Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022-09-18T05:49:00+02:00

Grenade,troisième et dernier jour.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Cette dernière journée a été consacrée à de petites visites de 4 lieux signalés comme étant à voir et clôturée par la visite de l'Alhambra.

Beaucoup de déambulation donc et la découverte du dernier quartier de Grenade, le Realejo, ancien quartier juif, très populaire et animé.

Un peu d'architecture moderne et de beaux immeubles avant de plonger dans les ruelles...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Le contraste est saisissant... à quelques mètres au détour d'une rue...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Premier arrêt du jour, el Corral del Carbón, jolie bâtisse du XVI ème siècle, ancien marché au grain, institution des cités arabes, ce caravensérail servait de logement et de lieu de stockage aux marchands venant écouler leur marchandise.

Au XVII ème siècle son patio fut utilisé pour le pesage public du charbon,  d'où son nom actuel, la Cour du Charbon.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

D'autres façades typiques, une jolie placette avant d'arriver à la destination suivante, le Cuarto Real de Santo Domingo, ancienne résidence et palais d'agrément de la mère d'un émir au XVI ème siècle. Il ne reste que la tour, un joli jardin et toute la partie basse du palais qui a été mise à jour lors de fouilles. On découvre quelques restes de mosaïques, fours dans la terre, agencement des pièces, système d'approvisionnement en eau...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Étape suivante, l'église Santos Domingo signalée comme étant la seule en son genre à Grenade, avec un clocher mur.

Vous ne verrez que l'extérieur, mariage oblige ! 

Grenade,troisième et dernier jour.

 

On continue,  jolie façade, deux portes ouvertes sur des patios...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

A la découverte de la maison de los Tiros, grande demeure mudejar qui propose une reconstitution d'un intérieur grenadin évoquant aussi les arts et traditions populaires.

Au XVI ème siècle cette maison faisait partie de la muraille défensive de la ville.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Place à la dernière visite du jour, l'Alhambra.

Pas de cours d'histoire ou d'architecture, ce serait trop long et certainement très approximatif et ennuyeux sans doute, et j'ai choisi de ne vous montrer que quelques photos... bien que connaissant déjà j'en ai pourtant pris enormément...  très  peu dans les jardins qui ont, eux aussi, souffert de la chaleur et sont quelque peu défleuris.

Un peu de dentelle si vous le voulez bien pour commencer.

Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

De belles colonnes.

Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

Jeux d'eau et de lumière.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

La fontaine aux Lions, la dernière fois que je l'avais vue elle était en cours de réfection...

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.

 

Et pour finir quelques vues de l'Alhambra intra muros et de Grenade à nos pieds, du haut des tours.

Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.
Grenade,troisième et dernier jour.Grenade,troisième et dernier jour.

 

C'est là que s'achève notre séjour grenadin...

Je vous souhaite un bon dimanche et vous donne rendez-vous plus tard pour d'autres découvertes ailleurs...

Voir les commentaires

2022-09-17T07:20:00+02:00

Grenade, autres souvenirs et découvertes.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

2 ème journée bien employée.

Nous avons commencé le "programme" du jour par un retour à l'Albaícin, remonté la rue commerçante que nous avions descendu la veille pour monter jusqu'à la place San Grégorio et à l'église du même nom. J'avais lu sur le guide qu'à midi des religieuses y chantaient... Nous y étions donc, jolies voix cristallines dans une ambiance feutrée de Carmel. 15 minutes en dehors du monde.

La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...
La rue commerçante  encore peu fréquentée en fin de matinée...

La rue commerçante encore peu fréquentée en fin de matinée...

L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.
L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.
L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.

L'église et la placette San Gregorio ainsi qu'une vue de l'intérieur de l'église.

 

Deuxième étape, nous avons continué notre ascension et retrouvé le mirador San Nicolas pour juste entrer dans le jardin de la mezquita que nous n'avions pas pu voir la veille.

Havre de paix et superbe vue sur l'Alhambra.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

L'église Saint Nicolas tellement différentes des églises espagnoles.

Dépouillée et ornées de peintures vives et modernes, la coupole qui s'était effondrée a été remplacée par un magnifique dôme en verre peint.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Au fil des rues j'ai pris quelques uns des décors au sol.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Surprises au détour des rues ou des placettes.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Nous quittons l'Albaícin pour la ville basse.

Un coup d'oeil en passant à l'architecture moderne des immeubles qui longent une des artères principales avant de replonger dans les petites rues.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Deux visites hier, la Chapelle royale,belle découverte mais photos interdites, et la Cathédrale, une des plus vastes d'Espagne.

 

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...
4000 tuyaux d'orgues...

4000 tuyaux d'orgues...

 

Fin d'am gourmande avec deux incontournables : la tostada et les churros con chocolate.

La tostada, pain juste toasté recouvert de purée de tomate fraîche... quelques grains de sel et un filet d'huile d'olive ! Un pur délice !

Je ne vous explique pas les churros con chocolate... vrai chocolat très épais...

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Juste ce qu'il faut pour se requinquer et poursuivre notre chemin dans ce quartier très populaire et estudiantin.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

La journée touche à sa fin et, avant de rentrer, nous passons devant l'église où était célèbre la veille la Vierge de los Dolores. Encore plus de fleurs dehors... et une avalanche de fleurs à l'intérieur.

Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.
Grenade, autres souvenirs et découvertes.

 

Je vous dis à demain pour notre dernière journée grenadine.

Passez une belle journée.

Voir les commentaires

2022-09-16T05:48:00+02:00

Retour à Grenade.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

C'est la 3 ème fois que je viens à Grenade et, pour autant, c'est avec toujours autant de plaisir que j'arpente cette ville si dépaysante.

Hier pour notre première journée, et parce que j'avais envie d'assister au coucher de soleil depuis le mirador San Nicolas, nous avons choisi de sillonner les quartiers de l'Albaícin et du Sacromonte.

L'Albaicin est l'ancienne médina arabe et offre un labyrinthe de ruelles pavées escarpées et le Sacromonte, plus isolé, perpétue le souvenir du peuple gitan qui l'occupait jusqu'au siècle dernier.

Les deux sont implantés sue deux collines voisines... et se méritent si on veut vraiment les découvrir... pas de revêtement moderne mais uniquement des petits pavés ou cailloux implantés le plus souvent sur la tranche et formant de jolie arabesques... il faut regarder ses pieds... et ne pas louper les marches... nombreuses... tout en levant les yeux bien sûr ! 

 

Premières photos en descendant du bus.

Le Génil, presque à sec... il occupe d'habitude toute la largeur.

La fontaine fleurie sur la place Isabel la Catolica.

Enfin la jolie église Santa Ana sur sa placette du même nom entourée de maisons aux façades colorées.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

C'est là que nous pénétrons dans l'Albaícin, premières rues pentues sous le soleil.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

La ruelle commerçante où les échopes sont à tout touche, les teterías (salons de thé ) nombreuses, a tout d'un souk où les parfums orientaux se mêlent.

Retour à Grenade.

Nous grimpons encore et atteignons le premier mirador de la Lona, première vue sur les toits de Grenade et sur l'Alhambra...

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Nous montons toujours... pause déjeuner sur la jolie placette San Miguel Bajo avant de filer vers le Sacromonte.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Quelques fleurs sur notre passage et toujours l'Alhambra en point de mire... nous sommes presque au point le plus haut de Grenade.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Si nous voulons ne pas louper le coucher de soleil sur les murs de l'Alhambra il est temps de regagner le mirador San Nicolas. Il est 19 heures et la place est déjà très fréquentée. Il est temps de se trouver une place - la meilleure - c'est à dire assis sur le parapet... les jambes dans le vide... et de patienter jusqu'à l'instant furtif où le soleil donnera aux murailles face à nous une teinte ocrée plus prononcée.

Retour à Grenade.

 

Et l'instant suivant...

Retour à Grenade.

 

Maintenant il faut redescendre...

Une fenêtre en passant, un dernier rayon de soleil qu coin d'une rue... la colline en face qui semble s'embraser...

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

 

Ce devaient être les dernières photos du jour, mais c'était sans compter sur la fête du jour.

Défilé de chevaux et calèches, musiciens,  chanteurs, pour fêter la Vierge.

Photos prises à la va vite... compte tenu de la foule et du mouvement.

Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.
Retour à Grenade.

Et, de loin et floue, la Vierge presentée, entourée de deux murs garnis des bouquets de fleurs apportés par les fidèles depuis le matin.

Retour à Grenade.

 

Première journée bien remplie, plein les yeux plein les pieds... rendez-vous demain pour d'autres redécouvertes !

Bonne journée à tous.

Voir les commentaires

2022-09-15T04:28:21+02:00

Balade à Cordoue.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

D'Anduze nous avons pris la route pour l'Andalousie et la première ville étape de notre parcours est Cordoue.

Voilà plus de deux ans que ce périple était prévu et nous y sommes enfin !

Tout arrive à qui sait attendre !

 

Cordoue c'est principalement un centre historique riche, de petites rues étroites et pittoresques, la Mezquita, l'Alcazar et les Écuries royales et comme souvent en Espagne de jolis jardins et de belles places.

Il faut savoir marcher au hasard pour sortir un peu des sentiers battus et éviter les pièges à touristes !

Quelques kilomètres donc à notre actif durant ces 48 heures de redécouverte.

 

Nous accédons à la vieille ville par le Pont Romain qui enjambe le Gualdalquivir.

Vue de jour sous un ciel qui sent l'orage... et de nuit !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

En passant la porte del Puente nous entrons directement dans la vieille ville et sommes face aux murailles de la Mezquita et au clocher de la Cathédrale.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

De nuit, muraille et clocher.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Au fil des ruelles... de jolies découvertes ! Moins de fleurs que dans mes souvenirs mais l'été est passé par là aussi... il faisait encore 36° lundi à notre arrivée...

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Souvent en Andalousie les portes s'entrouvrent pour laisser entrevoir de jolis patios... il suffit juste de passer le seuil !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Un tout petit coup d'oeil à la ville "moderne" avec le type d'architecture que l'on retrouve fréquemment dans les grandes villes.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Pour moi c'était la troisième fois que je visitais la Mezquita, cette cathédrale construite au coeur d'une ancienne mosquée et c'est toujours un émerveillement.

Une perspective incroyable pour toutes ces colonnes parfaitement alignées quel que soit le sens dans lequel on les regarde !

Voilà les plus anciennes.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

En voici d'autres plus travaillées et qui prennent de la hauteur.

Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.

 

Dernière partie, la cathédrale.

Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

 

Notre dernière visite a été pour l'Alcazar de Los Reyes Cristianos. 

L'intérieur ne présente que de très belles mosaïques et quelques meubles sculptés et donne sur les jardins en étages. 

Hélas, là encore très peu de fleurs... mais une multitude de bigaradiers, de grenadiers et de citronniers chargés de fruits pas encore mûrs... quelques photos quand même !

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Des écuries royales nous n'avons vu que l'enfilade de box pour cause de spectacle. Du coup nous avons assisté au spectacle équestre.

Des chevaux magnifiques et un travail de haute volée tout en musique, trois "scènes" partagées avec une danseuse de flamenco... mais aucune photo possible !

Juste l'affiche du spectacle et la porte d'entrée.

Balade à Cordoue.
Balade à Cordoue.

Dernière photo du jour,  un des splendides moucharabiers de la Mezquita... ouverture discrète sur la cour... voir sans être vu !

Passez une belle journée et à plus tard.

Balade à Cordoue.

Voir les commentaires

2022-09-14T04:55:00+02:00

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Nous étions à une dizaine de kilomètres quand nous avons fi i notre périple et j'avais conservé un excellent souvenir de ma précédente visite en 1994 ou 95... 

Nous avons donc passé notre première journée de touristes là-bas entre calme et verdure...

Nous avons commencé notre journée par une visite guidée très instructive et agréable avant de déambuler au gré des allées et espaces.

 

Plus grande bambouseraie d'Europe, les espèces y sont variées et nombreuses (240) de même que les couleurs : vert, jaune, rouge, noir, panaché vert et jaune...

On y apprend tout de la vie des bambous et de leurs utilisations multiples.

 

Tous les  bambous et autres espèces de végétaux présents ici ont été implantés grâce au travail d'une vie d'un homme, Eugène  Mazel, qui n'a eu de cesse de "posséder" des essences du monde entier et se lance dans une collection d'arbres remarquables. Il acquiert pour les installer 40 hectares de terre.

Après des travaux d'irrigation à partir du Gardon,la rivière locale, les premières espèces sont implantées,nous sommes en1856.

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Notre premier arrêt au village laotien où les maisons traditionnelles sont noyées dans une végétation luxuriante.

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Un petit tour par l'espace zen japonais, de l'eau, de multiples érables aux couleurs variées... des lanternes...

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Suivent les Hibiscus des Marais, je n'en avais jamais vu autant et de couleurs variées.

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

Et enfin les jardins d'eau d'Eugène.

La place belle aux bonsaïs, nénuphars, lotus et autres hibiscus.

 

Les bonsaïs joliment disposés sur des bassins et copieusement arrosés.

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Les nénuphars, tout juste magnifiques !

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Les feuilles de lotus géantes...

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

 

Et enfin de jolies fleurs d'hibiscus flamboyantes.

La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?
La Bambouseraie d'Anduze, ça vous dit ?

Si vous voulez voir la bambouseraie sous un autre jour et à une autre saison, rendez-vous chez Nicole qui l'a visitée en juin et nous a proposé 3 jolis articles beaucoup plus documentés et colorés que les miens !

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2022/07/09/39551062.html

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2022/07/10/39551380.html

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2022/07/11/39553524.html

Avec un petit bonus...

http://missgleniandco.canalblog.com/archives/2022/07/17/39558960.html

 

Je vous retrouve bientôt en Andalousie... si tout va bien !

Bonne journée à tous ! 

Les bambous autrement... ombre sur  le sable de l'allée.

Les bambous autrement... ombre sur le sable de l'allée.

Voir les commentaires

2022-09-13T11:00:00+02:00

Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Me revoilà !

Vous aurez compris que je n'ai pas pu vous faire mes mini-reportages quotidiens pour cause d'impossibilité de connection là où  nous bivouacquions.

Donc je ne vais pas rattraper les 4 jours de notre randonnée qui en comptait huit mais je voulais quand  même vous faire partager quelques photos prises chemin faisant.

Le beau temps nous a accompagnés ces 4 derniers jours et les kilomètres se sont enchaînés en sous bois ou à flanc de montagne avec les cailloux omniprésents ! La dernière étape a été particulièrement accidentée et rallongée - nous sommes passés des 21 kms prévus à 25 - le chemin ayant été détourné à la suite des gros dégâts causés par les intempéries de septembre 2020...

 

 

Du vert à perte de vue... et des éperons rocheux.

Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...

 

Une partie de journée un peu plus cool puisque nous avons longé l'ancienne voie ferrée muée en voie verte, avec la traversée des tunnels.

 

Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...

 

Quelques jolis paysages au cours de ces 4 jours...

Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...
Stevenson. J 5, 6, 7, 8..., du col du Sapet à St Jean du Gard...

 

Voilà quelque peu  contrarié le résumé rapide de ces belles journées entre amis dans une région magnifique mais très enclavée.

De belles rencontres,  de bons moments, des fous rires, de la pluie, du soleil, beucoup de cailloux et des paysages superbes... autant d'ingrédients pour passer une semaine agréable.

Pour nous les vacances continuent, que je vais essayer de partager un peu avec vous... si la technologie moderne me le permet !

En attendant passez une belle journée.

Voir les commentaires

2022-09-10T04:50:00+02:00

En septembre, du citron...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Il y a bien longtemps que cette brioche est terminée... elle a fait les délices de quelques petits déjeuners au moments où la maison était bien pleine !

Elle fait bien sûr partie du fil rouge de cette année... autour du citron !

Aujourd'hui je vous présente une Tresse amande citron vanille.

En septembre, du citron...

 

Les ingrédients sont donnés pour 6.

Pour la brioche : 2 oeufs et un jaune - 225 g de beurre - 3 cs de lait - 250 g de farine T55 - 55 g de sucre - 
                           8 g de levure boulangère déshydratée - 1/4 cc de sel

Pour la crème d'amandes : un citron jaune - 1 oeuf - 50 g de beurre mou - 1 gousse de vanille - 50 g de sucre - 50 g de poudre d'amandes

 

La brioche :

- Faire tiédir le lait dans un bol et y délayer la levure.
- Laisser reposer 5 mn puis mélanger bien.
- Ajouter sucre et sel au mélanger et fouetter.
- Mettre la farine dans le bol du robot muni du pétrin.
- Ajouter le mélange précédent et pétrir à vitesse lente.
- Ajouter les 2 oeufs  légèrement battus à la fourchette et pétrir pendant une minute..
- Augmenter la vitesse et pétrir pendant 10 minutes : la pâte doit se détacher du bol.
- Couper le beurre en dés pendant ce temps et les ajouter pendant le pétrissage.
- Prolonger le pétrissage jusqu'à ce que la pâte soit élastique et brillante.
- Transférer le pâton dans un saladier et couvrir d'un torchon.
- Laisser lever pendant 3 heures à température ambiante.
 

 

La crème d'amandes :

- Zester le citron.
- Ouvrir la gousse de vanille et récupérer les grains.
- Fouetter le beurre avec le sucre, le zeste et les grains de vanille.
- Incorporer l'oeuf et la poudre d'amandes.
- Réserver au frais.

 

Revenons à notre pâton !

- Diviser la pâte en 3 boules.
- Pétrir chacune sur le plan de travail fariné et former 3 boudins identiques.
- Les joindre ensemble à une extrémité.
- Garnir de crème d'amandes et tresser... comme vous pouvez !
- Déposer la tresse dans un moule à cake graissé.
- Recouvrir d'un linge humide et laisser reposer 1 heure à température ambiante.
 

 

Four préchauffé à 180° chaleur tournante.

 

- Battre le jaune d'oeuf avec une cs d'eau et badigeonner la brioche.
- Trancher le plus finement possible le citron et disposer les tranches sur la brioche.
- Enfourner pour 30 minutes (lame de couteau bien sèche).

 

Le plus compliqué reste le tressage car la pâte est un peu molle quand on y ajoute la crème d'amandes... mais ce n'est pas bien grave et c'est tellement bon !

Voir les commentaires

2022-09-04T18:30:00+02:00

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Comme vous vous en doutez, s'il n'y a pas eu d'article hier soir, c'est que la connexion internet était déficiente...

Ce soir tout est ok pour l'instant... et j'en profite.

Je vais commené par une photo d'avant hier soir où nous avons essuyé un bel orage au dessus du Bleymard où nous étions stationnés pour la nuit. 

Pluie soutenue, éclairs, tonnerre et grêle. La pluie et les éclairs nous ont accompagnés une bonne partie de la nuit si bien que nous avions décidé de réduire l'étape de 4 kms au cas où le temps serait mauvais. 

 Ce sont donc 15 kms que nous avons parcourus hier.

 

Vendredi soir 19 heures !

Vendredi soir 19 heures !

 

Bien nous en a pris puisque nous avons commencé avec les capes de pluie avant de retrouver le soleil au bout d'une heure environ. Retour du soleil jusqu'à 16 heures... cape enlevée donc puis remise aux premières gouttes... puis ôtée à nouveau et remise définitivement pour une dernière heure de marche sous une pluie battante !

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

 

Mis à part ces petits aléas... ce fut une belle journée avec des paysages grandioses... beaucoup de photos et ce soir ce sera diapo rama !

Le ciel au bas du Mont Lozère... au départ de gris à gris... avant la première sortie des capes !
Le ciel au bas du Mont Lozère... au départ de gris à gris... avant la première sortie des capes !
Le ciel au bas du Mont Lozère... au départ de gris à gris... avant la première sortie des capes !
Le ciel au bas du Mont Lozère... au départ de gris à gris... avant la première sortie des capes !

Le ciel au bas du Mont Lozère... au départ de gris à gris... avant la première sortie des capes !

Mer de nuages après la pluie, en route pour le col de Finiels à 1699 mètres.
Mer de nuages après la pluie, en route pour le col de Finiels à 1699 mètres.

Mer de nuages après la pluie, en route pour le col de Finiels à 1699 mètres.

Petite campanule esseulée du même bleu que le ciel !
Petite campanule esseulée du même bleu que le ciel !

Petite campanule esseulée du même bleu que le ciel !

Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...
Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...

Vue magique à 360° après une montée quelque peu caillouteuse...

 

On admire... et on descend ! Je ne vous montre que les parties plus carrossable... j'ai préféré rester concentrée sur mes pieds dans les rigoles empierrées  !

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

Arrivée au Pont de Monvert sous la pluie battante après une énième descente casse-... !

 

 

J 4 a  commencé sous le soleil, voici donc quelques photos du village prises à différentes hauteurs... au programme de ce début de journée,  grosse montée caillouteuse.

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

 

Plus de 6kms de montée en sous bois aujourd'hui. Peu de photos donc et il a allure attendre cet après midi pour retrouver de beaux paysaes.

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

 

Et quelques jolis cailloux !

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

Je vous souhaite une belle soirée avec ces dernières photos du jour qui se couche au col du Sapet,  notre bivouac pour cette nuit.

Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.
Stevenson. J 3 et J 4, du Mont Lozère au col du Sapet.

 

A demain si tout va bien. 

Voir les commentaires

2022-09-02T16:45:00+02:00

Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Aujourd'hui et les 6 jours à venir, j'essaierai de vous retrouver pour vous narrer par le menu notre expédition du moment.

Je vous donne donc rendez-vous pour la suite du Chemin de Stevenson.

Entamé l'an passé à même époque, nous nous étions arrêtés à la moitié, au pied du mont Lozère.

Le dénivelé étant costaud pour une première étape nous avons décidé d'une mise en jambes de 2 jours avec de petites étapes... étapes que nous avions remplacées l'an dernier par des variantes car iln'y avait de possibilité de couchage pour nos acolytes ! 

 

Vous saurez tout quand je vous aurais dit que nous avons commencé à marcher hier.

Pas de connection hier soir,vous aurez donc le compte rendu de nos deux premières journées en une fois !

 

J 1, jour de rentrée pour nous aussi mais en plein air et 8 petits degrés au départ et de jolis paysages  cotonneux avant que le soleil ne s'installé pour la journée.

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.
 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.
 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.
 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Nous avons repris nos bonnes habitudes et emprunté les chemins escarpés et caillouteux,  et les sous bois bien agréables pour nos 16 premiers kilomètres !

Même si je regarde beaucoup mes pieds cela ne m'empêche pas de regarder autour de moi...

Ici un vieux pont...

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Là une vue magnifique...

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Ou encore un bijou de maison dans son écrin de verdure qui invite au repos...

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.
 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Un dernier paysage avant d'arriver au terme de l'étape, Cheylard l'Évêque,  et de poser nos sacs...

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Ce matin, J 2, nous étions prêts pour une étape courte - 12 kms - mais quasiment sans passages plats... avec un dénivelé moyen. Altitude maximum 1230 mètres.

 Des cailloux, beaucoup de cailloux, du goudron, des pistes forestières, je pense avoir fait le tour de ce que nos pieds et nous-mêmes avons arpenté.

 

 

 

 

Jolie brume du matin

Jolie brume du matin

Calme et sérénité assurés...
Calme et sérénité assurés...

Calme et sérénité assurés...

Pas de journée sans photos de cailloux !
Pas de journée sans photos de cailloux !

Pas de journée sans photos de cailloux !

Le ciel s'obscurcit peu à peu : orage annoncé... nous ne verrons finalement que quelques éclairs au loin et la pluie nous accompagnera pour les 3 derniers quarts d'heure.
Le ciel s'obscurcit peu à peu : orage annoncé... nous ne verrons finalement que quelques éclairs au loin et la pluie nous accompagnera pour les 3 derniers quarts d'heure.
Le ciel s'obscurcit peu à peu : orage annoncé... nous ne verrons finalement que quelques éclairs au loin et la pluie nous accompagnera pour les 3 derniers quarts d'heure.

Le ciel s'obscurcit peu à peu : orage annoncé... nous ne verrons finalement que quelques éclairs au loin et la pluie nous accompagnera pour les 3 derniers quarts d'heure.

Première sortie des capes de pluie.

Première sortie des capes de pluie.

 

Nous avons   croisé aujohrd'hui beaucoup de cueilleurs de champignons... la chasse aux cèpes est ouverte... je n'en ai pas trouvé mais j'ai  vu des paniers bien remplis...

Une seule photo... et ceux-ci n'iront pas dans l'omelette de ce soir !

 Stevenson. J 1 et J 2 de Langogne à Luc.

 

Quoi de mieux pour finir la journée que cette jolie photo de l'habitat d'une nuit de nos co-marchés es !

Chambre avec vue !
Chambre avec vue !

Chambre avec vue !

 

Je vous souhaite une bonne soirée et vous dis à demain si tout va bien !

Voir les commentaires

2022-08-31T04:19:00+02:00

Aujourd'hui c'est tarte aux fraises et...

Publié par sylvie-creaetcompagnie

 

Dernier jour avant un certain temps pour vous parler dessert ! ou cuisine d'ailleurs !

Les autres recettes de l'été attendront un peu, je finis en beauté avec une tarte préparée fin juillet.

Elle provient du Saveurs Hors Série Spécial desserts 2022.

Voici la Tarte fraise-pomelo-pistache.

 

Aujourd'hui c'est tarte aux fraises et...

 

4 étapes : - la pâte citron-amande
                - la crème amande-pistache
                - les pomelos
                - le montage

 

 

La pâte citron-amande :

260 g de farine T 55, 150 g de beurre, 105 g de sucre glace, 50 g d'oeuf, 30 g de poudre d'amande, quelques gouttes d'amande amère, 2 citrons jaunes, 2 g de sel.
 

- Zester les 2 citrons.
- Tamiser et mélanger farine, sucre et poudre d'amande.
- Ajouter sel et beurre en morceaux et sabler l'ensemble.
- Ajouter les 50 g d'oeuf et les zestes de citron.
- Mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.
- Abaisser la pâte entre 2 sulfurisés à 3 mm d'épaisseur.
- Placer au fridge pendant une heure.
- Enlever un sulfurisé.
- Foncer un cercle de 22 cm de diamètre préalablement beurré et posé sur une plaque silicone, elle-même posée sur une grille.
- Enlever le 2 ème sulfurisé et bien marquer la pâte dans le fond du cercle.
- Couper ce qui est en trop.
- Mettre au fridge le temps de préparer la crème. 
 

 

La crème amande-pistache :

60 g de beurre mou, 60 g de sucre, 60 g de poudre d'amande, 50 g d'oeuf, 25 g de pâte de pistache.

- Fouetter beurre, sucre et pâte de pistache.
- Ajouter la poudre d'amandes et les 50 g d'oeufs.
- Quand la crème est bien lisse filmer au contact et réserver au frais. 

 

Les pomelos : 3 pomelos roses, 200 g de nappage neutre, 1 kg ou plus de fraises, 1 citron vert.

- Peler à vif les pomelos.
- Il ne doit plus y avoir aucune peau blanche ni peau transparente de séparation des suprêmes.
- Les poser sur du papier absorbant.

 

Four préchauffé à 160°.

 

- Garnir le fond de tarte de la crème d'amandes.
- Disposer les suprêmes dessus.
- Enfourner pour 30 à 40 minutes, le dessous de tarte doit être bien doré.
- Laisser refroidir.
- Porter le nappage et 40 g d'eau à ébullition.
- Napper au pinceau le dessus de la tarte une fois qu'elle a refroidi.
- Equeuter les fraises et les disposer comme bon vous semble sur le dessus.
- Napper au pinceau.
- Zester le citron vert et servir !

Aujourd'hui c'est tarte aux fraises et...

 

Elle a fait l'unanimité.

Merci aux petites mains qui ont participé au montage...

Le mariage pomelo crème d'amandes pistache est top et la surprise est totale puisque l'on ne voit que les fraises...

Succès garanti !

 

Bonne journée et à bientôt sur le chemin de Stevenson...

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog