Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022-09-26T05:40:00+02:00

Samedi off, dimanche on !

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

 

Ce n'était pas moi qui étais off mais ma tablette... qui s'est à nouveau déchargée pendant  la nuit et a mis presque 24 heures à reprendre du poil de la bête !

Les quelques photos prises hier l'ont été avec mon téléphone... donc je ne peux pas vous les montrer pour l'instant.

Aujourd'hui, après quelques ratés à l'allumage, les photos sont dans la boîte.

 

Nous sommes à Séville depuis samedi après midi et ce matin nous avons pris le bus pour passer la journée d'hier à découvrir ou redécouvrir les richesses de la ville.

 

 

Premier monument imposant, la Plaza de España,  construite à la gloire de Fernando et Isabel la Católica. En forme d'hémicyycle, flanquée d'une tour de 80 mètres à chacune de ses extrémités, elle compte aussi 4 ponts en azulejos et de multiples colonettes.

Trop grande pour la photographier en une seule fois, elle était hier truffée de projecteurs et autres installations audiovisuelles ainsi que d'une tribune... spectacle la veille à l'occasion des fêtes de la San Miguel... si bien que je vous la montre en morceaux.les trois dernières photos ont été prises à l'arrière du bâtiment.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

De ce quartier situé à l'est de Séville nous suivons les méandres du Guadalquivir pour atteindre le quartier de l'Université riche de monuments et de belles façades.

Première découverte à l'angle d'une grande avenue, el Costurero de la Reine,  construction d'influence néo-mudejar consacrée à l'exposition universelle de 1929... fermée le dimanche !

Seulement une photo de la façade et de l'arrière à travers les grilles.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

Nous longeons ensuite un mur d'enceinte surplombé de céramiques avant tout de découvrirle Palacio San Telmo, école de navigation au XVII ème siècle, il est maintenant le siège de la Junta de Andalucía.

Immense, au portail de style baroque très chargé, il n'est visible que de l'extérieur.

Le parvis est le domaine des groupes de visiteurs à vélo, des fans de rôles, et est aussi prisé pour les photos de mariage...

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

On continue la balade avec le plus bel hôtel d'Andalousie construit à l'occasion de l'exposition universelle de 1929, le Palace Alfonse XIII.

Nous nous sommes contentes d'admirer l'extérieur et du bas des marches le hall d'entrée.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

La balade continue avec le bâtiment de l'Université de Séville, emmailloté pour réfection, deuxième plus vaste édifice d'Espagne, ancienne manufacture de tabac... visible del'extérieur seulement !

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

Quelques beaux immeubles avant de continuer la balade.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

P

La Torre delOro, elle doit son nom à ses murs qui étaient recouverts d'azulejos dorés. Elle renfermait alors les richesses venues d'Inde.

Actuellement c'est le Musée naval.

Samedi off, dimanche on !

 

Une belle façade,  une belle entrée.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

Nous arrivons devant un autre monument majeur de Séville, la Plaza de Toros de la Maestranza. 

Je n'ai jamais assisté à une corrida et ne suis pas du tout attirée par ce spectacle mais la visite est à faire.

L'enceinte peut accueillir 18 000 spectateurs, les places les plus chères sont celles situées au plus près de l'arène et à l'ombre. 

A voir aussi une très belle exposition de peintures consacrée à l'art de la tauromachie et des costumes et affiches magnifiques.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

La balade continue... de nouvelles façades...

Samedi off, dimanche on !Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !Samedi off, dimanche on !

Une jolie découverte au bout d'un passage sombre, un ancien collège qui abrite maintenant des habitations et de petites boutiques au rez de chaussée.

Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !
Samedi off, dimanche on !

 

Je vous quitte avec une partie de la muraille de l'Alcazar... c'est la visite du jour... et je vous donne rendez vous, si tout va bien, demain.

Passez une belle journée.

Samedi off, dimanche on !

Voir les commentaires

2022-09-24T05:30:00+02:00

Balade à 4 à Cadiz.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Nous avons retrouvé la côte atlantique en arrivant à Cadiz.

Pour y être déjà allée une fois j'avais le souvenir d'une petite ville moins riche architecturalement parlant et moins fleurie que celles que nous avons traversées précédemment.

Impression confirmée mais jolie balade quand même.

Ceci dit vous aurez beaucoup moins de photos aujourd'hui car nous avons fait la connaissance d'un couple de Français itinérants - comme nous -, originaire de Touraine, habitant près de Bourgueil ( les Angevins sauront situer ), avons sympathisé et passé l'après midi de jeudi et une partie de la journée d'hier ensemble... j'ai donc beaucoup plus bavardé et moins pris de photos... mais nous avons passé des moments fort agréables... et c'est bien là le principal !

 

Cadiz donc que nous rejoint en train, étant stationnés dans une ville voisine.

Une particularité de la Renfe espagnole, SNCF française, vous payez moins cher en prenant vos billets au guichet que les prix donnés sur internet, une mini carte avec QR code vous sert pour l'aller et le retour et vous pouvez revenir quand vous voulez, train plus tôt ou plus tard...et le train peut aussi partir plus tôt que prévu... du jamais vu en France, vous en conviendrez  !

 

Les quelques photos rapportées de notre balade donc.

Premier contact avec la place San Juan de Dios, très animée en début de soirée, où siège l'Ayntamiento, la mairie.

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

Passage par la cathédrale, imposante comme c'est le plus souvent le cas en Espagne.

Balade à 4 à Cadiz.

 

Là aussi des vestiges de la civilisation mudejar avec une jolie porte.

Balade à 4 à Cadiz.

Et, pêle-mêle, un pignon d'église et son clocher, une rue très étroite et un peu sombre, il était presque 19h30 et le soleil avait déserté l'endroit, une autre église coincée entre deux maisons, deux jolis immeubles enfin et une magnifique toiture et une cheminée non moins jolie.

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

 

Après une sangria bien méritée nous avons repris le dernier train... 22h15, pour rejoindre, après une demi-heure de trajet et un peu de marche,  notre maison roulante. Clap de fin pour cette journée bien occupée.

Hier matin nous avions convenu de nous retrouver pour visiter El Puerto de Santa Maria,  la petite ville où nous étions stationnés.

Quelques jolis bâtiments,  des arènes superbes et imposantes, des rues tristounette,  de jolies places et quelques patios fort accueillants.

Certaines portes sur la rue sont ouvertes et permettent, en franchissant le seuil,  de profiter de jolies choses.

Notre matinée s'est terminée vers 15h  par un repas tapas avant que chacun ne reprenne la route... Belle rencontre et promesse de se revoir en Anjou ou en Pays Basque.

 

Premier patio du jour, celui de la mairie.

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

La façade de la basilique et deux jolies maisons voisines.

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

 

La Plaza de Toros, imposante pour une petite ville, rien que 59 portes d'entrée, mais nous sommes en Andalousie et la culture taurine est forte, arènes en excellent état bien que datant de 1880.

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

 

Les patios du jour...

Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.
Balade à 4 à Cadiz.

 

Ma tablette s'étant presque complètement déchargée le temps de rédiger  cet article, je vous laisse pour aujourd'hui et vous dis à demain si tout va bien.

Passez une belle journée. 

 

Je m'arrête

Voir les commentaires

2022-09-23T07:45:00+02:00

Nous remontons tranquillement...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Après avoir découvert Vejer de la Frontera de nuit, je vous propose aujourd'hui de la découvrir de jour sous le soleil toujours présent.

Hier matin nous avons donc arpenté ruelles et places lors d'une jolie balade découverte.

Une vue d'ensemble de la ville perchée.

Une vue d'ensemble de la ville perchée.

 

La vieille ville étant ceinte de murailles il y a encore quelques jolies portes.

Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...

 

Des rues étroites, des fenêtres et portes aux grilles ouvragées.

Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...

 

Quelques belles entrées ou patios ombragés.

Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...

 

La très belle place d'Espagne...

Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...Nous remontons tranquillement...

 

Et pour terminer une belle demeure sur la place... entrée, tapis au balcon...

Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...
Nous remontons tranquillement...

 

C'est là que se termine la visite du jour.

Je vous retrouve demain à Cadiz si tout va bien.

Passez une belle journée et à bientôt.

Voir les commentaires

2022-09-22T05:45:00+02:00

Tablette capricieuse...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Mauvaise surprise hier matin... ma tablette branchée pour complétée la charge... était complètement déchargée... pas d'article donc pour lui laisser un peu de temps pour se refaire une santé afin que je puisse prendre quelques photos !

Aujourd'hui ce sera donc du 2 en 1 !

 

Lundi je vous avais dit que nous verrions la vie en bleu et ce fut le cas mardi matin puisque nous avons découvert Júzcar, dans la montagne non loin de Malaga, village perché qui faisait partie des villages blancs d'Andalousie avant tout d'être investi par l'équipe de tournage du premier film des Pitufos en 2011...

Entendez par Pitufos les...

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

 

Le village a donc été repeint en bleu pour l'occasion et, depuis, a ajouté jeu de piste, devinettes, graffiti et autres petits hommes bleus à droite et à gauche, attirant malgré sa situation un peu loin de tout les touristes et les familles.

Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

 

Maisons et rues maintenant avant de continuer la route.

Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

0

Dernier coup d'oeil sur Júzcar avant de reprendre les routes de montagne, d'apercevoir d'autres villages blancs perchés et d'arriver à Casarés où nous étions censés pouvoir observer des aigles... sans doute pas à la bonne heure ! en Espagne entre 14h30 et 17h30... rien ne se passe ! Bref  nous n'en avons pas vu un seul  !

Adieu Júzcar, bonjour Alpendeire.
Adieu Júzcar, bonjour Alpendeire.

Adieu Júzcar, bonjour Alpendeire.

 

Notre environnement du jour... en roulant !

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

 

Et Casarés sur son éperon rocheux... sans les aigles !

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

 

Dernière étape de la journée Estepona, cité balnéaire, le front de mer, la plage, et à l'arrière les petites rues décorées de pots en céramique aux couleurs variées selon les rues.

 

Balade en front de mer pour admirer le coucher de soleil.

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

 

Et dîner de sardines grillées dans un Chiringuito, les pieds dans le sable, bar-restaurant dont la spécialité est de faire cuire poissons ou fruits de mer sur des braises. 

Particularité, pas de barbecue, pas foyer, mais une barque remplie de sable sur lequel le feu est entretenu. 

Spécialité de la région de Málaga.

Nos sardines et une autre barque dans un autre chiringuito.
Nos sardines et une autre barque dans un autre chiringuito.

Nos sardines et une autre barque dans un autre chiringuito.

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

 

Nous avons continué hier notre périple.

Pas d'arrêt à Algésiras ni à Gibraltar mais nous avons fait une pause à Tarifa, la pointe extrême sud de l'Espagne, pas l'endroit où je passerais des vacances maisune vieille ville aux influences arabo-andalouses et de jolies plages...

Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

 

La plage... ça se mérite !

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

 

On  croit qu'on y est mais il y a encore du chemin dans le sable chaud...

Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...

A 10 kms aprèsTarifa, les plages se succèdent, beaucoup de pratiquants de kite-surfing, la région est très ventée.

Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

 

Pas de possibilité de rester là pour la nuit, nous poussons jusqu'à Vejer de la Frontière,  première étape de la remontée vers Cadiz.

Quelques photos de nuit... prises hier soir donc, avant de découvrir la vieille ville de jour !

Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...
Tablette capricieuse...Tablette capricieuse...

 

Il me reste à vous souhaiter une belle journée et à vous dire à bientôt.

Voir les commentaires

2022-09-20T02:20:00+02:00

Deux lieux, deux ambiances.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Dimanche soir nous avons atteint la côte un peu avant Malaga où nous avions prévu de nous arrêter... mais aucun endroit pour stationner notre maison roulante, sinon très très loin du centre ville !

Malaga sera donc pour une autre fois ! et nous avons mis le cap sur Mijas, aussi connu sous le nom de village des ânes.

Nom adapté puisque, scellés ou attelés ils attendent - à l'ombre - ou sillonnent la ville pour promener les touristes... et ils sont nombreux.

Ils ont même un congénère statufié... vous remarquerez les petites marches qui servent... devinez... à aider les touristes à grimper et poser pour une photo souvenir et, croyez-moi, il faut attendre son tour... Je me suis juste contentée de le prendre seul !

Désolée pour la voiture en premier plan... jen'ai vu que les carrioles !
Désolée pour la voiture en premier plan... jen'ai vu que les carrioles !
Désolée pour la voiture en premier plan... jen'ai vu que les carrioles !
Désolée pour la voiture en premier plan... jen'ai vu que les carrioles !

Désolée pour la voiture en premier plan... jen'ai vu que les carrioles !

 

Mijas c'est aussi un  joli village blanc accroché à la colline, de petites rues en pente très fleuries grâce aux nombreux pots en céramique qui égaient  les murs.

On n'oublie pas les rues commerçantes, beaucoup de cuir et de céramique, et les nombreux restaurants et bars.

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !
Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !

Les rues en pente... et on n'oublie pas les marches !

Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !
Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !
Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !
Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !
Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !

Les rues commerçantes décorées et parfois tendues de toiles pour apporter un peu d'ombre ! Hier il faisait 34° !

 

Nous avons visité une maison musée qui propose une reconstitution des divers travaux exercés dans les collines alentours au début du XX ème siècle avec les outils et machines utilisés. Les oliviers ( pour les olives et l'huile), la vigne( pour le vin), le blé (pour le pain),  les raisins (pour les gros raisins secs), l'extraction de la pierre (pour la chaux) étaient les principales activités qui permettaient aux familles de vivre. S'ajoutait aussi le travail du bois et la vannerie.

Je n'ai pas pris beaucoup de photos par manque de luminosité... 2 dans la cuisine dont une floue !!! et le patio sous toutes les coutures !

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.

 

On finit par un pêle-mêle : une entrée bien fleurie, des céramiques en attente de touristes, une courette, un bel escalier, de jolies plaques... nous sommes allés au mirador mais pas à l'ermitage ! et enfin on finit avec quelques fleurs !

Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.Deux lieux, deux ambiances.

 

Hier après midi nous étions à Ronda.

Située à peine à 50 kms de la côte elle culmine à 460 mètres et est scindée en deux parties par une profonde faille.

Un pont impressionnant sépare la ville nouvelle de la vieille ville située sur un éperon rocheux.

Voilà un aperçu de ce que nous avons vu. Dans le ravin coule normalement le Tage.

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.

 

Une fois contournée la faille et avant de franchir le pont un coup d'oeil derrière nous.

Deux lieux, deux ambiances.

 

Quelques vues de la vieille ville...

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.

 

Retour par les arènes... vues de l'extérieur ! Il est déjà 20 heures, heure de fermeture !

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.

 

Un dernier coup d'oeil au paysage qui s'offre à nous. Ce n'est pas un panoramique... mais vous faites comme si...

Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.
Deux lieux, deux ambiances.

 

N'hésitez pas à cliquer sur les photos !

Je vous retrouve demain si tout va bien... pour voir la vie en bleu !

Passez une belle journée.

Voir les commentaires

2022-09-19T07:40:00+02:00

Dimanche découverte.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

En quittant Grenade nous avons décidé de faire une incursion dans l'Alpujarra, située sur le versant sud de la Sierra Nevada.

Routes sinueuses, région accidentée, cultures en terrasses sur les flancs escarpés des vallées.

Villages blancs aux rues étroites, les maisons chaulées souvent cubiques ont des toits terrasse.

On passe de 650 mètres d'altitude à 1430 mètres.

Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.
Dimanche découverte.

 

Pour terminer un peu de fraîcheur avec ce joli jardin dans le village de Lanjáron...

Dimanche découverte.

 

Et un peu douceur pour les papilles dans une bodega... au menu tapas...

Dimanche découverte.

 

Aujourd'hui départ imminent pour... d'autres jolies découvertes.

Rendez-vous demain si tout va bien.

Passez une belle journée.

Voir les commentaires

2022-09-18T05:49:00+02:00

Grenade,troisième et dernier jour.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Cette dernière journée a été consacrée à de petites visites de 4 lieux signalés comme étant à voir et clôturée par la visite de l'Alhambra.

Beaucoup de déambulation donc et la découverte du dernier quartier de Grenade, le Realejo, ancien quartier juif, très populaire et animé.

Un peu d'architecture moderne et de beaux immeubles avant de plonger dans les ruelles...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Le contraste est saisissant... à quelques mètres au détour d'une rue...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Premier arrêt du jour, el Corral del Carbón, jolie bâtisse du XVI ème siècle, ancien marché au grain, institution des cités arabes, ce caravensérail servait de logement et de lieu de stockage aux marchands venant écouler leur marchandise.

Au XVII ème siècle son patio fut utilisé pour le pesage public du charbon,  d'où son nom actuel, la Cour du Charbon.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

D'autres façades typiques, une jolie placette avant d'arriver à la destination suivante, le Cuarto Real de Santo Domingo, ancienne résidence et palais d'agrément de la mère d'un émir au XVI ème siècle. Il ne reste que la tour, un joli jardin et toute la partie basse du palais qui a été mise à jour lors de fouilles. On découvre quelques restes de mosaïques, fours dans la terre, agencement des pièces, système d'approvisionnement en eau...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Étape suivante, l'église Santos Domingo signalée comme étant la seule en son genre à Grenade, avec un clocher mur.

Vous ne verrez que l'extérieur, mariage oblige ! 

Grenade,troisième et dernier jour.

 

On continue,  jolie façade, deux portes ouvertes sur des patios...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

A la découverte de la maison de los Tiros, grande demeure mudejar qui propose une reconstitution d'un intérieur grenadin évoquant aussi les arts et traditions populaires.

Au XVI ème siècle cette maison faisait partie de la muraille défensive de la ville.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Place à la dernière visite du jour, l'Alhambra.

Pas de cours d'histoire ou d'architecture, ce serait trop long et certainement très approximatif et ennuyeux sans doute, et j'ai choisi de ne vous montrer que quelques photos... bien que connaissant déjà j'en ai pourtant pris enormément...  très  peu dans les jardins qui ont, eux aussi, souffert de la chaleur et sont quelque peu défleuris.

Un peu de dentelle si vous le voulez bien pour commencer.

Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

De belles colonnes.

Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

Jeux d'eau et de lumière.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

La fontaine aux Lions, la dernière fois que je l'avais vue elle était en cours de réfection...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Et pour finir quelques vues de l'Alhambra intra muros et de Grenade à nos pieds, du haut des tours.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

C'est là que s'achève notre séjour grenadin...

Je vous souhaite un bon dimanche et vous donne rendez-vous plus tard pour d'autres découvertes ailleurs...

Voir les commentaires

2022-09-17T07:20:00+02:00

Grenade, autres souvenirs et découvertes.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

2 ème journée bien employée.

Nous avons commencé le "programme" du jour par un retour à l'Albaícin, remonté la rue commerçante que nous avions descendu la veille pour monter jusqu'à la place San Grégorio et à l'église du même nom. J'avais lu sur le guide qu'à midi des religieuses y chantaient... Nous y étions donc, jolies voix cristallines dans une ambiance feutrée de Carmel. 15 minutes en dehors du monde.

La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...

La rue commerçante encore peu fréquentée en fin de matinée...

L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.
L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.
L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.

L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.

 

Deuxième étape, nous avons continué notre ascension et retrouvé le mirador San Nicolas pour juste entrer dans le jardin de la mezquita que nous n'avions pas pu voir la veille.

Havre de paix et superbe vue sur l'Alhambra.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

L'église Saint Nicolas tellement différentes des églises espagnoles.

Dépouillée et ornées de peintures vives et modernes, la coupole qui s'était effondrée a été remplacée par un magnifique dôme en verre peint.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Au fil des rues j'ai pris quelques uns des décors au sol.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Surprises au détour des rues ou des placettes.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Nous quittons l'Albaícin pour la ville basse.

Un coup d'oeil en passant à l'architecture moderne des immeubles qui longent une des artères principales avant de replonger dans les petites rues.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Deux visites hier, la Chapelle royale,belle découverte mais photos interdites, et la Cathédrale, une des plus vastes d'Espagne.

 

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...

4000 tuyaux d'orgues...

 

Fin d'am gourmande avec deux incontournables : la tostada et les churros con chocolate.

La tostada, pain juste toasté recouvert de purée de tomate fraîche... quelques grains de sel et un filet d'huile d'olive ! Un pur délice !

Je ne vous explique pas les churros con chocolate... vrai chocolat très épais...

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Juste ce qu'il faut pour se requinquer et poursuivre notre chemin dans ce quartier très populaire et estudiantin.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

La journée touche à sa fin et, avant de rentrer, nous passons devant l'église où était célèbre la veille la Vierge de los Dolores. Encore plus de fleurs dehors... et une avalanche de fleurs à l'intérieur.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Je vous dis à demain pour notre dernière journée grenadine.

Passez une belle journée.

Voir les commentaires

2022-09-16T05:48:00+02:00

Retour à Grenade.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

C'est la 3 ème fois que je viens à Grenade et, pour autant, c'est avec toujours autant de plaisir que j'arpente cette ville si dépaysante.

Hier pour notre première journée, et parce que j'avais envie d'assister au coucher de soleil depuis le mirador San Nicolas, nous avons choisi de sillonner les quartiers de l'Albaícin et du Sacromonte.

L'Albaicin est l'ancienne médina arabe et offre un labyrinthe de ruelles pavées escarpées et le Sacromonte, plus isolé, perpétue le souvenir du peuple gitan qui l'occupait jusqu'au siècle dernier.

Les deux sont implantés sue deux collines voisines... et se méritent si on veut vraiment les découvrir... pas de revêtement moderne mais uniquement des petits pavés ou cailloux implantés le plus souvent sur la tranche et formant de jolie arabesques... il faut regarder ses pieds... et ne pas louper les marches... nombreuses... tout en levant les yeux bien sûr ! 

 

Premières photos en descendant du bus.

Le Génil, presque à sec... il occupe d'habitude toute la largeur.

La fontaine fleurie sur la place Isabel la Catolica.

Enfin la jolie église Santa Ana sur sa placette du même nom entourée de maisons aux façades colorées.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

C'est là que nous pénétrons dans l'Albaícin, premières rues pentues sous le soleil.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

La ruelle commerçante où les échopes sont à tout touche, les teterías (salons de thé ) nombreuses, a tout d'un souk où les parfums orientaux se mêlent.

Retour à Grenade.

Nous grimpons encore et atteignons le premier mirador de la Lona, première vue sur les toits de Grenade et sur l'Alhambra...

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Nous montons toujours... pause déjeuner sur la jolie placette San Miguel Bajo avant de filer vers le Sacromonte.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Quelques fleurs sur notre passage et toujours l'Alhambra en point de mire... nous sommes presque au point le plus haut de Grenade.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Si nous voulons ne pas louper le coucher de soleil sur les murs de l'Alhambra il est temps de regagner le mirador San Nicolas. Il est 19 heures et la place est déjà très fréquentée. Il est temps de se trouver une place - la meilleure - c'est à dire assis sur le parapet... les jambes dans le vide... et de patienter jusqu'à l'instant furtif où le soleil donnera aux murailles face à nous une teinte ocrée plus prononcée.

Retour à Grenade.

 

Et l'instant suivant...

Retour à Grenade.

 

Maintenant il faut redescendre...

Une fenêtre en passant, un dernier rayon de soleil qu coin d'une rue... la colline en face qui semble s'embraser...

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Ce devaient être les dernières photos du jour, mais c'était sans compter sur la fête du jour.

Défilé de chevaux et calèches, musiciens,  chanteurs, pour fêter la Vierge.

Photos prises à la va vite... compte tenu de la foule et du mouvement.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

Et, de loin et floue, la Vierge presentée, entourée de deux murs garnis des bouquets de fleurs apportés par les fidèles depuis le matin.

Retour à Grenade.

 

Première journée bien remplie, plein les yeux plein les pieds... rendez-vous demain pour d'autres redécouvertes !

Bonne journée à tous.

Voir les commentaires

2022-09-15T04:28:21+02:00

Balade à Cordoue.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

D'Anduze nous avons pris la route pour l'Andalousie et la première ville étape de notre parcours est Cordoue.

Voilà plus de deux ans que ce périple était prévu et nous y sommes enfin !

Tout arrive à qui sait attendre !

 

Cordoue c'est principalement un centre historique riche, de petites rues étroites et pittoresques, la Mezquita, l'Alcazar et les Écuries royales et comme souvent en Espagne de jolis jardins et de belles places.

Il faut savoir marcher au hasard pour sortir un peu des sentiers battus et éviter les pièges à touristes !

Quelques kilomètres donc à notre actif durant ces 48 heures de redécouverte.

 

Nous accédons à la vieille ville par le Pont Romain qui enjambe le Gualdalquivir.

Vue de jour sous un ciel qui sent l'orage... et de nuit !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

En passant la porte del Puente nous entrons directement dans la vieille ville et sommes face aux murailles de la Mezquita et au clocher de la Cathédrale.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

De nuit, muraille et clocher.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Au fil des ruelles... de jolies découvertes ! Moins de fleurs que dans mes souvenirs mais l'été est passé par là aussi... il faisait encore 36° lundi à notre arrivée...

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Souvent en Andalousie les portes s'entrouvrent pour laisser entrevoir de jolis patios... il suffit juste de passer le seuil !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Un tout petit coup d'oeil à la ville "moderne" avec le type d'architecture que l'on retrouve fréquemment dans les grandes villes.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Pour moi c'était la troisième fois que je visitais la Mezquita, cette cathédrale construite au coeur d'une ancienne mosquée et c'est toujours un émerveillement.

Une perspective incroyable pour toutes ces colonnes parfaitement alignées quel que soit le sens dans lequel on les regarde !

Voilà les plus anciennes.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

En voici d'autres plus travaillées et qui prennent de la hauteur.

Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.

 

Dernière partie, la cathédrale.

Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Notre dernière visite a été pour l'Alcazar de Los Reyes Cristianos. 

L'intérieur ne présente que de très belles mosaïques et quelques meubles sculptés et donne sur les jardins en étages. 

Hélas, là encore très peu de fleurs... mais une multitude de bigaradiers, de grenadiers et de citronniers chargés de fruits pas encore mûrs... quelques photos quand même !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Des écuries royales nous n'avons vu que l'enfilade de box pour cause de spectacle. Du coup nous avons assisté au spectacle équestre.

Des chevaux magnifiques et un travail de haute volée tout en musique, trois "scènes" partagées avec une danseuse de flamenco... mais aucune photo possible !

Juste l'affiche du spectacle et la porte d'entrée.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Dernière photo du jour,  un des splendides moucharabiers de la Mezquita... ouverture discrète sur la cour... voir sans être vu !

Passez une belle journée et à plus tard.

Balade à Cordoue.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog