
Week-end parisien (2)
Week-end parisien (2)

Il s'agit de retracer l'évolution du jardin à travers les temps, on passe du jardin privé d'antan au jardin public d'aujourd'hui, des premiers jardins, les oasis, aux jardins utiles pour la culture, aux jardins des mausaulées, tel celui du Taj Mahal, à celui de l'Alhambra, aux jardins d'agrément des riches familles.

Ils étaient légions.

L'exposition propose nombre de dessins, peintures, photos, vielles pierres, tissus, bas reliefs, tissages, vidéos, mais aussi livres et instruments de musique qui attestent de l'utilisation de tous ces espaces.

Rapporter des photos de ce genre d'expo est toujours compliqué car on commence par en prendre quelques unes puis beaucoup plus... La lumière fait que certaines d'entre elles se trouvent directement éliminées... pour les autres un tri s'impose !

Voici donc celles qui ont échappé à la sélection.

Un tissage intitulé "Apprivoiser la nature" : il y a 10 000 ans, les premières cultures agricoles et les implantations urbaines au Proche-Orient entre désert et montagne. L'endroit bénéficie d'une bonne irrigation grâce aux reliefs et aux terres alluviales.

Un tissage intitulé "Apprivoiser la nature" : il y a 10 000 ans, les premières cultures agricoles et les implantations urbaines au Proche-Orient entre désert et montagne. L'endroit bénéficie d'une bonne irrigation grâce aux reliefs et aux terres alluviales.

Quelques vues des jardins suspendus de Babylone, un peu floues car prises sur une vidéo. Un mythe. Les avis divergent. Ont-ils vraiment existé ?
Quelques vues des jardins suspendus de Babylone, un peu floues car prises sur une vidéo. Un mythe. Les avis divergent. Ont-ils vraiment existé ?
Quelques vues des jardins suspendus de Babylone, un peu floues car prises sur une vidéo. Un mythe. Les avis divergent. Ont-ils vraiment existé ?

Quelques vues des jardins suspendus de Babylone, un peu floues car prises sur une vidéo. Un mythe. Les avis divergent. Ont-ils vraiment existé ?

les jardins entourés de hauts murs dans la Kasba.

les jardins entourés de hauts murs dans la Kasba.

Belles lettres pour beaux jardins
Belles lettres pour beaux jardins

Belles lettres pour beaux jardins

Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.
Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.

Quelques vues des jardins de l'Alhambra prises, elles aussi, à partir d'une vidiéo. Une splendeur. Visités il y a quelques années, c'est avec plaisir que j'y retournerais.

La rigueur et la géométrie des lignes à l'orientale. c'est l'eau qui façonne le paysage, conduite par des canaux jusqu'aux bassins.
La rigueur et la géométrie des lignes à l'orientale. c'est l'eau qui façonne le paysage, conduite par des canaux jusqu'aux bassins.
La rigueur et la géométrie des lignes à l'orientale. c'est l'eau qui façonne le paysage, conduite par des canaux jusqu'aux bassins.

La rigueur et la géométrie des lignes à l'orientale. c'est l'eau qui façonne le paysage, conduite par des canaux jusqu'aux bassins.

D'autres exemples de géométrie de l'espace au travers de dessins, de peinture, de photo ( la Ménara à Marrakech )
D'autres exemples de géométrie de l'espace au travers de dessins, de peinture, de photo ( la Ménara à Marrakech )
D'autres exemples de géométrie de l'espace au travers de dessins, de peinture, de photo ( la Ménara à Marrakech )
D'autres exemples de géométrie de l'espace au travers de dessins, de peinture, de photo ( la Ménara à Marrakech )

D'autres exemples de géométrie de l'espace au travers de dessins, de peinture, de photo ( la Ménara à Marrakech )

La tradition de la cour plantée de carrés fleuris ou agrémentée de pots colorés avec fontaine et bas reliefs de faïence décorée. Le 2 ème tableau représente la cour d'un palais de Damas, la cour où l'on vit
La tradition de la cour plantée de carrés fleuris ou agrémentée de pots colorés avec fontaine et bas reliefs de faïence décorée. Le 2 ème tableau représente la cour d'un palais de Damas, la cour où l'on vit
La tradition de la cour plantée de carrés fleuris ou agrémentée de pots colorés avec fontaine et bas reliefs de faïence décorée. Le 2 ème tableau représente la cour d'un palais de Damas, la cour où l'on vit

La tradition de la cour plantée de carrés fleuris ou agrémentée de pots colorés avec fontaine et bas reliefs de faïence décorée. Le 2 ème tableau représente la cour d'un palais de Damas, la cour où l'on vit

Je vous parlais de tulipes lors de notre visite à Terra Botanica (ici http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/le-vegetal-a-l-honneur.html)Il s'avère que la tulipe a de tous temps été un élément décoration prisé. En témoignenet ce pan de tissu aux tulipes ondulantes datant des années 1660, ce tableau représentant les tractations autour d'oignons de tulipes et ce tableau bien connu représentant un champ de tulipes en Hollande de Claude Monet.
Je vous parlais de tulipes lors de notre visite à Terra Botanica (ici http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/le-vegetal-a-l-honneur.html)Il s'avère que la tulipe a de tous temps été un élément décoration prisé. En témoignenet ce pan de tissu aux tulipes ondulantes datant des années 1660, ce tableau représentant les tractations autour d'oignons de tulipes et ce tableau bien connu représentant un champ de tulipes en Hollande de Claude Monet.
Je vous parlais de tulipes lors de notre visite à Terra Botanica (ici http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/le-vegetal-a-l-honneur.html)Il s'avère que la tulipe a de tous temps été un élément décoration prisé. En témoignenet ce pan de tissu aux tulipes ondulantes datant des années 1660, ce tableau représentant les tractations autour d'oignons de tulipes et ce tableau bien connu représentant un champ de tulipes en Hollande de Claude Monet.
Je vous parlais de tulipes lors de notre visite à Terra Botanica (ici http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/le-vegetal-a-l-honneur.html)Il s'avère que la tulipe a de tous temps été un élément décoration prisé. En témoignenet ce pan de tissu aux tulipes ondulantes datant des années 1660, ce tableau représentant les tractations autour d'oignons de tulipes et ce tableau bien connu représentant un champ de tulipes en Hollande de Claude Monet.

Je vous parlais de tulipes lors de notre visite à Terra Botanica (ici http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2016/04/le-vegetal-a-l-honneur.html)Il s'avère que la tulipe a de tous temps été un élément décoration prisé. En témoignenet ce pan de tissu aux tulipes ondulantes datant des années 1660, ce tableau représentant les tractations autour d'oignons de tulipes et ce tableau bien connu représentant un champ de tulipes en Hollande de Claude Monet.

Les jardins Majorelle à Marrakech pour terminer cette visite riche.
Les jardins Majorelle à Marrakech pour terminer cette visite riche.
Les jardins Majorelle à Marrakech pour terminer cette visite riche.

Les jardins Majorelle à Marrakech pour terminer cette visite riche.

L'arbre de la modernité, tronc végétal et barbelés...et l'art moderne au service du jardin.
L'arbre de la modernité, tronc végétal et barbelés...et l'art moderne au service du jardin.

L'arbre de la modernité, tronc végétal et barbelés...et l'art moderne au service du jardin.

Je terminerai avec la promenade du jardin d'extérieur avec un trompe l'oeil superbe.

Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.
Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.

Le clou du "spectacle" : parterres posés en biais sur des supports. Quand on les surplombe et que l'on est face à eux on découvre cette magnifique "mosaïque" façon moucharabieh.

Dimanche : jour de brunch entre amis quand nous sommes à Paris.

Nous avons maintenant quelques adresses à notre actif et retournons donc rarement au même endroit.

Une fois n'est pas coutume... nous avons brunché pour la 2ème fois chez Soya dans le quartier République.

Ancien atelier reconverti, la verrière donnant sur la rue est restée et 2 salles ont été aménagées

Thé et jus de fruits frais... légumes en tous genres et petites douceurs... juste un aperçu de ce qui nous était proposé.
Thé et jus de fruits frais... légumes en tous genres et petites douceurs... juste un aperçu de ce qui nous était proposé.
Thé et jus de fruits frais... légumes en tous genres et petites douceurs... juste un aperçu de ce qui nous était proposé.

Thé et jus de fruits frais... légumes en tous genres et petites douceurs... juste un aperçu de ce qui nous était proposé.

Un peu de marche à travers le 10ème arrondissement avant de rejoindre St Ouen et les Puces pour une balade au soleil.

Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...
Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...

Passage par la Recyclerie, endroit où l'on mange, boit un verre, achète de l'ancien, répare, loue... On y fait la queue au week-end pour espérer y dîner ! Puis les Puces et la profusion d'objets en tous genres...

Fin du week-end. Le soleil qui se lève et le Sacré Coeur vu de la fenêtre de l'appartement...

Week-end parisien (2)
Week-end parisien (2)
Week-end parisien (2)

Passez un bon week-end prolongé si vous avez la chance de ne pas travailler demain.

Le soleil est au rendez-vous.

Voir les commentaires

2016-04-27T18:26:09+02:00

Le végétal à l'honneur.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous avons à quelques kilomètres de chez nous, et ce, depuis 6 ans, un parc entièrement dédié au monde végétal, Terra Botanica.

Nous n'y étions pas encore allés...

C'est chose faite depuis samedi dernier.

Journée au grand air... et ce n'est pas un vain mot... de 11 h à 19 h.

Le soleil n'était pas tout à fait au rendez-vous mais nous n'avons pas eu de pluie.

Bien couverts ça allait.

En cette saison le fleurissement n'est pas encore au top, nous avons quand même vu de splendides tulipes dans les lieux les plus divers.
Une explosion de couleurs, de formes.

Jugez vous-mêmes.

En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...
En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...

En parterres en brouettes, au pied des arbres ou des ceps de vigne, en sous bois, en bordure de bassins...

Il est impossible de tout vous présenter tant le Parc est grand.

J'ai donc choisi des thèmes très présents.

L'eau est l'un d'entre eux.

Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.

Nous avons aussi assisté à la naissance de papillons et à l'envol de certains d'entre eux.

Le Parc dispose d'un éclosoir et le spectacle est vraiment incroyable.

Les photos ne sont pas toujours bien nettes... ils n'en font qu'à leur tête !

Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes
Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes

Ils se nourrissent grâce aux plantes de la serre mais ne dédaignent pas les coupelles remplies d'eau et de miel posées çà et là. Les soigneurs disposent des billes d'argile dans les coupelles pour éviter que les papillons ne se noient. Apparemment nous pouvons faire de même dans nos jardins pour attirer ces jolies petites bêtes

J'ai appris que les plantes se répartissent en 4 grandes "espèces" à la surface du globe : les plantes des brumes, les plantes de la pluie, les plantes du désert et les plantes du grand froid.

Elles nous sont présentées dans une succession de serres.

Je commence par la première qui est aussi ma préférée... les plantes des brumes

Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.

Puis viennent les plantes de la pluie avec le fameux Pothos que nous avons couramment chez nous.

Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.

Les plantes du désert que tout le monde connait.

Vous noterez de très jolis "coussins de belle-mère"...
Vous noterez de très jolis "coussins de belle-mère"...

Vous noterez de très jolis "coussins de belle-mère"...

Et enfin les plantes du grand froid.

Le mur de droite étant de glace...

Le mur de droite étant de glace...

Une grande place est laissée au potager encore un peu vide à cette époque.
On nous présente différents types de cultures, des idées pour petits espaces, un parcours pédagogique, des ruches animées qui racontent comment elles fonctionnent, et bien d'autres choses.

Les portes pour y accéder d'abord.

Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.

Balade au dessus de la végétation... en coquilles de noix ou balade sur l'eau...

Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.
Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.

Il nous a fallu pédaler... et voilà ce que nous avons surplombé ou vu.

Et pour terminer un pêle-mêle de jolies choses glanées au fil de nos déambulations.

La serre abandonnée.

La serre abandonnée.

Une jolie allée...
Une jolie allée...

Une jolie allée...

Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.
Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.

Une autre jolie allée semée de recettes de cuisine, chacune étant illustrée par une sculpture.

Je terminerai cette balade par quelques clichés de pivoines arbustives qui devraient être plus nombreuses très vite.

Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.
Le végétal à l'honneur.

En fait il faudrait aller dans ce type de jardins en toutes saisons...

La Roseraie devrait être magnifique cet été, mais il y a aussi les dahlias, les nymphéas, les rhododendrons, les azalées...

J'espère que cette visite vous aura plu.

Je vous souhaite une bonne fin de semaine et une belle journée de dimanche avec plein de petites clochettes blanches Porte-Bonheur.

Voir les commentaires

2016-04-15T19:04:07+02:00

Fin de vacances.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Hier matin c'était ceci à 10h en gare de León...

Fin de vacances.
Fin de vacances.

Puis l'arrivée à Sahagún...

Fin de vacances.

Nous avons donc retrouvé notre "home", mangé quelques tapas puis repris la route vers la France via Burgos, Logroño, Pamplona puis Behobia.

La pluie nous a accueillis à l'arrivée et ce n'est que vers 22h que nous avons pu aller faire une grande balade le long de la plage à St Jean de Luz... notre point de chute préféré habituel en Pays Basque.

Aujourd'hui marché et halles , histoire de faire le plein de quelques produits locaux, puis grande balade le long du front de mer, déjeuner face à la mer et cet après-midi, visite de Ciboure dont je vous ai rapporté quelques photos.

Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.
Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.

Cette maison date, comme vous pouvez le voir, de 1766. Ce que l'histoire ne dit pas c'est l'âge de la glycine qui a pris ses aises sur la totalité de la façade et même sur le côté de la maison.

Autre curiosité , l'église que je vous ai déjà montrée prise depuis le port de St Jean de Luz.

Cette fois nous sommes allés la voir de beaucoup plus près.

Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.
Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.

Typiquement basque, les galeries qui étaient à l'origine réservées aux hommes, les femmes se tenant en bas.

Pour vous j'ai même monté quelques marches de plus pour être tout près du clocher.

Fin de vacances.
Fin de vacances.

De là-haut la vue sur le port de St Jean de Luz est splendide.

Fin de vacances.
Fin de vacances.
Fin de vacances.

Une volée de marches et nous retournons au ras de l'eau pour une dernière balade en ville et un petit gâteau basque pour le goûter dans une des plus vieilles pâtisseries-salon de thé de la ville.

Pas de photo du gâteau basque... mais une photo typique quand même !

Fin de vacances.

Cette fois c'est fini n i ni ni !

Ce soir nous sommes à Salies de Béarn et à ce propos je m'adresse plus particulièrement aux Angevins : nos amis de Bergouey (à 15 kms de Salies) sont à Angers pour la Foire exposition.

Si d'aventure vous allez y faire un petit tour n'hésitez surtout pas à aller leur rendre visite : SUPER STAND DE SUPER PRODUITS DU BÉARN, le porc gascon dans tous ses états.

Leur nom Anne-Lise et Daniel Oyarçabal... ils ne sont que 2 à élever et à cuisiner...

Retour à Angers lundi.

Prochain départ pour l'Espagne et la dernière partie du parcours aux alentours du 12 juillet, le but étant d'arriver pour la fête de Santiago le 24 juillet.

Il nous reste 169 kms à parcourir. Nous en avons fait 201 pendant ces derniers jours.

Encore quelques difficultés et dénivelés nous attendent mais cela devrait aller !

Merci de nous avoir suivis et à bientôt pour les réponses à vos commentaires.

Passez un bon week-endroit.

Voir les commentaires

2016-04-12T16:47:09+02:00

Chemin faisant - J 10

Publié par sylvie-creaetcompagnie

La photo du soir, en l'ocurrence, d'hier soir, dans notre couloir...

Chemin faisant - J 10

Ce matin, comme le plus souvent dans les structures importantes le réveil est général : ouverture des portes de chambres ou musique ou allumage automatique des lumières.

Ce matin ce fut l'ouverture des portes par l'Hospitalero à 7 heures...

Tout le monde devant avoir quitté l'auberge à 8h30 au plus tard, il n'y a pas de temps à perdre pour plier le duvet, les couvertures, refaire son sac comme chaque matin, crèmer les pieds, se frictionner à l'alcool de Romarin, faire une toilette de chat, s'habiller et déjeuner.

8h25 top départ.

Une vue d'une partie de jardin au lever du soleil.
Une vue d'une partie de jardin au lever du soleil.

Une vue d'une partie de jardin au lever du soleil.

Le Chemin nous appelle. Les premiers kilomètres se feront par la ville et ses faubourgs. Pas trop d'intérêt photographique donc.

Chemin faisant - J 10

Il faut attendre une bonne dizaine de kilomètres avant de rencontrer de jolies étendues de vignes.

Nous sommes bien dans le Bierzo.

Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10

Il en sera ainsi jusqu'au bout et nous avions hâte d'atteindre Villafranca del Bierzo.

Descentes et montées se sont succédées toute la journée.

Le dénivelé était faible entre départ et arrivée mais on a toujours tendance à oublier que cela ne veut pas dire plat pays.

Une bonne douzaine de marches en pierre et bien hautes à descendre et nous voilà arrivés "chez nous" pour ce soir.

Pas chaud pas chaud, chambre de 10, mais le chauffage s'est déclenché à19h... comme hier.

Je vous laisse pour notre soirée "pasta"...

Quelques photos de fleurs rencontrées aujourd'hui cependant... et un joli chat.

Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10
Chemin faisant - J 10

Je vous dis à demain peut-être.

Ce sera notre dernier jour de marche pour ces vacances.

18 kms nous attendent et ensuite nous penserons aux moyens modernes pour retourner à notre point de départ, et là c'est une autre histoire !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog