Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

hit de mes recettes

2021-07-22T09:05:00+02:00

Dessert acidulé léger.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Dimanche dernier pique nique au programme : je devais apporter la salade et j'avais proposé de faire un dessert.

C'était l'occasion de tester un gâteau que Nicole nous a présenté il y a peu de temps et qui m'avait bien plu dès sa parution.

Elle n'en disait que du bien et avait raison : moelleux à souhait, pas lourd pour une fin de repas et la dernière phrase de sa recette est à appliquer au pied de la lettre ! autant de fruits que vous voulez !

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2021/07/05/39044815.html

Comme je n'ai pas trouvé de prunes qui soient savoureuses à la cuisson, j'ai utilisé des abricots. Le résultat était top, juste ce qu'il faut d'acidité et un ensemble peu sucré.

Tout le monde a apprécié et j'ai remporté le plat vide.

Dessert acidulé léger.

 

Passons aux ingrédients.

4 oeufs
100 g de sucre + 50 g
120 g d'huile
150 g de farine + 8 g de levure 
50 g de poudre d'amandes
15 g de rhum
des fruits pour recouvrir l'ensemble de la pâte (1 kilo d'abricots environ pour moi)
des amandes effilées
du nappage neutre

Four préchauffé à 170°.

 

- Séparer les blancs des jaunes.
- Battre les jaunes avec les 100 g de sucre jusqu'à obtenir un mélange blanc et mousseux.
- Ajouter l'huile et bien mélanger à la maryse.
- Ajouter la farine et la levure tamisée, mélanger.
- Incorporer la poudre d'amandes et mélanger.
- Terminer avec le rhum et mélanger à nouveau.
- Battre les blancs en neige en incorporant les 50 g de sucre quand ils commencent à monter.
- Incorporer 1/3 des blancs de façon énergique à la pâte pour la détendre.
- Incorporer le reste délicatement à la maryse.
- Verser dans un moule graissé.
- Recouvrir la pâte avec les abricots coupés en deux, face coupée vers le haut.
- Répartir des amandes effilées.
- Enfourner pour 50 mn ( à voir je pense selon moule et four, Nicole parlait de 40 mn)

Pas de photo à la part... Oublié !

Pas de photo à la part... Oublié !

Si vous devez le démouler attendez qu'il refroidisse un peu.

Le mien a voyagé un peu, il est donc resté dans son plat de cuisson et s'est fort bien détaché.

Je pense que c'est un gâteau que je vais refaire et tester avec d'autres fruits.

 

Voir les commentaires

2021-07-13T05:38:00+02:00

La spécialité de juillet.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Le mois est déjà bien entamé et il est temps de vous parler un peu de la spécialité que j'ai choisi de réaliser.

Cette fois je vous emmène dans le Nord avec el Tarte au shuc, lisez bien sûr la Tarte au sucre.

 

La spécialité de juillet.

 

Je n'ai pas trouvé beaucoup de renseignements sur son origine sinon, comme vous le savez déjà, que c'est un dessert typique du Nord de la France mais aussi de la Belgique et du Québec.
D'un pays à l'autre il y a quelques variantes cependant.

De ce côté de l'Atlantique c'est le plus souvent une pâte levée qui sert de base et que l'on agrémente d'oeuf, vergeoise (ou cassonade), beurre, lait (ou crème).

On voit aussi parfois une base de pâte briochée.

Au Québec, il s'agit le plus souvent d'un pâte brisée, la garniture restant la même avec parfois un ajout de sirop d'érable...

 

La recette que je vous propose vient du blog d'Amandine, native du Nord.

https://www.amandinecooking.com/

Elle a fait aussi paraître une autre recette à base de pâte briochée... à tester ultérieurement, mais nous avons trouvée celle-ci délicieuse.

 

Les ingrédients pour une circonférence de 28 cm environ et 8 à 10 parts.

Pour la pâte :
- 250 g de farine, 1 sachet de levure boulangère, 25 g de sucre
- 100 g de beurre fondu, 25 g de lait
- 2 oeufs

Pour la garniture :
- 1 jaune d'oeuf, 25 g de lait
- 125 g de sucre
- 25 g de beurre*

* j'ai utilisé du beurre doux pour la pâte et du demi-sel pour la garniture...

 

- Dans la cuve du robot battre ensemble farine, levure et sucre.
- Ajouter le beurre fondu mélangé au lait puis les oeufs.
- Continuer de pétrir jusqu'à avoir une boule homogène qui ne colle plus aux parois.
- Déposer une feuille silicone sur une plaque et étaler à la main la pâte en un cercle d'environ 28 cm.
- Laisser lever à température ambiante pendant 2 heures ou 1 heure au four à 40°.
 

 

 

Four préchauffé à 180°.

 

La spécialité de juillet.

- Mélanger jaune et lait.
- Faire des trous à la surface de la pâte ( pas jusqu'au fond ! ). La garniture va s'u glisser.
- Badigeonner le dessus de la tarte jusqu'à 1 cm du bord.
- Saupoudrer de sucre.
- Couper le beurre en petits morceaux que vous répartissez à la surface. 
- Enfourner pour 20 à 25 minutes.

La spécialité de juillet.
La spécialité de juillet.

 

Voilà une recette toute simple et délicieuse.

Elle a bien plu au goûter et en dessert.

Laissez-vous tenter ! Elle a, de plus, l'avantage de n'utiliser que des ingrédients 

Voir les commentaires

2021-07-06T05:05:00+02:00

Avec la crème anglaise... ou le café !

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Aujourd'hui une toute petite recette sans prétention, facile à faire, sans cuisson, à déguster accompagnée ou pas.

Trouvée sur le Blog de Marion  "Novice en cuisine". 

http://www.noviceencuisine.com/

Je cherchais un petit plus pour accompagner les cheesecakes de la semaine passée.

En fait j'ai fait deux petits plus pour le café, les Amaretti déjà proposés ici

http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2021/06/petite-gourmandise-pour-petit-gouter.html

Cette fois avec des cranberries hachées grossièrement.

Avec la crème anglaise... ou le café !

 

Je vous donne la recette du premier petit plus... Fondants au chocolat sans cuisson

- 200 g de chocolat noir (Nestlé corsé pour moi)
- 20 cl de crème liquide entière
- 50 g de beurre
- 65 g de poudre d'amandes
- 65 g de spéculoos en poudre

Avec la crème anglaise... ou le café !

 

- Mettre dans une casserole crème liquide, beurre et chocolat et faire fondre à feu doux.
- Mélanger bien et rajouter poudre d'amandes et spéculoos en poudre.
- Mixer pour que l'ensemble soit bien lisse.
- Verser dans un moule silicone à petites empreintes et laisser au fridge une nuit.
- Démouler au moment de servir... j'ai mis un peu de poudre dorée comme déco.

Avec la crème anglaise... ou le café !

 

Les gourmands les ont appréciés... même en fin de repas !

Ils se conservent bien quelques jours... et se mangent sans faim sans café et sans crème !

Bonne journée et à bientôt.

Voir les commentaires

2021-06-29T05:58:00+02:00

Dessert individuel.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

La fin d'année a sonné et les activités en associations se terminent.
C'est souvent l'occasion de fêter dignement l'arrivée des vacances autour d'un repas convivial.

Nos cours de basque se sont donc terminés dans la joie et la bonne humeur... seul le ciel regardait noir... par un repas partagé chez l'un d'entre nous.
Chacun a apporté quelque chose - liquide ou solide - et comme d'habitude, de l'entrée au dessert, il y avait largement trop à manger !

J'avais proposé d'apporter un dessert et ai choisi de réaliser des Mini cheesecakes.

Recette trouvée chez Valérie du blog C'est ma fournée

https://www.cestmafournee.com/

Dessert individuel.

Recette simple, proposée pour 12 cheesecakes, devant se faire la veille, seule la déco fruits est à disposer au moment de servir.

Mes caissettes papier viennent de chez Zodio ( 7 cm de diamètre ) et je vous conseille de les doubler, elles auront plus de tenue et ainsi vos gâteaux seront plus réguliers.

 

 

Trois étapes : - le biscuit
                      - la crème
                      - la déco

 

Le biscuit : - 130 g de sablés anglais (Mc Vitie's trouvés en grande surface)
                   - 40 g d'amandes effilées
                   - 80 g de beurre doux
                   - une belle pincée de Fleur de sel

- Préchauffer le four à 170° chaleur tournante.
- Etalez lez amandes sur une plaque et enfourner pour 6 à 8 mn, elles doivent être dorées... pas brûlées !
- Mixer les biscuits.
- Faire fondre le beurre.
- Dans un saladier mélanger les 4 ingrédients. 
- Répartir dans les caissettes et tasser avec le dos d'une cuillère.
- Réserver au frais le temps de préparer la crème.

 

La crème : - 300 g de Philadelphia à température ambiante
- 185 g de crème fraîche entière
- 100 g de sucre
- 2 oeufs
- 5 g de vanille liquide
- 15 g de jus de citron
- 14 g de farine

Four préchauffé à 160° chaleur tournante.

- Fouetter Philadelphia et sucre à vitesse maximum.
- Quand le mélange est homogène, ajouter oeufs, vanille et jus de citron.
- Fouetter  quelques instants à vitesse maximum.
- Ajouter la crème et fouetter.
- Ajouter enfin la farine et fouetter quelques secondes.
- Sortir les caissettes du fridge, les poser sur une plaque de cuisson perforée.
- Remplir les caissettes.
- Taper la plaque sur le plan de cuisson pour chasser les bulles d'air.
- Enfourner pour 15 minutes sur le 2 ème gradin à partir du bas.

A la sortie du four ils seront tremblants au milieu... c'est normal !

- Les laisser refroidir à température ambiante.
- Les stocker ensuite au frais jusqu'au lendemain.
 

 

La déco : - 200 g de framboises surgelées, soit 6 framboises par cheesecake.
                - 100 g de confiture de framboises

- Mélanger framboises et confiture délicatement juste avant le repas et remettre l'ensemble au fridge.
- Au moment du dessert, répartir les framboises sur le dessus de chaque gâteau.

J'ai choisi de démouler les cheesecakes avant de les transporter. Malgré le démoulage, le transport et le changement de température, ils se tenaient très bien. 
 

Dessert individuel.

Bon début de mois et bonnes vacances à la maison ou ailleurs.

A bientôt.

Voir les commentaires

2021-06-23T05:40:32+02:00

Dessert très chocolat.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Les desserts-chocolat ne sont pas légions chez moi mais celui-ci m'a plu et ne m'a pas semblé trop lourd pour une fin de repas.

La recette vient du joli blog de Nicole Passions ( belles recettes et magnifiques photos et mises en scène ), et est intitulée Gâteau royal chocolat.

http://www.nicolepassionss.com/archives/2021/06/07/39004775.html

Si j'ai tout compris c'est une recette simplifiée et c'est aussi ce qui m'a tentée. 

 

Dessert très chocolat.

Trois étapes pour ce gâteau : - un biscuit amandes
                                                - un croustillant praliné
                                                - une mousse chocolat

Un gâteau réalisable en peu de temps et à faire la veille de la dégustation.

Il vous restera juste la déco à mettre en place le jour J.

 

Four préchauffé à 200°.

Le biscuit amandes : 3 blancs d'oeufs, 125 g de sucre, 60 g de poudre d'amandes, 20 g de maïzena

- Battre les blancs et ajouter peu à peu la moitié du sucre quand ils commencent à mousser.
- Quand ils deviennent fermes, ajouter en une fois le reste du sucre.
- Cesser de battre quand ils sont lisses et brillants.
- Tamiser maïzena et poudre d'amandes dans un saladier.
- Ajouter délicatement et progressivement les blancs en soulevant la masse avec la maryse.
- Déposer le mélange sur une feuille silicone et égaliser à l'aide d'une spatule de façon uniforme pour avoir un "cercle" d'un peu plus de 22 cm, diamètre du cercle à entremets que vous utiliserez pour le montage.
- Enfourner pour 10 minutes.
- Sortir du four et laisser refroidir.
 

Dessert très chocolat.

Le croustillant praliné : 20 crêpes dentelle, 150 g de pralinoise ( tablette Nestlé )

- Emietter finement les crêpes.
- Faire fondre la pralinoise au bain marie ou au micro ondes.
- La mélanger aux crêpes.

- Découper votre biscuit au diamètre du cercle.
- Poser le cercle sur un plat, le doubler de rhodoïd.
- Déposer le gâteau, recouvrir du mélange crêpes-pralinoise de façon égale.
- Mettre au fridge.

La mousse chocolat : 200 g de chocolat noir*, 75 g de sucre, 2 cs d'eau, 3 jaunes d'oeufs, 30 cl de crème fleurette entière.
* Nestlé noir pour moi mais je pense que j'aurais pu utiliser le Corsé pour avoir plus de relief.

J'ai fait la recette telle que présentée au niveau de la mousse mais je pense qu'une mousse classique irait très bien aussi. C'est la première que je faisais de cette façon... Le principal est que ça se tienne au découpage !

- Dans une casserole faire un sirop avec sucre et eau, porter à ébullition et laisser épaissir 2 minutes.
- Fouetter les jaunes et verser peu à peu en filet le sirop.
- Fouetter jusqu'à obtenir un mélange mousseux et clair.
- Faire fondre le chocolat.
- Ajouter aux oeufs et laisser froidir à température ambiante.
- Monter la crème en chantilly.
- Ajouter au mélange oeufs-chocolat en soulevant délicatement la masse.
- Verser sur le croustillant durci, égaliser et mettre au fridge jusqu'au lendemain.

 

Le jour J à vous de jouer pour la déco.
La mienne est simple car le gâteau a voyagé sur les routes un peu sinueuses d'ici, la déco a donc été faite juste avant de servir : j'ai décerclé, enlevé le rhodoïd et recouvert le gâteau de cacao amer au pinceau, j'ai posé un cercle de 18 cm sur le dessus et ai versé les petites billes 3 chocolats Vahiné !

Dessert très chocolat.

 

Gâteau qui a été fort apprécié, pas trop sucré mais qui aurait gagné en relief avec un chocolat plus fort, comme je vous le disais plus haut.  Bonne tenue à la découpe et un joli mélange de moelleux, croustillant et mousseux...

Un joli gâteau à refaire peut-être en individuel !

Dessert très chocolat.

 

Passez une belle journée.

Voir les commentaires

2021-06-21T05:36:00+02:00

Petite gourmandise pour petit goûter.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Il me fallait juste un  goûter à partager et je n'avais pas beaucoup de temps jeudi matin dernier...

Bonne pioche dans le Cookbook de Yotam Ottolenghi.

Je vous propose aujourd'hui des Amaretti aux amélanchiers.

Les derniers amélanchiers de la saison.

La recette originale utilisait des griottes.

Petite gourmandise pour petit goûter.

 

Il vous faut : 100 g de poudre d'amandes
                    100 g de sucre poudre
                    1 zeste de citron râpé
                    3 gouttes d'amande amère
                    1 pincée de sel
                    60 g de petits fruits (cranberries, myrtilles)
                    2 blancs d'oeufs
                    2 cc de miel
                    sucre glace pour enrober les biscuits
                    

 

Four préchauffé à 170°.

 

- Mettre les 5 premiers ingrédients dans un saladier et travailler le mélange du bout des doigts.
- Ajouter les fruits et réserver.
- Battre les blancs et le miel jusqu'à obtenir une meringue souple.
- Incorporer délicatement au mélange précédent. La pâte est très malléable.
- Diviser la pâte en 20 biscuits plus ou moins arrondis.
- Les rouler dans le sucre glace pour les enrober.
- Les disposer sur une feuille silicone et enfourner pour 12 minutes. Ils doivent colorer légèrement. 
- Laisser refroidir avant de déguster.

Petite gourmandise pour petit goûter.

Simple et tellement bon !

Des biscuits super moelleux...

A refaire sans hésitation. Je vais d'ailleurs les tester mercredi prochain avec des cranberries... goûter de fin d'année oblige ! avec deux autres nouveautés.
Je vous tiens au courant !

En attendant je vous souhaite une belle journée ensoleillée. 

Petite gourmandise pour petit goûter.

Voir les commentaires

2021-06-18T05:18:00+02:00

Les mini muffins de Nicole.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Juste le temps de me procurer 2 ingrédients qui me manquaient et j'ai réalisé samedi dernier cette jolie recette que Nicole nous proposait l

Vous pouvez retrouver l'original ici avec de super photos... ici

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2021/06/11/39010246.html

et pour le même prix vous aurez aussi une belle assiette plat unique et une belle balade fleurie.

Les mini muffins de Nicole.

 Non contente de les avoir faits samedi, ils étaient aussi au menu du goûter d'hier...

Les miens sont moins photogéniques, un peu plus bruns (sucre moscovado), un peu moins lumineux (couleur des amélanchiers moins punchy que celles de la cerise) ils ont été appréciés par ceux et celles qui les ont dégustés.

Les amélanchiers, fruits de l'arbre du même nom, originaire d'Amérique du Nord.

Les amélanchiers, fruits de l'arbre du même nom, originaire d'Amérique du Nord.

 

Les ingrédients pour 30 mini muffins :

1 gros oeuf
80 g de sucre moscovado
100 g de beurre demi sel fondu
80 g de yaourt ( végétal nature au lait de coco pour moi )
150 g de farine et 5 g de levures tamisées
40 g de crème de coco
5 ml (ou un peu plus ) de kirsch
petits fruits... amélanchiers pour moi !

 

Préchauffer le four à 180°
 

 

- Mélanger les ingrédients dans l'ordre où ils se présentent... sauf les fruits.
- Verser dans les empreintes.
- Déposer la surface les fruits sans trop les enfoncer.
- Enfourner pour 15 à 20 mn selon la taille des moules.
- Laisser un peu refroidir avant de démouler.

Les mini muffins de Nicole.

 

Vous l'aurez compris, il ne vous reste plus qu'à patienter jusqu'à l'heure du goûter pour déguster cette petite gourmandise fort agréable... aussi vite mangée que cuisinée !

Bonne journée et à demain.

Voir les commentaires

2021-06-16T05:22:00+02:00

Entrée ou plat, c'est comme on veut.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Nous étions 4  et nous l'avons consommée en entrée.

Dernière recette de la série Yotam Ottolenghi, pour l'instant... les Gnocchis de ricotta au beurre de sauge.

Les proportions sont données pour 4 en entrée ou pour 2 en plat principal.

Se prépare la veille, se cuit et se déguste le lendemain voire même le surlendemain.

Entrée ou plat, c'est comme on veut.

 

Les ingrédients : 

1 aubergine moyenne, elle sera découpée en 8 lamelles dans la longueur,  chacune entourant un gnocchi.
4 cs d'huile d'olive
20 g de beurre doux fondu
20 g de parmesan
30 g de pignons de pin
250 g de ricotta
2 jaunes d'oeufs
35 g de farine
40 g de parmesan
1 cs de persil plat ciselé
1 cs de basilic ciselé
1/4 de cc de muscade
sel et poivre
 

Beurre de sauge : 80 g de beurre fondu, 20 feuilles de sauge, 1 pincé de sel et 1 nonne cs de jus de citron

 

 

Simplissime, la préparation de la "pâte" à gnocchi.
- Faire griller à sec les pignons de pin 3 à 4 mn à feu moyen en les remuant de temps en temps.
- Les mettre dans un saladier, ajouter ricotta, jaunes d'oeufs, farine, parmesan, herbes, muscade, sel et poivre.
- Bien remuer, couvrir et mettre au fridge pendant toute la nuit.


Le lendemain matin ou quand vous voulez... la 2 ème étape peut aussi attendre avant le passage au four.

- Préchauffer le four à 180°.
- Laver et équeuter l'aubergine.
- La couper en lamelles ( 5mm d'épaisseur maxi ) dans sa longueur.
- Disposer les lamelles sur un sulfurisé, badigeonner généreusement d'huile d'olive.
- Enfourner pour 10 à 15 minutes, les lamelles doivent être tendres et dorées.

- Séparer la pâte en portions de 40 à 50 g, vous obtiendrez entre 8 et 12 gnocchis ( si 12... 12 lamelles d'aubergine ! )
- Avec les mains humides, façonner les gnocchis et déposer sur une assiette.
- Pendant ce temps porter un grand volume d'eau à ébullition.
- Baisser le feu et quand l'eau frémit, déposer quelques gnocchis délicatement dans l'eau ( je les ai fait cuire par 4 pour éviter qu'ils ne se collent.
- Au bout d'environ 2 mn ils vont remonter à la surface, signe qu'il faut les retirer de l'eau.
- Les déposer sur un torchon, les sécher délicatement, les déposer  dans une assiette et les badigeonner de beurre fondu.
- Les laisser refroidir.
- Poser alors chaque gnocchi sur une lamelle d'aubergine et enrouler.
- Placer les "rouleaux" dans un plat graissé allant au four.

Vous pouvez couvrir et réserver au fridge jusqu'au moment du repas, d'où la possibilité de la préparation en amont. 

- 20 minutes avant le repas, préchauffer le four à 180°.
- Saupoudrer les gnocchis de parmesan et les passer au four 10 minutes.

- Pendant ce temps, faire fondre le beurre et le laisser cuire à feu moyen pour qu'il mousse, dore et dégage une odeur de noisette.
- Retirer du feu, ajouter les feuilles de sauge, le sel et le jus de citron.
- Remettre la casserole sur le feu pour que la sauge cuise un peu.
- Répartir les gnocchi dans les assiettes, arroser de beurre de sauge et servir aussitôt.

Super recette, fort appréciée et jolie dans l'assiette.
Les proportions données sont généreuses.
 

Belle journée à vous qui passez par ici et à bientôt.

Voir les commentaires

2021-06-14T05:26:00+02:00

Spécialité de juin.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Un nouveau mois qui vient de commencer et c'est l'heure de vous présenter la spécialité de juin.

Je vous propose une Tarte Tropézienne.

Spécialité de juin.

Ce gâteau doit son origine à un pâtissier polonais, Alexandre Micka, arrivé à St Tropez au début des années 50.

Il décide d'ouvrir sa pâtisserie en 1955 et met à l'honneur un gâteau brioché à la crème que faisait sa grand mère.

Lors du tournage de " Et Dieu créa la femme", il est chargé de réaliser le repas pour l'équipe du film, sert son gâteau brioché et Brigitte bardot lui suggère de l'appeler Tarte de St Tropez.

Il optera finalement pour Tarte Tropézienne.

C'est aussi le début de la renommée de Saint Tropez.

On la trouve partout sur la côte d'Azur... et est fabriquée artisanalement par la maison Dufrêne.

 

Regardons d'un peu plus près ce gâteau mythique. 

La recette originale est une brioche recouverte de grains de sucre, coupée en deux, éventuellement imbibée de sirop de fleur d'oranger, et garnie d'un mélange de crème pâtissière et crème au beurre

 

Comme la plupart du temps avec les gâteaux hyper connus, on trouve de nombreuses recettes...

J'ai choisi de réaliser celle proposée par Cyril Lignac.

 

Encore un gâteau que se prépare à l'avance puisqu'il faut prévoir le temps de pousse.

Venons-en aux ingrédients.

Pour la brioche :
280 g de farine 45
30 g de sucre poudre
6 g de sel fin
12 g de levure de boulanger fraîche
186 g de jaunes d'oeufs
225 g de beurre doux
3 cs de sucre en gros grains

Pour la dorure avant cuisson :
1 oeuf et un jaune
1 cs d'eau

Pour la crème diplomate :
440 g de lait
de la vanille en poudre
80 g de sucre poudre
80 g de jaunes d'oeufs
40 g de maïzena
4 g de gélatine en poudre ou 2 feuilles
30 ge beurre doux froid et coupé en morceaux
150 g de crème liquide entière

Pour le sirop d'imbibage :
100 g d'eau
50 g de sucre poudre
1 bonne cs de fleur d'oranger

 

 

La pâte à brioche à préparer la veille.

- Mettre la farine dans la cuve du robot muni du crochet.
- Ajouter sucre, sel et levure émiettée.
- Battre à petite vitesse.
- Faire un puits au centre et y verser les oeufs battus.
- Battre jusqu'à obtenir une pâte homogène qui se détache de la paroi.
- Ajouter le beurre coupé en petits morceaux et battre jusqu'à incorporation complète.
- Quand la pâte se détache de la paroi, former une boule, couvrir d'un torchon et laisser pousser à température ambiante, la pâte doit doubler de volume (chez moi un peu plus de deux heures ).
- Après le temps de pousse, poser la pâte sur une feuille silicone et poser un cercle de 20 cm autour : comme il faut abaisser la pâte à 1,5 cm d'épaisseur c'est beaucoup plus simple.
- Filmer au contact et mettre au fridge pour la nuit.

- Le lendemain, 1 heure à température ambiante puis la badigeonner avec le mélange oeuf-eau.
- Saupoudrer de sucre en grains et enfourner pour 25 mn dans le four préchauffé à 165°.
- La brioche doit être dorée.

Par contre ne faites pas comme moi... je n'ai pas changé de cercle à la cuisson et la brioche a un peu débordé...

Le sirop d'imbibage.

- Faire bouillir eau et sucre, le sucre doit être fondu.
- Une fois refroidi ajouter la fleur d'oranger.

J'ai regretté de ne pas avoir ajouté un peu de Cointreau... pour rehausser le goût.

 

 

La crème diplomate, composée d'une crème pâtissière et d'une crème montée, peut être en partie faite la veille aussi.

Je ne vous donne pas la recette de la crème pâtissière...
Les seuls ajouts sont la gélatine et le beurre en fin de cuisson.
- La gélatine est à réhydrater dans 20 g d'eau froide, elle s'ajoute hors du feu quand la crème est cuite.
- Le beurre froid en petits morceaux s'ajoute en dernier lieu quand la crème est tiède.
- Réserver au frais dans une poche à douille  jusqu'au moment du pochage.

 

Spécialité de juin.

L'assemblage.

- Couper la brioche froide en 2.
- Imbiber chaque moitié avec le sirop.
- Etaler une couche de crème sur chaque moitié et pocher le reste sur la partie basse.
- Poser le dessus de la brioche... et vous pouvez déguster.

Vous remarquerez que chez moi il n'y a pas de pochage... 

Je vous explique, gâteau initialement prévu pour le midi... changement de programme... pour le soir !

J'ai laissé la crème dans la poche à douille et je pense qu'il aurait été préférable de la pocher tout de suite !!!
 

Moins jolie mais bonne, selon l'avis général.

Nous avons juste trouvé que le goût de fleur d'oranger était trop discret d'où l'idée, la prochaine fois, d'ajouter un peu de Cointreau.

Certaines recettes suggèrent même d'utiliser du rhum !

Cette recette de brioche est très bonne, il restait un peu de pâte, juste de quoi faire deux petites brioches parfaites pour le petit déjeuner !

Je vous laisse, vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt .

Voir les commentaires

2021-06-11T05:35:00+02:00

Légumineuses, fruits et jambon.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

Voilà une recette qui se prépare à l'avance, ne demande que peu de temps et pas trop d'ingrédients.

Une entrée donnée pour 2 à 4 personnes, nous étions 4, elles nous a servi de plat du soir la semaine passée, entre potage et fromage.

Provenance, le Cookbook de Yotam Ottolenghi.
Je vous invite à tester les Lentilles du Puy, cranberries, lard et gorgonzola.

Légumineuses, fruits et jambon.

 

Il vous faut :
150 g de lentilles
2 feuilles de laurier
3 belles échalotes émincées finement
4 cs d'huile d'olive
4 cs d'eau
1cc de sucre en poudre
80 g de cranberries séchées
9 cl de vinaigre de vin rouge
8 tranches fines de lard fumé
80 g de jeunes pousses d'épinards
150 g de gorgonzola
sel et poivre

 

- Rincer les lentilles à l'eau froide, les égoutter.
- Les mettre dans une casserole et les recouvrir de 3 fois leur volume d'eau, un peu de gros sel et le laurier.
- Porter à ébullition et laisser cuire 20 minutes maxi : légèrement fermes.
- Mettre les échalotes dans une poêle avec 3 cs d'huile, faire revenir 10 mn à feu moyen pour qu'elles dorent.
- Ajouter eau, sucre, vinaigre et cranberries et poursuivre la cuisson à feu doux 8 à 10 minutes.
- La sauce doit être épaisse, saler et poivrer.
- Egoutter les lentilles et les ajouter dans la sauce.
- Goûter et rectifier si besoin l'assaisonnement mais n'oubliez pas qu'il y aura du lard et du gorgonzola.
- Laisser refroidir.
- Faire revenir le lard dans une poêle chaude avec le reste d'huile jusqu'à ce qu'il soit croustillant.
- Le laisser refroidir sur du papier absorbant.
- Le détailler en morceaux et l'ajouter aux lentilles.
- Ajouter les pousses d'épinards, remuer, vérifier l'assaisonnement.
- Servir à l'assiette ou en saladier en parsemant de morceaux de gorgonzola.
 

Une entrée aux saveurs multiples qui nous a régalés.
Elle est copieuse et présente l'avantage non négligeable de se préparer à l'avance.

Un visuel peut-être sans originalité mais ne vous fiez pas aux apparences !

Bonne journée et à demain.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog