Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

hit de mes recettes

2017-07-04T16:48:05+02:00

Dernier atelier cartonnage de l'année... nouvelle recette à la clé !

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Les vacances ont sonné et aujourd'hui était jour de finitions (ou presque) en cartonnage.

9h - 17h étant nos horaires habituels, il faut bien qu'un moment ou à un autre nous prenions quelques forces pour mener à bien les boîtes entreprises.

Aussi il est de mise de faire un raps partagé où chacune apporte un plat.

J'avais annoncé pour aujourd'hui une Tatin aux betteraves.

 

Recette testée et approuvée par Elisabeth qui me l'a gentiment transmise.

Super simple et super rapide à réaliser, elle a fait l'unanimité ce midi.

La recette préconise de la manger ti-de voire un peu chaude accompagnée d'une salade verte.

Bien évidemment je ne l'ai pas faite ce matin mais hier soir et nous l'avons mangée froide et malgré cela tout le monde a apprécié.

 

 

 

Les ingrédients : 600 g de betteraves cuites hors peau.

                              10 cl de vinaigre balsamique

                              30 g de beurre

                              1 cs de sucre

                              1 pâte feuilletée

                               fleur de sel, poivre, 1 filet d'huile d'olive

                               250 g de fromage de chèvre frais

 

Four préchauffé à 180° chaleur tournante.

 

Ou vous faites cuire vos betteraves ou vous les achetez cuites.

- Porter à ébullition beurre, vinaigre et sucre.

- Laisser réduire pendant  3 mn.

- Verser dans un moule à manqué.

- Couper les betteraves en tranches de 0,5 cm d'épaisseur et disposer au fond du moule.

- Couvrir de pâte coupée un peu plus large que le moule et rentrée entre moule et betteraves.

- Cuire pendant 30 à 35 mn.

- Laisser refroidir un peu avant de démouler.

- Un filet d'huile, fleur de sel et poivre.

- Servir tiède avec le chèvre égrené.

Dernier atelier cartonnage de l'année... nouvelle recette à la clé !

 

 

Je l'ai prise en photo au moment de l'emballer et elle était moins jolie parce que moins brillante qu'au sortir du four.

Le goût y était et c'est bien l'important dans l'histoire.

Vous constaterez que je ne vous ai pas menti en vous disant que c'était hyper simple...
Bon appétit si vous êtes tentés.

 

Voir les commentaires

2017-06-30T14:02:00+02:00

Mariage abricot - verveine citronnelle.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Jamais tenté ce genre d'association mais la recette m'a plu, alors voilà la nouveauté que nous avons testée samedi midi.

Une Charlotte abricot-verveine citron. 

Pas de surprise, recette trouvée sur le blog "C'est ma fournée".

Ce que j'apprécie particulièrement dans toutes les recettes testées, c'est que le rendu est impeccable si l'on suit scrupuleusement les conseils et à la dégustation pas de déception non plus... donc je persévère, et comme ce blog est une mine, j'ai encore de quoi faire.

 

Une fois encore même si la recette peut paraître longue elle n'en est pas pour autant difficile et elle présente l'avantage de pouvoir se faire à l'avance.

En l'occurrence, j'ai fait la compotée d'abricots et la pâte mercredi soir et ai congelé les 2.

N'oubliez pas non plus qu'il faut que la charlotte passe au moins 5 heures au congélateur.

Je pense que pour la déguster au déjeuner mieux vaut la sortir la veille au soir et ne garder que la partie déco juste avant le déjeuner.

 

Les ingrédients :

Pour la compotée d'abricots : 250 g d'abricots bien mûrs (pesés noyaux enlevés)

                                                    30 g de sucre

                                                    5 g de jus de citron

                                                    3 g de gélatine

                                                    vanille en poudre ou graines d'une gousse.

 

Pour la pâte "sablée" : 90 g de beurre pommade

                                        35 g de sucre glace

                                        1 g de fleur de sel

                                         80 g de farine

 

La compotée :

- Réhydrater la gélatine dans un bol d'eau très froide.

- Dans une casserole mixer 125 g d'abricots et ajouter les 125 g restants coupés en 8.

- Ajouter sucre, jus de citron et vanille.

- Faire cuire à feu moyen pendant environ 10 mn (morceaux d'abricots moelleux)

- Essorer la gélatine et ajouter à la compotée.

- Mettre dans un moule de 18 cm (ou dans un cercle filmé).

- Mettre au congélateur.

- Quand la compotée commence à figer, filmer le dessus du moule ou du cercle et remette au congélateur jusqu'au moment du montage.

 

 

La pâte "sablée" :

 

Préchauffer le four à 170° chaleur tournante

 

- Bien mélanger à la cuillère magique beurre, sucre et sel.

- Ajouter la farine et mélanger sans insister.

- Déposer la pâte entre 2 papiers de cuisson et l'aplatir au rouleau de façon à pouvoir foncer un cercle de 20 cm.

- Mettre 15 mn au congélateur.

- Enlever la feuille du dessus et appuyer votre cercle sur la pâte.

- Enlever le surplus.

- Enfourner pour 15 mn.

- Sortir et enlever le cercle.

- Une fois le disque de pâte refroidi, le filmer et le mettre au congélateur

 

 

Restent le sirop, le biscuit à la cuillère, la mousse verveine et les abricots rôtis.

Le plus délicat sera la mousse que je garde pour la fin.

Pour le sirop il vous faut : 75 g d'abricots frais pesés dénoyautés.

                                            25 g de sucre

                                            50 g d'eau

                                            10 g de liqueur d'abricot (pour moi pêche de vigne)

                                             un peu de vanille en poudre ou de l'extrait de vanille liquide

 

 

 

- Faire fondre le sucre dans l'eau.

- Ajouter hors du feu la liqueur et la vanille.

- Verser sur les abricots et mixer.

- Tamiser et mettre au frais.

 

 

 

Pour le biscuit à la cuillère : 4 gros oeufs à température ambiante

                                                 110 g de sucre 

                                                 110 g de farine

                                                  une pointe de colorant en poudre vert

 

J'ai choisi de faire la pâte en 2 fois : j'ai d'abord fait les 2 cercles, pour le fond et le dessus de la charlotte, puis j'ai fait une bande détaillée en 2 après cuisson pour chemiser le moule.

 

Si vous choisissez de faire comme moi, vous divisez les proportions en 2, sinon vous utilisez les proportions telles quelles et faites cuire sur 2 plaques et vous détailler ensuite cercles et bandes.

 

 

Four préchauffé à 180° chaleur tournante.

 

- Mettre les blancs dans la cuve du robot avec colorant et sucre.

- Battre en augmentant progressivement la vitesse jusqu'à obtenir une meringue bec d'oiseau.

- Ajouter les jaunes et battre à vitesse maximale pendant quelques secondes.

- Ajouter la farine et incorporer délicatement à la maryse.

- La quantité obtenue permet de foncer 2 cercles de 18 cm posés sur une feuille silicone et une plaque trouée.

- Enfourner pour 12 mn.

- Décercler et poser les "galettes" obtenues sur une grille.

 

- Etaler la 2ème pâte directement sur la feuille silicone sur une hauteur de 20 cm sur la longueur de la feuille.

- Enfourner pour le même temps.

- Au sortir du four détailler 2 bandes de 8 cm de haut sur la longueur totale.

- Régler votre cercle à 20 cm de diamètre, le rhodoïder et tapisser les bords avec ces 2 bandes.

- Placer une des galettes dans le "fond" du cercle.

Mariage abricot - verveine citronnelle.

 

Nous allons pouvoir passer à la mousse de verveine.

Pour cette mousse il vous faut : 5 g de gélatine à réhydrater dans l'eau froide.

                                                      125 g de lait entier.

                                                       2,5 g de feuilles de verveine fraîche

                                                       60 g de jaunes d'oeufs

                                                       40 g de sucre

                                                        250 g de crème liquide très très froide.

                                                     

 

- Mettre bol et fouet du robot au congélateur.

- Faire chauffer le lait et les feuilles de verveine,éteindre, couvrir et laisser infuser pdt 30 mn.

Cette étape pourrait être faite un peu plus tôt et vous éviter ainsi d'attendre pour la suite de la recette.

- Mélanger jaunes et sucre. 

- Remettre le lait à chauffer et tamiser au dessus du mélange.

- Remettre sur le feu et cuire à 82°sans cesser de remuer.

- Ajouter la gélatine essorée et remuer.

- La seule difficulté de la recette est ici : il faut que la crème anglaise refroidisse sans se figer.
Elle doit atteindre 20°.

Pour ce faire je l'ai mise au fridge et l'ai remuée tous les 5 minutes...

- Quand elle a atteint la température adéquate, monter fermement la crème liquide.

- Ajouter une cuillerée de crème montée à la crème anglaise et mélanger.

- Ajouter le reste de crème montée et mélanger délicatement à la maryse.

 

 

 

Ne reste plus que le montage.

- Imbiber au pinceau le fond et les bords en biscuits. Il doit juste vous rester assez de sirop pour le dernier cercle.

- Verser la moitié de la mousse dans le fond.

- Mettre 10 mn au congélateur.

- Poser l'insert abricot congelé sur la mousse juste figée.

- Mettre le reste de la mousse.

- Imbiber la 2 ème galette.

- La poser sur la mousse et appuyer légèrement.

- Couper aux ciseaux les bords s'ils sont trop hauts.

Mariage abricot - verveine citronnelle.
Mariage abricot - verveine citronnelle.

 

- Filmer et remettre au congélateur.

Pour le midi on sort la veille ausoir sans oublier le disque de pâte sablée.

Le jour J pour la déco faire la poêlée d'abricots.

Il vous faut : une douzaine d'abricots (plus ou poins selon la taille)

                     20 g de jus de citron 

                     20 g de sucre

                     5 g de liqueur (oubliée)

                     des graines de vanille et une gousse.

 

Il faut que les abricots aient le temps de refroidir.

- Mettre le tout dans la poêle et laisser revenir pendant environ 5 mn.

Les abricots doivent être tendres mais se tenir...

- Une fois froids les disposer sur le dessus de la charlotte avec la gousse de vanille et quelques feuilles de verveine.

- Au moment de servir poser la charlotte sur le disque de pâte sablée.

Et voilà enfin le résultat... si vous avez eu la patience d'aller jusqu'au bout !

Mariage abricot - verveine citronnelle.
Mariage abricot - verveine citronnelle.
Mariage abricot - verveine citronnelle.

 

Il a fait son petit effet en arrivant sur la table.

l'étape suivante avec ce type de gâteau est de savoir comment il va se tenir à la coupe...

Mariage abricot - verveine citronnelle.
Mariage abricot - verveine citronnelle.

 

Ouf ! et le goût y était.

Contente de cette nouvelle recette.

Seul bémol je ne l'ai passé du congélateur au fridge que le matin et c'était très froid.

C'est pour cela qu'il me semble important de la sortir plus tôt, la veille au soir par exemple.

Plus d'autre recette pour cette semaine.

il vous faudra attendre la semaine prochaine et ce sera beaucoup plus court !

Bon week end.

Voir les commentaires

2017-06-26T17:52:48+02:00

Recette salée verte du we.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Une nouvelle recette d'entrée testée et approuvée ce we.

Je vous la transmets donc, il faudra juste que vous ne soyez pas trop exigeant sur le côté photo... il était temps que je réagisse !!!

 

Il s'agit d'une recette de Yotam Ottolenghi, trouvée sur le blog de Valérie, alias "C'est ma fournée".

Toute simple et rapide à réaliser, elle se déguste à température ambiante et les légumes doivent rester croquants... 

Anti al dente s'abstenir... ou prolonger un peu la cuisson.

Bien qu'il soit dit dans la recette originale de ne mettre l'assaisonnement qu'au dernier moment, j'ai trouvé le petit reste le soir plus goûteux.

Voyons donc cette Salade de haricots verts et pois gourmands.

 

 

Les ingrédients : nous étions 6 mais il y avait aussi des crudités.

300 g de haricots verts (surgelés pour moi)

300 g de pois gourmands (idem)

70 g de noisettes torréfiées et concassées grossièrement

le zeste d'une orange

3 cs d'huile de noisette

2 cs d'huile d'olive

20 g de ciboulette ciselée

1 gousse d'ail écrasée

sel et poivre

 

 

Four préchauffé à 180°.

 

- Faire torréfier les noisettes au four pendant 10 mn.

- Faire cuire les haricots verts 4 mn dans un grand volume d'eau bouillante non salée.

- Les rafraîchir tout de suite à l'eau froide voire très froide et bien les égoutter.

- Faire cuire les pois gourmands 1 mn dans un grand volume d'eau bouillante non salée.

- Les rafraîchir et bien les égoutter.

- Sécher haricots et pois avec du papier absorbant.

- Les disposer dans un saladier.

- Ajouter le zeste de l'orange et les noisettes.

- Mélanger huiles, ciboulette, ail, sel et poivre.

- Verser sur les légumes et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Recette salée verte du we.

 

On ne rit pas... je vous avais prévenus ! il était temps que je réagisse !

Vous pouvez toujours cliquer sur la photo... vous aurez une meilleure impression.

Une chose est sûre, je pense que ça a plu !

Je vous dis à plus tard pour d'autres réalisations.

Voir les commentaires

2017-06-14T05:14:00+02:00

Autre fruit rouge de saison, autre dessert.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Il s'agit du Fraisier de Benoît Couvrand, chef pâtissier de "La Pâtisserie" deCyril Lignac.

Trouvé comme d'hab chez Valérie du blog "C'est ma fournée".

Vous Pouvez le retrouver, en vrai, ici

http://www.cestmafournee.com/2016/05/le-fraisier-de-benoit-couvrand-la.html

Beaucoup plus joli que le mien qui n'ai pas trouvé de bombe velours rouge... mais seulement du rose nacré !!! 

D'un autre côté on est chef ou on ne l'est pas !

 

Fraisier donc, une première et je le referai, il a bien plu à mes convives.

J'éviterai quelques bêtise et oubli, j'ajouterai un petit rien de vanille (ou de kirsch) à la crème, des fraises sur les parois et basta, je pense qu'il sera presque parfait. Lol !

 

Pour réaliser ce fraisier, 4 étapes : la génoise, la ganache montée, la compotée de fraises, le dressage.

 

Génoise et compotée peuvent se faire à l'avance, l'avant veille pour moi et j'ai congelé les 2.

La ganache doit au moins se faire la veille. Elle sera montée au moment de finaliser le fraisier.

Il ne vous restera plus qu'à monter la ganache puis le fraisier le jour J et à faire la déco.

 

Venons-en aux ingrédients.

Pour la génoise :

15 g de beurre

20 g de farine 

20 g de fécule de pomme de terre

50 g de sucre

100 g d'oeufs

40 g de jaunes

5 g de zestes d'orange

 

70 g de chocolat de couverture ivoire.

 

Pour la ganache montée : à préparer la veille

440 g de crème liquide entière

3,5 g de gélatine

2 grosses gousses de vanille*

95 g de chocolat de couverture ivoire

 

* je rajouterai la prochaine fois de l'extrait de vanille pour typer un peu plus la crème.

Autre alternative, j'ai aussi pensé à rajouter un peu de kirsch ??? Dans ce cas pas d'extrait de vanille et le kirsch ne se rajoutera qu'à la fin quand la crème sera montée.

 

Pour la compotée de fraises :

85 g de purée de fraises ou de fraises fraîches mixées

230 g de fraises

45 g de sucre en poudre

10 g de sirop de glucose

2,5 g de pectine NH

7 g de jus de citron

 

+++ Grosses fraises à couper en  2 au moment du montage.(rajout perso pour la prochaine édition.

 

Pour la déco c'est vous qui voyez !

Soit une bombe velours, soit pas mais je trouve que c'est un plus visuel ! 

Soit vous faites un nappage miroir rouge.

Fraises

Pistaches

Etc...

 

 

Four préchauffé à 160° chaleur tournante.

 

 

Parlons génoise.

- Chemiser d'alu extérieurement votre cercle réglé à 18 cm.

- Le poser sur une plaque trouée allant au four.

- Faire fondre le beurre et réserver.

- Tamiser farine et fécule.

- Verser sucre, oeufs, jaunes et zestes dans la cuve du robot.

- Fouetter 7 mn à vitesse maxi. (10 mn au batteur électrique)

-  Prélever 2 cs de pâte et les mélanger au beurre fondu.

- Verser le mélange dans la pâte et incorporer avec une maryse.

- Ajouter farine et fécule délicatement : le mélange doit être homogène.

- Verser la pâte dans le cercle et enfourner pour 16 mn.

- Laisser la génoise démoulée refroidir sur une grille

Autre fruit rouge de saison, autre dessert.
Autre fruit rouge de saison, autre dessert.

 

- Quand la génoise est froide faire fondre 70 g de chocolat 2 mn à 400W.

- Lisser le mélange à la cuillère magique.

- Au pinceau étaler une fine couche de chocolat sur le dessus de la génoise.

- Mettre 10 mn au congélateur.

- Sortir la génoise, poser le côté chocolaté sur du film étirable.

- Etaler une fine couche de chocolat sur l'autre côté de la génoise.

- Replier le film et faire prendre au congélateur 10mn ou plus selon votre organisation.

 

Parlons ganache.

- Ouvrir les gousses de vanille et bien racler les graines.

- Les ajouter à 220 g de crème et porter à ébullition.

- C'est là que je rajouterais l'extrait de vanille.

- Laisser infuser 10 mn.

- Pendant ce temps faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

- Hacher grossièrement le chocolat de couverture.

- Retirer les gousses de vanille, porter à nouveau à ébullition.

- Verser sur le chocolat en 3 fois tout en remuant avec la cuillère magique.

- Ajouter ensuite la gélatine essorée et mixer.

- Ajouter enfin la crème restant froide, remuer, filmer et mettre au fridge pour la nuit.

- Le lendemain le mélange sera gélifié.

- Monter alors la ganache au robot : 1 mn par cran de vitesse de 1 à 6 pour mon robot.

- Mettre dans un récipient ou en poche et réserver au froid jusqu'au moment du montage.

 

 

Parlons enfin compotée de fraises.

- Mixer 85 g de fraises.

- Ajouter 260 g de fraises coupées en 4.

- Ajouter 30 g de sucre et le glucose

- Cuire à 50°.

- Pendant ce temps mélanger le sucre restant et la pectine.

- Ajouter aux fraises et porter à ébullition pendant 2 mn.

- Ajouter le jus de citron.

-  Régler le cercle à 16 cm. 

- Filmer l'intérieur.

- Verser la compotée.

- Fimer et mettre au congélateur une bonne heure ou plus.

 

 

Reste le montage.

Dans le cercle réglé à 18 cm et chemisé de rhodoïd ( oublié !!! moins joli évidemment au démoulage). 

Si vous voulez faire un creux pour les fraises, filmer un couvercle et déposez-le décentré dans le fond du cercle, partie pleine au dessus.

La prochaine fois je mettrai des fraises le long de la paroi à ce moment-là.

Verser la ganache et égaliser.

La prochaine fois aussi je verserai la moitié de la ganache puis je dispiserai des fraises coupées en morceaux avant de recouvrir du reste de ganache. 

Poser la compotée puis la génoise.

Appuyer pour que la ganache remonte.

Filmer et mettre au congélateur pendant au moins 5 h... une nuit c'est mieux.

 

 

 

Démoulage, dérhodoïdage... quand on ne l'a pas oublié !!!

Je laisse la déco à votre appréciation... la mienne est plus que bof, Le velours rouge de l'original me plaisait vraiment et du coup le mien était très fade... et manquait de netteté sur les bords mais le gâteau était bon.

Long mais pas compliqué.

Fin des recettes pour l'instant... 

Autre fruit rouge de saison, autre dessert.
Autre fruit rouge de saison, autre dessert.

Voir les commentaires

2017-06-12T05:38:00+02:00

Recette salée hier, recette sucrée aujourd'hui.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Vous avez eu l'entrée, je vous passe les grillades et les poivrons et autres oignons rouges cuits à la plancha et nous passons directement au dessert.

 

Une petite nouveauté sortie directement de chez "C'est ma fournée".

Présenté en individuel, je l'ai fait en un pour 4.

Qu'allez-vous penser de ce Biscuit pistache-framboises ?

Nous, nous l'avons trouvé délicieux... et encore meilleur, plus moelleux, le lendemain... il en restait une petite part.

Recette salée hier, recette sucrée aujourd'hui.

 

Simple, simplissime et rapide à réaliser.

Les ingrédients :

37 g de beurre

40 g de sucre glace

22 g de poudre d'amandes

12 g de farine

250 ge pâte de pistache

40 g de blanc d'oeuf

éventuellement une pointe de colorant en poudre vert

un peu de confiture ou de gelée de framboises

des pistaches concassées

250 g de framboises fraîches

 

 


Four préchauffé à 180° chaleur tournante.

 

- Faire fondre le beurre à feu moyen dans une toute petite casserole et le laisser "chanter" jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette... quand il ne chante plus, c'est qu'il est prêt !

 

 

 

- Pendant que le beurre chante, mélanger à la cuillère magique sucre glace, poudre d'amandes et farine.

- Ajouter la pâte de pistache et mélanger.

- Ajouter le blanc d'oeuf et mélanger sans trop.

- Ajouter le beurre noisette et mélanger à nouveau.P

C'est à ce moment que l'on rajoute la pointe de colorant si vous voulez un vert plus vert.

- Verser la pâte dans le cercle réglable à 16 cm non beurré que vous aurez préalablement chemisé à l'extérieur avec de l'alu (pour éviter les fuites) et posé sur une grille à trous.

- Enfourner pour 15 mn.

- Laisser refroidir quelques minutes, décoller les bords avec une pointe de couteau, démouler sur une grille et enlever le papier alu.

- Concasser les pistaches.

- Napper au pinceau le tour du biscuit de confiture ou gelée (dans ce cas faire tiédir la gelée).

- Appliquer les pistaches concassées.

- Napper le dessus du biscuit de confiture ou gelée.

- Couvrir de framboises fraîches.

- Saupoudrer de sucre glace décor (qui ne fond pas) et des pistaches restantes.

 

Recette salée hier, recette sucrée aujourd'hui.

 

 

L'idéal est que le biscuit ne gonfle pas à la cuisson... mieux pour la suite !

Recette salée hier, recette sucrée aujourd'hui.
Recette salée hier, recette sucrée aujourd'hui.

Voir les commentaires

2017-06-11T07:17:44+02:00

Week-end de Pentecôte = nouvelles recettes

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Vous constaterez qu'une fois encore, comme ces 2 dernières semaines, je ne suis pas très assidue pour produire de nouveaux articles...

Le temps manque et voilà déjà une semaine que ces nouvelles recettes ont été testées... mais mieux vaut tard que jamais.

 

 

Je commencerai par la recette salée.

J'avais retenue une recette que Nicole avait fait paraître sur son blog il y a quelques temps.

Il s'agit d'une Mousse d'asperges au saumon.

Vous pouvez la retrouver ici de même que beaucoup d'autres recettes très sympathiques.

 

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2017/05/04/35244597.html

 

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2017/05/04/35244597.html

 

Voilà une recette fraîche, pouvant se préparer à l'avance, facile et rapide à réaliser, et bien agréable à déguster.

Nicole l'avait présentée en terrines individuelles, je l'ai tentée en terrine à partager.

Elle s'est bien tenue par contre il faut, je pense, prévoir un temps de réfrigération plus long.

La veille pour le lendemain me semble un bon timing.

Week-end de Pentecôte = nouvelles recettes

 

Les ingrédients : annoncés pour 4 parts.

Nous étions 4 et il en est resté. Je pense que pour 6 accompagné de salade et tomates cerises ça passe, à moins d'avoir à faire, bien sûr, à de gros mangeurs !

350 g d'asperges 

50 ml de jus de pointes d'asperges

2 oeufs durs moyens

8 cc de crème fraîche entière

200 g de saumon fumé

4 feuilles de gélatine

sel et piment d'Espelette

 

- Faire ramollir la gélatine dans de l'eau bien froide.

- Egoutter les asperges sans oublier de garder du jus.

- Porter à ébullition le jus.

- Y dissoudre la gélatine essorée en remuant.

- Garder des pointes d'asperges pour la déco intérieure ou/et extérieure.

- Mixer le reste des asperges, le jus, les oeufs et la crème.

- Assaisonner.

- Tapisser le fond d'une terrine de saumon fumé en en gardant un peu pour la "déco" intérieure.

- Verser la moitié de la mousse.

- Disposer dessus les asperges et le saumon réservé.

- Verser le reste de la mousse.

- Filmer et mettre au fridge pour au moins 5 heures.

 

 

Week-end de Pentecôte = nouvelles recettes

 

Voilà pour aujourd'hui.

Régalez-vous et à plus tard pour 2 recettes sucrées de saison.

Merci Nicole pour cette recette de saison fort appréciée.

Voir les commentaires

2017-05-30T18:45:07+02:00

Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Il n'y aura pas d'autre recette cette semaine.

Voici donc celle du gâteau réalisé pour l'atelier d'hier.
Bien sûr encore un essai et, comme il a plu, je sais que je peux vous transmettre la recette.

 

Gâteau d'origine juive tunisienne, je trouve son nom rigolo, le Bouscoutou.

C'est mon fournisseur habituel en recettes, C'est ma fournée, en la personne de Valérie, qui le propose.

 

Il ressemble à une génoise ou mieux, au biscuit de Savoie de notre jeunesse.

Il est extrêmement léger et moelleux.

Il pourrait parfaitement se servir au petit déjeuner mais serait aussi accompagné d'une crème anglais.
Nous l'avons dégusté tel quel et l'avons aussi apprécié.

 

Les ingrédients :

6 oeufs

250 g de sucre

110 g d'huile neutre (pépins de raisin par exemple)

150 g de jus d'orange

quelques gouttes d'eau de fleurs d'oranger

300 g de farine avec levure incorporée

amandes effilées

 

 

Four préchauffé à 150° chaleur tournante

 

 

- Séparer les blancs des jaunes.

- Dans la cuve du robot fouetter 200 g de sucre avec les 6 jaunes pendant 5 minutes à vitesse maximum.

- Réduire la vitesse et ajouter goutte à goutte l'huile (comme pour une mayonnaise)

- Ajouter le jus d'orange et la fleur d'oranger et fouetter un peu à vitesse maxi.

- Verser les 50 g de sucre restant sur les blancs et monter en meringue(bec d'oiseau)

- Pendant ce temps ajouter la farine tamisée au mélange oeufs sucre huile et jus d'orange en soulevant la masse délicatement avec une maryse.

- Verser cette préparation sur les blancs et mélanger délicatement avec la maryse (comme pour une mousse au chocolat)

- Graisser un moule à kougelhopf ou à savarin avec la bombe miracle.

- Tapisser le fond et les côtés du moule d'amandes effilées.

- Verser la pâte et enfourner pour une heure.

 

Dans le four...

Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...

 

Il va être beau beau beau et gonflé gonflé...

 

Au sortir du four...

Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...

 

Démoulé...

Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...
Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...

 

Et enfin, découpé en vue de dégustation.

Qui dit atelier dit repas partagé dit nouvelle recette...

 

 

Bon appétit, vous ne le regretterez pas.

Voir les commentaires

2017-05-29T06:44:56+02:00

Gratin salé nouveau... à consommer sans modération !h

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Je cherchais une recette rapide sympa originale et réchauffable, j'ai trouvé celle-ci :

le Gratin façon crumble au fenouil et tomates cerises de Yotam Ottolenghi.

Je pense qu'il réunit tous les critères recherchés.

 

 

 

Les ingrédients :

3​​​​​​ beaux fenouils

3 cs d'huile d'olive

2 gousses d'ail

de thym frais si possible

sel et poivre

20 ml de crème liquide 

76 g de farine

50 g de beurre

24 g de sucre

60 g de parmesan

1 belle grappe de tomates cerises

Persil ciselé

 

 

Four préchauffé à 200° chaleur tournante.

 

 

 

- Laver les fenouils et les détailler verticalement en tranches d'un cm.

- Les mettre dans un saladier, arroser d'huile, sel poivre, thym et ail écrasé.

- Disposer dans le plat et verser la crème.

-  Faire le crumble en mélangeant du bout des doigts beurre, farine  parmesan et sucre.

- Sel poivre éventuellement.

- Répartir sur le fenouil. 

- Couvrir d'un alu et enfourner pour 45 mn. A surveiller pour voir si votre crème ne brûle pas.

- Enlever l'alu et poser là branche de tomates cerises sur le gratin.

- Prolonger la cuisson de 20 minutes.

- Saupoudrer de persil.

Gratin salé nouveau... à consommer sans modération !h

 

 

 

Servir illico presto ou pas... nous l'avons fait réchauffer le lendemain et il était parfait.

Gratin salé nouveau... à consommer sans modération !h

Voir les commentaires

2017-05-26T06:37:00+02:00

Encore un peu de sucre pour vos papilles.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Je finis cette série de la semaine avec mon dernier dessert.

Une Tarte aux framboises et crème brûlée vanille.

Même provenance, "c'est ma fournée".

Je n'ai jamais été déçue par une des recettes réalisées et celle-ci ne fait pas exception.

 

Encore un peu de sucre pour vos papilles.

 

5 étapes pour ce joli dessert gourmand.

Beaucoup me direz-vous mais ça les vaut bien et il est possible de faire pâte et insert avant le jour J, ce qui est bien pratique, la veille ou même quelques jours avant.

 

Commençons par la liste des ingrédients.

J'ai personnellement commencé par l'insert crème brûlée fait la veille et, avec un peu de temps, j'aurais aussi pu faire la pâte.

 

Pour l'insert crème brûlée donc :

 300 g de crème liquide entière

2 gousse de vanille

35 g de cassonade

1,8 g de pectine ( à peser avec une balance de précision )

60 g de jaune d'oeuf

 

- Faire bouillir la crème et mettre la vanille à infuser hors du feu pendant 10 mn.

- Mélanger sucre et pectine.

- Quand la crème est à 60° maxi ajouter sucre et pectine en remuant énergiquement.

- Remettre sur le feu, porter à ébullition et maintenir à gros bouillons 1 mn en remuant sans cesse.

- Mettre le jaune d'oeuf dans un récipient haut et verser dessus en filtrant la crème.

- Mixer une vingtaine de secondes et verser dans un moule silicone ou un cercle à mousse de 18 cm de diamètre posé sur une plaque. Si tel est le cas filmer bien tendu le dessous du cercle pour éviter les fuites.

- Filmer le dessus et mettre au congélateur au moins une nuit.

 

Pour la pâte sablée :

110 g de farine type 45

65 g de beurre pommade

25 g d'oeuf entier

2,5 g de fleur de sel

42 g de sucre glace

15 g de poudre d'amandes

 

- Sabler farine et beurre pour obtenir un mélange sableux.

- Ajouter oeufs et fleur de sel.

- Mélanger à petite vitesse jusqu'à ce que la pâte s'amalgame et se décolle du bol.

- Ajouter alors le mélange sucre amandes.

Mélanger toujours à petite vitesse jusqu'à obtenir un bloc homogène.

- Filmer et réserver au fridge au moins 2 heures.

- Abaisser à 4 mm entre 2 feuille de sulfurisé, foncer votre cercle posé sur une plaque silicone.

- Four préchauffé à 150° chaleur tournante.

- Remettre au fridge au moins une heure.

 - Mettre à cuire 20 mn.

- Pendant ces 20 mn vous faites la crème d'amandes.

 

Pour la crème d'amandes :

50 g de beurre pommade

50 g de sucre

50 g de poudre d'amandes

50 g d'oeuf entier

25 g de crème liquide

 

- Assouplir le beurre pommade.

- Ajouter sucre et amandes et mélanger.

- Ajouter l'oeuf et mélanger.

- Ajouter enfin la crème liquide et mélanger.

- Etaler sur le fond de tarte et remettre au four pour 30 mn.

- Sortir du four et démouler sur une grille.

- Préparer le confit de framboises pendant la cuisson mais il peut être aussi fait avant.

 

Pour le confit de framboises : idem que pour la recette de dessert froid d'avant hier

250 g de brisures de framboises

25 g de sucre

2,5 g de pectine NH

C'est ici :http://www.sylvie-creaetcompagnie.com/2017/05/dessert-froid.html

 

- Réserver 2 bonnes cuillerées de confit dans une poche à douille.

- Répartir, quand il est un peu refroidi, le reste du confit sur la crème d'amandes.

- Mettre au fridge jusqu'au moment de servir.

 

 

Dernière étape la déco :

des framboises fraîches

du sucre glace déco

 

- Remplir les framboises du confit réservé et mettre au fridge.

 

 

Au moment de servir saupoudrer la crème brûlée de sucre en poudre et caraméliser le dessus au chalumeau.

Déposer l'insert sur la tarte en le centrant de façon à pouvoir mettre les framboises autour.

Saupoudrer d'un peu d sucre glace déco.

C'est fini et voilà le rendu.

Mes framboises n'étaient pas très calibrées mais le goût y était et le dessert a remporté tous les suffrages.

Encore un peu de sucre pour vos papilles.
Encore un peu de sucre pour vos papilles.

Voir les commentaires

2017-05-25T06:07:51+02:00

La recette salée du week end.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Il ne sera pas dit que je ne donne que dans les desserts.

Voici donc une recette trouvée comme souvent sur le blog de Valérie, "C'est ma fournée".

Bon goût, moëlleux et un peu croquant à la fois, voici voilà 

le Cake au saumon de Nicolas Bernardé.

Si vous voulez aller voir ce que c'est que de la déco de cake allez voir ici

http://vhttp://www.cestmafournee.com/2016/11/la-cake-au-saumon-de-nicolas-bernarde.html

Le mien vous paraîtra très quelconque ensuite puisque sans déco du tout : oublié le saumon fumé et les oeufs de saumon... 

 

Pour ce super cake il vous faut donc :

250 g de farine type 55

15 g de levure chimique

250 g d'oeuf

75 g de beurre clarifié

75 g d'huile neutre

200 g de lait entier

5 g de sel 

50 g d'oignons nouveaux

210 g de comté ou d'emmental

75 g de saumon frais

75 g de saumon fumé

100g d'olives vertes dénoyautées

entre 30 et 60 g de graines de lin

 

La déco : saumon fumé, oeufs de saumon, citron, persil ou cerfeuil ou coriandre

 

 

Four préchauffé à 160° chaleur tournante

 

- Tamiser farine et levure.

- Ajouter les oeufs.

- Bien mélanger avec la cuillère magique et ajouter le beurre clarifié pas trop chaud (50°).

- Bien mélanger et ajouter l'huile.

- Mélanger avant d'ajouter le lait et le sel.

- Ajouter les graines de lin et mélanger avant d'ajouter 150 g de râpé.

- Mélanger et ajouter les saumons en dés, les olives coupées en rondelles et les oignons coupés en lamelles.

- Graisser le moule avec votre super bombe avant d'y verser la pâte.

-  Saupoudrer du reste de râpé et enfourner pour 10 minutes.

- Au bout de 10 minutes baisser le four à 140° toujours en chaleur tournante et prolonger la cuisson entre 30 et 50 minutes selon la taille de votre moule. Une aiguille doit ressortir sèche.

- Démouler au sortir du four et déposer sur une grille.

 

La recette salée du week end.
La recette salée du week end.

 

Servi tiède ou froid avec une salade, parfait pour le dîner entre une soupe de fanes de radis et le dessert froid que vous avez découvert hier.

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à demain pour la dernière recette de la semaine.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog